HIV / AIDS

  • February-17-21

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les personnes UDI implanté dans huit régions du Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le VIH et par le VHC parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Ce rapport s’adresse à tous ceux qui, dans les différentes régions du Québec, sont impliqués dans la lutte contre les ITSS auprès des personnes qui utilisent des drogues par injection. Ces données seront utiles pour ceux qui œuvrent en santé publique dans le domaine de la réduction des méfaits chez les personnes qui utilisent des drogues par injection ainsi qu’à leurs partenaires communautaires et institutionnels. Les résultats du réseau SurvUDI permettent d’adapter les interventions...

  • December-08-20

    Contexte

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002.

    Ce rapport décrit principalement les caractéristiques des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) nouvellement diagnostiquées en 2019, ainsi que la tendance des nouveaux diagnostics de la maladie depuis 2010.

    Faits saillants

    Au total, 646 cas d’infections par le VIH ont été rapportés pour l’année 2019. Ce nombre comprend 305 nouveaux diagnostics, 335 anciens diagnostics1 et 6 cas qui n’ont pu être classés dans l’une ou l’autre de ces catégories.

    On compte 398 personnes d’origines...

  • November-29-19

    Contexte

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002.

    Ce rapport décrit principalement les caractéristiques des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) nouvellement diagnostiquées en 2018, ainsi que la tendance des nouveaux diagnostics de la maladie depuis 2009.

    Faits saillants

    Au total, 671 cas d’infections par le VIH sont rapportés pour l’année 2018. Ce nombre comprend 311 nouveaux diagnostics, 353 anciens diagnostics* et 7 cas non classés dans l’une ou l’autre de ces catégories.

    Les trois quarts (75,9 %) des nouveaux diagnostics sont enregistrés chez les hommes.

    ...

  • August-07-19

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002.

    Ce rapport décrit principalement les caractéristiques des cas nouvellement diagnostiqués en 2017, ainsi que la tendance du nombre annuel de nouveaux diagnostics de la maladie depuis 2008.

    Malgré ses limites, le programme permet de dresser un portrait de l’infection par le VIH au Québec et d’identifier des tendances. Le virus est encore actif au Québec et une proportion relativement élevée de cas est diagnostiquée tardivement et ne semble pas bénéficier d’un traitement précoce.

    Les hommes et particulièrement les HARSAH demeurent les plus touchés....

  • March-12-19

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les personnes qui utilisent des drogues par injection (UDI) implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et par le virus de l’hépatite C (VHC) parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses effectuées ont souvent permis d’adapter les interventions auprès des personnes UDI.

    Pour être recrutés, les participants doivent avoir fait usage de drogue par injection dans les six derniers mois et être âgés de 14 ans ou plus. Un questionnaire est administré par un intervieweur et un prélèvement oral est obtenu pour...

  • February-06-19
    • L’ONUSIDA croit qu’il est maintenant possible de mettre fin à l’épidémie du sida si trois cibles, connues sous le concept « 90-90-90 », sont atteintes. Il s’agit de faire en sorte que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, que 90 % des personnes qui se savent infectées soient sous traitement et que 90 % des personnes sous traitement aient une charge virale durablement supprimée.
    • Les données épidémiologiques canadiennes et québécoises sur le VIH suggèrent que les stratégies actuellement en place au Québec ne permettent pas d’atteindre les cibles fixées par l’ONUSIDA.
    • Pour réduire de manière significative les nouvelles infections par le VIH, plusieurs stratégies efficaces sont à mettre en oeuvre, eu égard au contexte québécois, dont l’...
  • May-17-18

    Le réseau SurvUDI est un réseau de surveillance épidémiologique chez les personnes UDI implanté au Québec et à Ottawa depuis 1995. Son objectif est la surveillance des infections par le VIH et par le VHC parmi les personnes UDI ainsi que le suivi des facteurs de risque de ces infections. Ce rapport s’adresse à tous ceux qui, dans les différentes régions du Québec, sont impliqués dans la lutte contre les ITSS auprès des personnes qui utilisent des drogues par injection. Ces données seront utiles pour ceux qui œuvrent en santé publique dans le domaine de la réduction des méfaits chez les personnes qui utilisent des drogues par injection ainsi qu’à leurs partenaires communautaires et institutionnels.

    Plusieurs changements ont été observés au cours des années, et les analyses...

  • January-24-18

    La distribution de matériel d’injection stérile pour prévenir la transmission du VIH et des hépatites B et C chez les personnes qui utilisent des drogues par injection (UDI) est une stratégie de santé publique reconnue efficace. Elle fait partie de l’offre de services de santé publique décrite dans le Programme national de santé publique 2015-2025 (MSSS, 2015) et appuyée par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ, 1998) et l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ, 1998).

    Ce rapport présente les quantités de matériel d’injection et d’inhalation qui sont remises par les directions de santé publique (DSP) aux centres d’accès au matériel d’injection (CAMI). Les CAMI participant à ce programme de prévention sont des organismes communautaires (OC), des...

  • December-01-17

    Contexte

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002.

    Ce rapport décrit principalement les caractéristiques des nouveaux diagnostics enregistrés en 2016, ainsi que la tendance du nombre annuel de nouveaux diagnostics de la maladie.

    Faits saillants

    Au total, 622 cas d’infection par le VIH sont rapportés pour l’année 2016. Ce nombre comprend 294 nouveaux diagnostics, 322 anciens diagnostics1 et 6 cas non classés dans l’une ou l’autre de ces catégories. Toutes ces personnes sont infectées par le VIH.

    Plus de quatre-vingts pour cent (83,0 %) des...

  • June-07-17

    Ce document fait état des recommandations québécoises concernant l'évaluation et le suivi des soignants infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Il servira de référence aux experts des comités d’évaluation du Service d’évaluation des risques de transmission d’infections hématogènes (SERTIH). Ces recommandations établies par le Comité scientifique SERTIH-VIH permettent d’encadrer la pratique d’actes à risque de transmission (ART) chez des soignants infectés par le VIH.

    Les principales recommandations du Comité scientifique SERTIH-VIH sont les suivantes :

    • En considérant les recommandations en vigueur dans certains pays et les mesures préventives demandées au soignant infecté par le VIH qui désire pratiquer des ART, le Comité scientifique...

Pages

Subscribe to HIV / AIDS