Methodological report

Écrit présentant la méthode, le processus de réalisation d’une étude, d’une recherche ou d’une évaluation réalisée par un ou des experts de l’INSPQ sur une question d’intérêt pour la santé publique. Le document peut contenir ou non des propositions pour agir sur les questions examinées. 

  • November-16-06

    Au Québec, l'adoption de la 10e Révision de la Classification internationale des Maladies (CIM), en 2000, a eu des conséquences majeures sur la comparabilité des données de mortalité. En fait, l'ensemble des pays qui ont fait le passage de la CIM-9 à la CIM-10 ont observé une brisure dans les séquences temporelles de leurs données de mortalité selon la cause. Bien que l'impact de cette transition soit relativement bien documenté, les études qui en font état ne fournissent pas de recommandation quant à la façon d'analyser les tendances temporelles de mortalité. Toutefois, ces études arrivent à la conclusion selon laquelle la comparaison des données entre la CIM-9 et la CIM-10 n'est pas possible. Après avoir décrit les caractéristiques majeures de la CIM-10 et les principaux...

  • March-22-05

    La standardisation de taux à partir des caractéristiques démographiques telles que l'âge permet d'effectuer des comparaisons entre différentes populations. Lorsqu'elle est utilisée de façon appropriée, cette méthode statistique peut notamment être utile pour identifier les territoires où allouer prioritairement des ressources et cibler les interventions. Toutefois, à l'échelle de petites populations, comme celles des centres locaux de services communautaires (CLSC) au Québec ou des cantons en France, le calcul d'indicateurs basés sur des taux peut s'avérer problématique en raison de l'instabilité engendrée par les petits nombres. L'indice comparatif de mortalité (ICM), basé sur la méthode de la standardisation indirecte, est une mesure de mortalité fréquemment utilisée mais pouvant...

  • July-13-04

    Pour contourner l’absence d’information à caractère socio-économique dans les fichiers administratifs du domaine de la santé et des services sociaux, les chercheurs ont généralement recours à des substituts (ou proxis) de type écologique. Il s’agit d’information puisée dans les recensements nationaux et produite sur la base d’unités territoriales de taille réduite, une information que l’on introduit par la suite dans les fichiers administratifs en établissant la concordance entre ces unités et les codes postaux que l’on retrouve dans les fichiers administratifs. Cette pratique a pris son essor en Grande-Bretagne, mais a essaimé dans la plupart des pays industrialisé, incluant le Canada et le Québec. Aujourd’hui, malgré les limites associées à cette pratique, elle constitue une approche...

  • June-15-04

    Non seulement la lutte aux inégalités sociales de santé et de bien-être est-elle un enjeu majeur au Québec mais aussi certaines orientations sectorielles indiquent clairement la priorité à donner à une intervention locale auprès des communautés défavorisées. Les CLSC, dont la mission est d'offrir un grand nombre de services de santé et de services sociaux à l'échelle locale, disposent toutefois de peu d'information utile sur la défavorisation de leur population et de leurs clientèles.

    Le projet présenté en ces pages visait donc à développer un système d'évaluation qui permet aux CLSC d'estimer le niveau de défavorisation de la communauté qu'ils desservent et des utilisateurs des services qu'ils offrent. Ce rapport présente la méthodologie utilisée dans le développement de ce...

  • October-18-01

    Ce protocole a été adapté pour la province de Québec par le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) à partir de celui des Centers for Disease Control (CDC).

    L’anthrax est une zoonose transmissible à l’homme à la suite d’une manipulation ou d’une consommation de produits d’origine animale contaminés. L’agent étiologique de l’anthrax, Bacillus anthracis, est un bacille à Gram positif formant des spores. L’anthrax peut être présent dans toutes les régions tempérées, mais il représente néanmoins un risque plus élevé dans les pays ne bénéficiant pas de programmes de santé publique totalement efficaces et normalisés. Les régions à risque élevé les plus souvent citées sont l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, l’Europe méridionale et orientale, l’Asie, l’Afrique, les...

Pages

Subscribe to Methodological report