L'environnement bâti autour des écoles et les habitudes de vie des jeunes : état des connaissances et portrait du Québec

Faits saillants :

  • La plupart des études scientifiques montrent des liens significatifs entre les caractéristiques de l’environnement bâti, et l’alimentation, l’activité physique et le poids corporel des jeunes.
  • Les éléments qui semblent les plus associés au poids et aux habitudes alimentaires des élèves sont les densités des dépanneurs et des restaurants-minute dans le voisinage de l’école.
  • Les caractéristiques de l’environnement bâti ayant le plus d’influence sur l’activité physique sont l’accessibilité aux infrastructures de loisirs et, dans une moindre mesure, les éléments liés au potentiel piétonnier du quartier.
  • Un peu plus de la moitié des écoles publiques du Québec (58,9 %) sont situées à moins de 750 mètres d’un restaurant-minute.
  • Près des 2/3 des écoles publiques (63,6 %) ont au moins un dépanneur dans un rayon de 750 mètres.
  • La moitié des écoles publiques (51,2 %) ont au moins une infrastructure de loisirs à moins de 750 mètres.
  • Près des 2/3 des écoles publiques (63,3 %) les plus défavorisées ont un environnement bâti caractérisé par un potentiel piétonnier élevé.
  • Moins de la moitié des écoles publiques (42,7 %) ont au moins une piste cyclable dans un rayon de 750 mètres.
  • Des actions pourraient être mises de l’avant afin de développer des environnements plus favorables aux saines habitudes de vie autour des écoles.

Author(s): 

Subject(s): 

Publication type: 

ISBN (electronic): 

978-2-550-71425-5

ISBN (print): 

978-2-550-71424-8

Santécom record: