Chronic disease

  • June-16-20

    L’asthme est un syndrome caractérisé par la présence de symptômes respiratoires persistants ou intermittents associés à une obstruction bronchique variable, généralement réversible, et par une hyperactivité bronchique. Pour la plupart des personnes atteintes, l’asthme se manifeste par des crises, en dehors desquelles la respiration est normale. Une maîtrise des symptômes et de la maladie aidera à prévenir ou à réduire au minimum les crises ainsi que le risque de complications, de morbidité et de mortalité.

    Au Québec, la surveillance de l’asthme est réalisée à partir des données du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ). Ce court feuillet dresse un portrait de la prévalence et de l’incidence de l’asthme dans la population québécoise pour l’...

  • May-25-20

    Chez certaines personnes, la consommation excessive ou chronique de substances psychoactives peut mener à l’émergence de troubles liés aux substances (TLS). Il est ici question de la consommation d’alcool, de cannabis, des drogues déclarées illicites ou de médicaments ayant un effet sur le système  nerveux central.

    Les TLS regroupent un ensemble de catégories diagnostiques, soit :

    1. Les troubles de l’utilisation d’une substance (TUS), qui sont définis par l’abus et la dépendance. En d’autres mots, le trouble réside dans le mode même de consommation de la substance;
    2. Les troubles induits par une substance, soit les troubles mentaux et les maladies physiques qui découlent directement de la consommation tels que les psychoses toxiques ou la cirrhose du foie;...
  • April-03-20

    Les travaux présentés dans ce feuillet visent à déterminer si la multimorbidité physique et les troubles mentaux agissent en synergie pour augmenter le risque d’admissions fréquentes à l’urgence. Les objectifs spécifiques sont de : 1) estimer la prévalence des troubles mentaux selon le nombre de maladies chroniques physiques; 2) quantifier l’effet des maladies chroniques physiques et des troubles mentaux sur les admissions fréquentes à l’urgence.

    La prévalence des troubles mentaux est de 11,6 % en absence de maladie chronique physique et augmente à 31,4 % en présence de quatre maladies chroniques physiques ou plus.

    La présence de troubles mentaux et la multimorbidité physique sont toutes deux associées à une augmentation des admissions fréquentes à l’urgence.

    ...

  • January-29-20

    L’asthme est une maladie chronique caractérisée par une inflammation des voies respiratoires,provoquant principalement des sifflements dans la poitrine, de la toux, de l’essoufflement et une oppression thoracique. Ces symptômes peuvent entraîner de l’insomnie, de la somnolence le jour, une réduction des niveaux d’activité (p. ex., physique, de loisir) ainsi que de l’absentéisme à l’école et au travail.

    Ce rapport présente une analyse des données de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS) 2010-2011 pour estimer la prévalence des sifflements dans la poitrine auprès des élèves du secondaire au Québec. Cette prévalence est utilisée fréquemment dans les enquêtes épidémiologiques pour estimer la prévalence des symptômes associés à l’asthme. En plus des...

  • October-29-19

    L’espérance de vie, calculée à partir de la table de mortalité actuarielle, de populations générales s’interprètent comme la durée moyenne de vie restante du groupe d’individus qui partage les caractéristiques de temps, lieu et personne de la cohorte fictive implicite à la table de mortalité – sous le postulat que les risques de décès actuels perduraient jusqu’à leur extinction.

    Généralement les EV-TMA de sous-populations « malades » ne sont que des chiffres abstraits sans correspondance valide avec la durée moyenne de survie d’aucun groupe réel, et ce, même sous le postulat que les risques de décès actuels perdureraient dans le futur.

    Les EV-TMA de sous-populations « malades » ne peuvent être interprétées comme des EV-TMA de populations générales que dans de rares...

  • September-25-19

    Ce rapport de surveillance trace un premier portrait de l’utilisation des services d’urgence des personnes atteintes de troubles mentaux au Québec à partir du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ). L’urgence est le premier lieu où les personnes se retrouvent lorsqu’elles sont en état de crise ou évaluent les autres ressources comme inadéquates, et le dernier lieu lorsque les autres ressources ont été épuisées ou sont inaccessibles. L’urgence est aussi un lieu important de coordination des services de santé, permettant ainsi la mesure d’indicateurs clés comme l’accessibilité, la continuité et l’adéquation des soins à répondre aux besoins des patients.

    Principaux constats

    • En 2014-2015, 12 % de la population...
  • September-24-19

    Ce rapport présente les résultats d’entrevues réalisées en 2018 et 2019 auprès de personnes atteintes de maladies chroniques. Des données ont été recueillies sur les attitudes et les perceptions sur la vaccination de la grippe saisonnière auprès d’un échantillon de personnes âgées de 18 à 64 ans atteintes de maladies chroniques. Parmi les principaux constats tirés des entrevues, notons que :

    • Les participants qui ne se font jamais vacciner semblaient vivre leur maladie chronique au quotidien avec moins de contraintes que ceux qui étaient vaccinés régulièrement;
    • Les participants qui ne se font jamais vacciner se percevaient peu à risque de développer des complications de la grippe contrairement à ceux qui se font régulièrement vacciner;
    • Les participants...
  • August-26-19

    Les maladies chroniques sont la première cause de mortalité dans les pays industrialisés. La multimorbidité (cooccurrence d’au moins 2 maladies chroniques chez un même individu) toucherait environ 15 % des Canadiens âgés de 20 ans et plus et 30 % de 65 ans et plus. Le vieillissement de la population, combiné au progrès du traitement des maladies chroniques, contribue à l’augmentation de la multimorbidité. La multimorbidité est plus qu’une simple addition de conditions chroniques, elle est associée à une diminution de la qualité de vie, à une augmentation du risque de décès et d’hospitalisations, à une augmentation du nombre de consultations médicales et à une consommation plus élevée de médicaments. De plus, la multimorbidité complexifie la prise en charge des patients atteints et...

  • August-15-19

    La multimorbidité, soit la co-occurrence de plusieurs maladies chroniques chez un même individu, représente l’un des défis les plus importants de santé publique dans les pays industrialisés (Lancet, 2018). Le vieillissement de la population, combiné au progrès du traitement des maladies chroniques, contribue à l’augmentation de la multimorbidité. La multimorbidité est plus qu’une simple addition de conditions chroniques, elle est associée à une diminution de la qualité de vie, une augmentation de l’utilisation des services de santé (hospitalisations, consultations médicales, admissions à l’urgence) ainsi qu’à un excès de mortalité (Marengoni, 2011). De plus, la multimorbidité complexifie la prise en charge des patients atteints et soulève de nombreux défis pour la prévention.

    ...

  • August-15-19

    On considère qu’un médicament est inapproprié si les risques sont supérieurs au bénéfice attendu, en particulier lorsque des alternatives thérapeutiques plus sûres existent pour la même indication. L’utilisation de médicaments potentiellement inappropriés est problématique au sein de la population âgée puisqu’elle est associée à la survenue d’effets indésirables et d’interactions médicamenteuses, et à une potentielle augmentation de la morbidité, du recours aux soins et de la mortalité.

    En 2014, près de la moitié (49 %) des aînés québécois présentant des maladies chroniques ou leurs signes précurseurs ont reçu au moins un médicament potentiellement inapproprié. Parmi les utilisateurs de ces médicaments, la proportion de nouveaux utilisateurs est de 16 %. Par conséquent, la...

Pages

Subscribe to Chronic disease