Les chutes chez les adultes âgés : vers une surveillance plus fine des données d'hospitalisation

On compte chaque année au Québec, 14 000 hospitalisations d'adultes âgés de 65 ans et plus à la suite d'une chute accidentelle, soit 2 % de toutes les hospitalisations, toutes causes et tous groupes d'âge confondus. MED-ECHO est un fichier de données administratives sur les volumes d'activités des centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés du Québec. L'utilisation secondaire de ces données administratives fournit de précieux renseignements sur la morbidité, sujet d'intérêt en santé publique.

Pour mesurer l’importance des blessures dans la population, les données d’hospitalisation ont jusqu’à maintenant été beaucoup moins utilisées que les données de mortalité. À la suite de stratégies nationales ayant pour cible la réduction des blessures non mortelles, quelques auteurs se sont interrogés sur les indicateurs à retenir (Cryer et al., 2002; Langley et al., 2002; McClure et al., 2002). Utilisant les données de la Nouvelle-Zélande, Langley et al. (2002) démontrent les variations d’incidence obtenue en fonction des modalités d’analyse. Ils recommandent l’uniformisation des méthodes d’analyse des hospitalisations afin de permettre éventuellement les comparaisons d’un pays à l’autre. S’appuyant sur l’expérience de la Nouvelle-Zélande, ils suggèrent que l’incidence de la morbidité pour traumatisme soit calculée sans inclure les cas de soins d’un jour (nombres très variables dans le temps) ni les cas de ré-hospitalisation pour une même chute.

Author(s): 

Subject(s): 

Publication type: 

ISBN (electronic): 

2-550-45192-9

ISBN (print): 

2-550-45191-0

Santécom record: