Le laboratoire de santé publique du Québec reçoit un financement important pour un projet de recherche en génomique

Image

L’Institut national de santé publique du Québec se réjouit de l’annonce du financement accordé par Génome Québec dans le cadre du programme Solutions génomiques pour l’identification, la caractérisation et la surveillance de la résistance aux antimicrobiens et des pathogènes émergents. La Dre Judith Fafard, directrice médicale du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ), fait partie de la douzaine de chercheurs qui se partageront l’enveloppe de plus de 4,5 M$.

La résistance aux antimicrobiens est au cœur de la recherche de la Dre Fafard et de l’équipe de professionnelles du LSPQ (Sadjia Bekal, Florence Doualla-Bell, Cindy Lalancette, Dihya Baloul). Elle travaille en collaboration avec le Dr Roger C. Lévesque de l’Université Laval et son équipe.

Le budget de 800 000 $ servira à analyser en un temps record des pathogènes bactériens responsables d’infections et résistants aux antibiotiques. Les voyages humains et le commerce international de denrées alimentaires et d’animaux entraînent une augmentation considérable des infections bactériennes, ce qui constitue une menace majeure pour la santé publique dans le monde entier. Par leurs travaux, les deux cochercheurs visent une meilleure anticipation et ultimement une meilleure réponse à ce fléau. « Cette bourse fera une différence réelle dans la performance technologique des laboratoires de la province et dans leur capacité à s’adapter à ce problème émergent » confie la Dre Fafard.  

Le programme mis sur pied par Génome Québec cible le développement de solutions innovantes en génomique qui soutiennent :

  • L‘investigation d’infections dont l’étiologie est inconnue;
  • L’identification et la caractérisation des pathogènes émergents et de la résistance aux antimicrobiens (RAM);
  • L’investigation de maladies zoonotiques, incluant la surveillance des réservoirs animaux;
  • La surveillance des pathogènes (virus, bactéries, champignons et parasites) et la propagation de la RAM.
Categories
20 November 2023