Administration

  • December-01-07

    Les dernières années ont été marquées par une augmentation significative du nombre d'activités et des mandats confiés à l'Institut. Cette section illustre quelquesunes des réalisations effectuées au cours de l'année 2006-2007.

    L'Infocentre de santé publique

    L'Infocentre de santé publique est maintenant accessible aux intervenants du réseau de la santé publique, et même de façon plus large aux intervenants du réseau de la santé et au grand public. Il offre des bases de données normalisées et comparables, le renforcement et la consolidation de la protection et de la production des données, de même que des outils dynamiques d'exploitation de l'information adaptés aux besoins et aux capacités des différents types d'utilisateurs. De plus, il fournit un accès...

  • June-20-07

    Ce rapport présente les résultats du bilan de la recherche en santé publique, subventionnée entre 1999 et 2004 au Québec. Il s'agit du premier bilan de la sorte réalisé au Québec et au Canada. Il a été dressé à partir d'un cadre conceptuel élaboré spécifiquement dans le but de délimiter le champ de la recherche en santé publique.

    La recherche en santé publique a été définie comme l'ensemble des activités de recherche reliées à la santé et au bien-être de la population et à leurs déterminants qui visent la production, l'intégration, la diffusion et l'application de connaissances scientifiques, valides et pertinentes à l'exercice des fonctions de santé publique. À cette définition relevant d'une conception large de la santé publique correspondent des critères d'inclusion...

  • March-13-07

    Durant l'année 2005-2006, le LSPQ a assumé ses responsabilités dans toutes les fonctions essentielles d'un laboratoire de santé publique et en particulier dans celles qui relèvent des mandats qui lui sont dévolus au Québec. Le détail de ces mandats est donné au présent rapport d'activités.

    L'année a été fort occupée au LSPQ, telles qu'en font foi les réalisations présentées dans ce rapport. Les activités reliées au diagnostic des maladies infectieuses et au volet référence à l'aide de techniques conventionnelles et moléculaires ont continué à se développer. En effet, l'identification bactérienne basée sur l'étude des gènes de l'ARNr 16S occupe une place de plus en plus importante au sein des procédures analytiques utilisées pour caractériser les différents microorganismes. Ces...

  • October-19-06

    Préparation à une pandémie d'influenza

    Un des éléments marquants à l'échelle mondiale en 2005-2006 a été l'étendue de l'épizootie de grippe aviaire dans certains pays d'Asie, de même qu'en Europe et en Afrique. À la suite de cette augmentation marquée de l'aire de distribution du virus de l'influenza A H5N1, l'Organisation mondiale de la Santé a lancé des signaux très précis afin que tous les pays membres complètent leur planification en vue de la prochaine pandémie de grippe. À l'instar du gouvernement du Québec, l'Institut a préparé une programmation spécifique en vue de soutenir le ministère de la Santé et des Services sociaux au moyen d'activités de laboratoire, en rédigeant des avis scientifiques, en développant des outils facilitant la surveillance et la...

  • July-12-06

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes existe depuis 1995. Il est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec, soit de quatre directions régionales de santé publique (Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale et Bas-Saint-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux et de l'Institut national de santé publique du Québec.

    En vertu de leurs mandats respectifs, ces organismes mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels. Ces activités couvrent un ensemble de champs d'intervention, soit la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes...

  • July-12-06

    The Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention, established in 1995, comprises institutions in the Québec public health network, i.e. four regional public health branches (Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale and Bas-Saint-Laurent), the Direction générale de la santé publique in the ministère de la Santé et des Services sociaux, and the Institut national de santé publique du Québec.

    Within their respective mandates, these organizations run promotional activities on safety and prevention of intentional and unintentional injuries. These activities cover various fields of intervention such violence and suicide prevention as well as safety promotion and injury prevention in urban environments, in transportation, in residential and in...

  • March-03-06

    Outre l'accomplissement des mandats usuels, l'année 2004-2005 fut axée principalement sur la rédaction de la documentation requise pour l'accréditation ISO 9001 : 2000 des secteurs du Laboratoire de santé publique du Québec qui n'étaient pas inclus dans la portée l'année précédente. Cet exercice a demandé un effort considérable de la part de tous les membres du personnel qui ont dû poursuivre leurs activités régulières en plus de s'acquitter de cette tâche. Le Laboratoire de santé publique du Québec est le premier laboratoire de santé publique au Canada à avoir obtenu une certification pour l'ensemble de ses services.

    Le Vérificateur général du Québec a procédé à la vérification du suivi que nous devions apporter suite aux recommandations qu'il nous avait adressées en 2000-2001...

  • November-02-05

    L'Institut présente son rapport annuel de gestion 2004-2005. Il fait état des principales réalisations de l'Institut et présente les états financiers.

    La santé est la priorité d’action du gouvernement du Québec, qui s’est, entre autres, engagé à « accroître la prévention et améliorer la santé publique ». L’Institut s’inscrit naturellement dans cet objectif, son mandat étant de consolider et de développer l’expertise en santé publique pour la rendre disponible et accessible à l’ensemble des acteurs de santé publique. L’Institut travaille en étroite collaboration avec les autorités de santé publique et les établissements pour agir sur les déterminants et les facteurs de risque avant que ne surviennent les problèmes de santé et les problèmes psychosociaux dans la population....

  • November-01-05

    Arès plus de deux années bien remplies, le Comité d’éthique de santé publique (CESP) fait état de l'expérience qu’il a acquise, rend compte de ses réalisations (avis, conférences, formation) et propose des perspectives liées à la poursuite de son mandat.

    L'idée de créer un comité d’éthique en santé publique est née d’un constat : alors que les projets de recherche et certaines interventions cliniques étaient soumis à l’examen de comités d’éthique, parce qu’ils risquaient, entre autres, de porter atteinte aux droits et aux libertés ou à l’intégrité des personnes, il n’existait aucune structure organisée pour procéder à l’examen des questions éthiques soulevées par l’ensemble des activités de santé publique.

    Pourtant, chacune des fonctions et des activités de santé...

  • June-14-05

    L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), créé en 1998, a pour mission de soutenir le ministre de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les autorités régionales de santé publique et les établissements dans l'exercice de leurs responsabilités en rendant disponible son expertise et ses services spécialisés de laboratoire et de dépistage. La programmation 2005-2008 présente la gamme des activités et des services de l'Institut et met en perspective les grands enjeux reliés à la mission qui lui est confiée. Cette production s'inscrit en continuité du Plan stratégique 2004-2008, rendu public en juin 2004. En lien avec la 3e orientation du plan stratégique, plus particulièrement l'axe d'intervention sur la coordination optimale des activités et des services, l'Institut se...

Pages

Subscribe to Administration