Immunization

  • November-12-19

    Avis court du Comité sur l'immunisation du Québec

    Mise en contexte

    Une très faible proportion de la population québécoise débute sa vaccination contre la diphtérie et le tétanos à l’adolescence ou à l’âge adulte. Chez ces personnes, la primovaccination comporte 3 doses1. La 2e dose est prévue 1-2 mois après la 1re et la 3e dose est prévue 6-12 mois après la 2e.

    Jusqu’à récemment, des rappels du vaccin contre la diphtérie et le tétanos (vaccin dT) étaient recommandés tous les 10 ans chez les adultes. Suite à un avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ)2, les rappels aux 10 ans ont été remplacés par un rappel unique à l’âge de 50 ans....

  • November-01-19

    Ce document dresse un portrait de la situation épidémiologique des maladies évitables par la vaccination (MEV) au Québec en 2018. Il inclut seulement les maladies à déclaration obligatoire (MADO).

    Méthodologie

    L’analyse repose sur une source de données principale, soit le fichier commun dépersonnalisé du registre central des MADO (registre des MADO). L’extraction a été faite le 1er avril 2019. Les nombres de cas de même que les taux bruts d’incidence ont été calculés à partir des variables disponibles.

    Résultats

    MEV contre lesquelles un vaccin est recommandé au programme québécois d’immunisation

    • Coqueluche. L’incidence de la coqueluche était à la baisse en 2018 avec 589 cas déclarés (taux...
  • September-24-19

    Ce rapport présente les résultats d’entrevues réalisées en 2018 et 2019 auprès de personnes atteintes de maladies chroniques. Des données ont été recueillies sur les attitudes et les perceptions sur la vaccination de la grippe saisonnière auprès d’un échantillon de personnes âgées de 18 à 64 ans atteintes de maladies chroniques. Parmi les principaux constats tirés des entrevues, notons que :

    • Les participants qui ne se font jamais vacciner semblaient vivre leur maladie chronique au quotidien avec moins de contraintes que ceux qui étaient vaccinés régulièrement;
    • Les participants qui ne se font jamais vacciner se percevaient peu à risque de développer des complications de la grippe contrairement à ceux qui se font régulièrement vacciner;
    • Les participants...
  • July-31-19

    Contexte : Au Québec, le vaccin pneumococcique conjugué 10-valent (VPC-10) a remplacé le vaccin 13-valent (VPC-13) au cours de l’année 2018 pour l’immunisation des enfants ayant un risque d’infection invasive à pneumocoque faible ou modéré. Le plus faible coût du VPC-10 a été un élément important dans la décision.

    Objectif : Estimer les indices coût-efficacité incrémentaux (ICEI) associés à une remontée hypothétique de l’incidence des infections pneumococciques et au retour au VPC-13 pour contrer cette remontée dans différents scénarios.

    Méthodologie : Un modèle statique compartimental a été élaboré représentant la population québécoise âgée de moins de 5 ans dans laquelle surviennent des infections invasives et...

  • July-10-19

    Contexte

    Ce rapport de l’Enquête québécoise sur la vaccination contre la grippe saisonnière, le pneumocoque, le zona et sur les déterminants de la vaccination présente les résultats d’une enquête populationnelle réalisée en 2018 au Québec. Des données ont été recueillies sur les couvertures vaccinales contre la grippe, contre le pneumocoque et contre le zona et sur les attitudes et les perceptions sur la vaccination. Rappelons que les groupes ciblés par le programme de vaccination 2017-2018 contre la grippe étaient les personnes âgées de 60 ans ou plus, les enfants en bonne santé âgés de 6 à 23 mois, les personnes âgées de 2 ans ou plus atteintes d’une ou plusieurs maladies chroniques, les personnes qui, dans le cadre de leur travail ou de leurs activités...

  • May-22-19

    Afin d’estimer la couverture vaccinale des enfants pour les vaccins administrés avant l’entrée scolaire, une enquête a été réalisée du 25 septembre au 28 février 2018 auprès d’enfants âgés de 5 à 7 ans. Un peu plus de 65 % des parents des enfants ciblés ont répondu au questionnaire.

    • Globalement, la couverture vaccinale complète contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et la poliomyélite est de 84,8 % et s’avère similaire pour les 3 cohortes. Ce sont 88,1 % des enfants qui ont reçu au moins une dose de dcaT-VPI après l’âge de 4 ans.
    • La recommandation d’une 2e dose de vaccin contre la varicelle est appliquée depuis avril 2016. La couverture vaccinale avec deux doses de vaccins varicelle chez les enfants de 5, 6 et 7 ans est respectivement de 68,6...
  • May-22-19

    Ce rapport présente les résultats de l’évaluation de la satisfaction des participantes au webinaire portant sur la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) offert en septembre 2017. Depuis 2016, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) offre une formation annuelle (de type webinaire, en mode synchrone), afin de soutenir les infirmières vaccinatrices dans leur travail.

    Le webinaire offert en septembre 2017 incluait des données sur le programme de vaccination contre les VPH, des informations et des stratégies pour répondre aux questions des parents ou pour les soutenir dans leur prise de décision vaccinale.

    Les participantes ayant participé au webinaire ont été invitées à remplir un formulaire d’évaluation en ligne de l’activité.

    • ...
  • March-20-19
    • On constate une augmentation du nombre et du taux des cas rapportés de coqueluche au cours de la période 2014-2017 par rapport aux périodes 2010-2013 et 2000-2009. Cette augmentation pourrait être en partie liée à l’utilisation accrue d’un test diagnostique plus sensible.
    • L’incidence de l’hépatite A était légèrement plus élevée en 2017, principalement chez les hommes de 20 à 39 ans. Cette augmentation du nombre de cas semble s’inscrire dans la résurgence de l’hépatite A notée récemment en Europe et en Amérique chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH).
    • Une éclosion de rougeole s’est produite dans la région de Lanaudière en 2015, après qu’un cas infecté en Californie revienne dans sa communauté majoritairement non vaccinée. Un...
  • February-21-19

    Le développement d'anticorps ciblant l'interaction entre le récepteur de mort cellulaire programmé 1 (PD-1) et ses ligands (PD-L1 et 2) produits par les cellules tumorales a mené à des développements significatifs dans le pronostic de patients souffrant de divers types de néoplasies solides. En plus d'augmenter l'immunité liée au cancer, l'inhibition de ces voies de signalisation peut aussi mener à des effets adverses reliés à l'immunité. L'immunité spécifique aux infections virales est aussi accrue par le blocage de la cascade de signalisation de PD-1/PD-L1. En lien avec ce mécanisme, des inquiétudes théoriques existent quant à la possibilité d'augmenter le risque de manifestations cliniques inhabituelles reliées à l'immunité secondaire aux inhibiteurs de point de contrôle (MCIRI) à...

  • February-20-19

    Dans le contexte de l’avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) sur la révision du Programme d’immunisation contre l’influenza au Québec (PIIQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l’Institut national de santé publique du Québec un avis sur le choix du ou des vaccins à utiliser pour les clientèles ciblées par le PIIQ.

    Des avis sur les formulations des vaccins antigrippaux offerts au Canada ont été produits par le CIQ en 2011 (vaccin contenant l’adjuvant MF59 destiné aux personnes âgées de 65 ans et plus), en 2014 (vaccin quadrivalent contre l’influenza [VQI)], et en 2016 (vaccin à haute dose et vaccin vivant atténué). Ce rapport résume les nouvelles données scientifiques devenues disponibles après la publication de ces avis, ainsi que les...

Pages

Subscribe to Immunization