Organizational document

Écrit qui décrit les activités réalisées par l’INSPQ. Il peut s’agir par exemple d’un dépliant, d’un plan stratégique, d’un rapport annuel de gestion, d’un rapport d’activités. Ce dernier peut inclure des observations, des conclusions, des recommandations et peut être produit plusieurs fois par année.

  • August-22-16

    Le gouvernement du Québec s’est engagé à poursuivre des efforts pour lutter contre les changements climatiques et à renforcer la résilience de la société québécoise. Pour ce faire, il a adopté la Stratégie gouvernementale aux changements climatiques 2013-2020 et le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020) intitulé « Le Québec en action vert 2020 ». Le PACC 2013-2020 est constitué de 30 priorités qui s’articulent autour de deux grands objectifs : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation aux changements climatiques.

    Dans le cadre du PACC 2013-2020, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont signé une entente administrative sur les priorités 6 et 26...

  • June-29-16

    Le programme externe d'assurance qualité en biochimie est sous la responsabilité du Laboratoire de santé publique du Québec qui a délégué à un Comité de professionnels la définition des orientations et la supervision des activités. Le Bureau de contrôle de qualité (BCQ) assure la mise en place du programme.

    La mission du programme est de superviser la qualité des analyses offertes en laboratoires, de fournir des outils d'autoévaluation aux participants et de favoriser l'amélioration du diagnostic clinique. Pour y répondre, trois volets d'intervention du programme ont été mis en place :

    1. L'évaluation de la conformité de chaque résultat transmis dans le cadre d'un programme de surveillance de la qualité analytique, pour une gamme élargie de constituants biochimiques...
  • April-01-16

    Le Plan d’action de développement durable  2015-2020 (PADD) de l’Institut national de santé publique du Québec est le fruit d’un travail collectif, basé sur l’expérience et les résultats du PADD 2008-2015. Émanant de la dernière stratégie gouvernementale sur le développement durable, ce nouveau plan mènera l’Institut à poursuivre ses efforts afin que les principes de développement durable soient de plus en plus intégrés à ses réflexions, à ses orientations et à ses travaux.

    La démarche entreprise par l’Institut vise la poursuite et l’amélioration de ses activités en s’assurant d’avoir une vision globale de développement durable, tant pour ses activités de gestion interne que pour son offre de service externe. Ainsi, l’Institut veut, en plus de renforcer son rôle à l’égard de la...

  • February-29-16

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) administre les programmes de contrôle externe de la qualité en biologie médicale. Pour ce faire, il est appuyé dans sa démarche par des comités d’assurance qualité composés de professionnels de la discipline concernée.

    Le Comité d’assurance qualité en microbiologie est composé de médecins microbiologistes infectiologues désignés par l’Association des médecins microbiologistes infectiologues du Québec (AMMIQ), d’une représentante de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) et de professionnels du LSPQ. Le Comité assure la coordination des activités de contrôle externe de la qualité (CEQ) pour les laboratoires publics et privés du Québec actifs en microbiologie médicale.

    La participation aux...

  • February-01-16

    Ce rapport présente les travaux du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) au cours de la période d’avril 2014 à mars 2015, année au cours de laquelle son 120anniversaire a été souligné.

    Le développement soutenu des activités s’est poursuivi en lien avec les fonctions essentielles d'un laboratoire de santé publique afin de maintenir sa capacité de réponse rapide dans le cas d’urgences infectieuses, d'assurer le développement de son expertise dans la caractérisation des nouveaux pathogènes, de leurs facteurs de virulence et leurs mécanismes de résistance. Les services de référence et la recherche, le renforcement de la surveillance et de la vigie en laboratoire et le soutien aux investigations en cas d'urgence et de menaces infectieuses demeurent essentiels...

  • January-19-16

    Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s’est vu confier le mandat de la certification des équipements de mammographie. C’est le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) qui réalise les travaux requis à cette fin. La certification est un élément normatif, soit le résultat positif de la rencontre des diverses exigences du contrôle de qualité des installations de mammographie au Québec.

    La mammographie est réputée conduire à une détection précoce d’anomalies de la glande mammaire avec une sensibilité supérieure à la palpation. Pour ce faire les images mammographiques doivent être de grande qualité. Le propos du présent rapport est exclusif au contrôle de la qualité des installations...

  • January-07-16

    Le présent rapport résume les activités réalisées par le programme de contrôle externe de la qualité en pathologie (CEQP) en 2014-2015 et décrit les résultats obtenus pour les activités complétées au moment de sa rédaction.

    Cytologie

    Une activité d’interprétation de frottis gynécologiques et non gynécologiques a été proposée aux 44 laboratoires inscrits en cytologie. La concordance des réponses saisies par les laboratoires à l’exercice 2013-2014 a été établie à 97 % pour les cas gynécologiques et à 96 % pour les cas non gynécologiques. Une concordance moyenne de 97 % a par ailleurs été constatée lors d’une compilation des résultats des quatre exercices annuels complétés entre 2010 et 2014. Il est à noter toutefois que les critères de concordance ont...

  • October-30-15

    La composition du Comité d’éthique de santé publique (CESP) a été stable durant l’exercice 2012-2015. Le président du Comité, monsieur Bruno Leclerc, a été nommé en juin 2012. Le siège de professionnel en santé publique œuvrant dans un établissement du réseau de la santé et des services sociaux est toutefois vacant depuis décembre 2012. Cet état de fait s’expliquerait par le fardeau de travail auquel doivent faire face les professionnels des établissements, l’absence de soutien pour le remplacement des intervenants et, plus globalement, le contexte de changements avec lequel ont à composer les établissements.

    Le CESP a produit huit avis dont six portent sur des projets relatifs à la surveillance de l’état de santé de la population et de ses déterminants. Les deux autres avis...

  • September-18-15

    Le rapport annuel de gestion de l’Institut national de santé publique du Québec pour l’exercice 2014-2015 rend compte des activités de l’organisation et dresse un bilan de l’utilisation des ressources et de l’application des exigences législatives et gouvernementales, en lien avec la planification stratégique 2014-2019 de l’Institut.

    Dans le cadre de cette planification, l’Institut s’engage dans un processus d’amélioration continue de ses pratiques afin d’offrir, en temps opportun et sous une forme utile et accessible, le soutien requis par ses partenaires en matière de santé publique.

    L’année 2014-2015 a été une période de transition pour l’organisation. Elle aura permis de mettre en place de nouveaux processus qui contribueront à l’atteinte d’objectifs stratégiques,...

  • July-17-15

    L'année 2014 a marqué le début d'un nouveau programme de contrôle externe de la qualité en biochimie, mandaté par le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ), qui s'étendra jusqu'en 2017. La mission de ce programme est de fournir un outil d'évaluation de la qualité des analyses offertes en laboratoire et de favoriser l'amélioration du suivi des patients.

    La conception du programme repose sur des décisions conjointes du Comité d'assurance qualité en biochimie (Comité) et du fournisseur de service Oneworld Accuracy (OWA). Le premier définit le choix des analyses, les critères d'évaluation et les indicateurs de qualité. Le second sélectionne le matériel de contrôle et le cadre des activités. À ces différents niveaux, plusieurs modifications ont été apportées, ce qui impose...

Pages

Subscribe to Organizational document