Organizational document

Écrit qui décrit les activités réalisées par l’INSPQ. Il peut s’agir par exemple d’un dépliant, d’un plan stratégique, d’un rapport annuel de gestion, d’un rapport d’activités. Ce dernier peut inclure des observations, des conclusions, des recommandations et peut être produit plusieurs fois par année.

  • April-16-12

    La programmation scientifique 2012-2015 est le fruit d'une réflexion rigoureuse de l'ensemble des membres de l'équipe scientifique de l'Institut national de santé publique du Québec et de ses principaux partenaires, en continuité avec le plan stratégique et les travaux menés à l'Institut au cours des dernières années. Elle vise à avoir un impact encore plus grand sur la santé de la collectivité par sa pertinence et sa qualité.

    La complexité croissante des problématiques traitées par l'Institut et des questions qui lui sont soumises requiert de sa part le maillage efficace de trois pôles d'expertises afin de jouer efficacement son rôle en matière d'aide à la prise de décision et d'influence sur les pratiques exemplaires en santé publique.

    Pôles d'expertises...

  • March-15-12

    Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), dans son Plan global d’assurance qualité en anatomopathologie, a donné suite aux recommandations du comité consultatif en anatomopathologie afin que le Comité d’assurance qualité en pathologie (CAQP) du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) développe un programme de contrôle externe de la qualité (CEQ) et qu’il soit responsable du contenu scientifique du programme et de l’analyse des résultats.

    Le CAQP a été constitué par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) à l’automne 2009. Ses membres se sont réunis à plusieurs reprises afin de déterminer les objectifs du programme et de sélectionner les activités à mettre en oeuvre au cours de l'année 2010-2011. Une subvention d’une année a été accordée à l...

  • February-02-12

    L’année 2010-2011 marque la première année d’intégration effective du Comité d’éthique de santé publique (CESP) à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). C’est en novembre 2009 que des modifications législatives ont officiellement rattaché le Comité à l’INSPQ. Le secrétariat du Comité a, quant à lui, été administrativement intégré à l’INSPQ en juillet 2010.

    Le conseil d’administration (C. A.), dont relève le CESP, a confié au comité de gouvernance et d’éthique la responsabilité d’établir les liens avec le CESP, en son nom. Ainsi, le Comité a travaillé en collaboration avec le président et la secrétaire du CESP afin de proposer au C. A. un processus de nomination des membres du CESP et un projet de règlement de fonctionnement. Le processus a été adopté dès...

  • January-11-12

    Les principaux faits saillants de l'année 2010-2011 auront été le dossier du contrôle de la qualité en pathologie, le dossier de la résistance aux antibiotiques et l'accréditation ISO 15189 du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ).

    La qualité des services diagnostiques des laboratoires de pathologie en lien avec le cancer du sein avait soulevé une attention médiatique au cours de l'année 2009. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a proposé un Plan global d'assurance qualité en anatomopathologie. Dans le cadre de ce plan, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s'est vu confier le mandat d'assurer la gestion d'un programme de contrôle externe de la qualité en pathologie. Les activités sélectionnées par les membres du comité formé à...

  • November-23-11

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) administre le programme d’assurance qualité en biologie médicale. Pour ce faire, il est appuyé dans sa démarche par des comités d’assurance qualité composés de professionnels de la discipline concernée.

    La participation aux divers programmes de la biologie médicale offerts par le LSPQ est maintenant obligatoire, autant pour les laboratoires privés que pour les laboratoires publics du réseau de la santé du Québec depuis l'émission, le 10 septembre 2010, de la Circulaire ministérielle (2010-020) par le Service de développement et de l'évaluation des technologies du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Il y est mentionné que tous les laboratoires de biologie médicale du Québec ont l'obligation de mettre en place...

  • September-28-11

    Gaz de schiste
    En raison des débats publics soulevés par l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a tenu à l’automne 2010 une commission d’enquête sur le développement durable de cette industrie au Québec. Afin de soutenir le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ainsi que les directions régionales de santé publique dans leurs rôles respectifs à cet égard, l’Institut a produit un état des connaissances sur le sujet, en plus d’appuyer le MSSS dans sa participation aux audiences publiques. La réalisation de ce mandat a nécessité la mobilisation de plusieurs expertises en santé environnementale : urgences et risques technologiques, eau, air, qualité de vie et nuisances, dimensions...

  • September-23-11

    The Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention, established in 1995, is comprised of institutions in the Québec public health network, i.e. four regional public health branches (Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale and Bas-Saint-Laurent), the Direction générale de la santé publique in the Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec and the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Through its mission of international cooperation, the INSPQ is responsible for ensuring the Centre's leadership and coordination.

    Within their respective mandates, these partners run promotional activities on safety and prevention of intentional and unintentional injuries. These activities cover various fields of intervention such as...

  • September-23-11

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes existe depuis 1995. Il est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec, soit de quatre directions régionales de santé publique (Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale et Bas-Saint-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux et de l'Institut national de santé publique du Québec. C'est ce dernier, en vertu de sa mission de coopération internationale, qui assure la direction et la coordination du Centre. Afin de respecter leurs mandats respectifs, ces partenaires mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels. Ces...

  • July-07-11

    Le rapport annuel 2010 du Comité d’assurance qualité en biochimie vise à documenter la mission, le mode d’opération du programme, le bilan des activités et la planification de projets.

  • January-12-11

    Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) est un programme de dépistage populationnel du cancer du sein par mammographie, destiné aux femmes de 50 à 69 ans. Il vise à réduire d’au moins 25 %, sur une période de 10 ans, le taux de mortalité causée par le cancer du sein dans cette population. La mammographie est actuellement l’examen diagnostique le plus précis pour la détection précoce du cancer du sein. Elle permet de visualiser des lésions dans les tissus mammaires avant qu'elles ne puissent être détectées par l’examen clinique. Les avantages d’un diagnostic précoce sont nettement supérieurs aux risques associés à l’exposition aux radiations ionisantes.

    Le PQDCS offre l’ensemble des services liés au dépistage, de l’invitation à participer au programme jusqu...

Pages

Subscribe to Organizational document