L’obésité et l’embonpoint sont des phénomènes qui montrent une hausse rapide à peu près partout dans le monde, tant chez les adultes que chez les enfants. En 2000-2001, environ trois millions de Canadiens souffraient d’obésité et six millions présentaient de l’embonpoint (Le Petit et Berthelot, 2005). Les enfants semblent aux prises avec la même difficulté; en 15 ans, l’obésité  aurait quintuplé chez les jeunes Canadiens de 7 à 13 ans, soit entre 1981 et 1996 (Tremblay et al., 2002). Cette progression serait plus rapide au Canada qu’aux États-Unis. Le terme « épidémie », généralement réservé aux maladies contagieuses, est utilisé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en raison de cet accroissement relativement soudain et rapide du poids des populations (WHO, 2000). Récemment, elle a fait un appel à toutes les nations afin que celles-ci élaborent un plan d’action pour réduire et gérer l’« épidémie » (WHO, 2000; OMS, 2004).

Ce document vise à dresser un portrait fidèle du poids des Québécois dans le but d’informer le mieux possible les divers intervenants et de favoriser l’utilisation des mêmes données de prévalence pour qualifier et suivre la situation du poids au Québec. L’information présentée dans ce feuillet porte sur la fréquence de l’obésité et de l’embonpoint en fonction de diverses caractéristiques : le sexe, l’âge, le revenu, la scolarité et le lieu de résidence. L’analyse provient principalement des données de poids et de taille déclarées par les répondants eux-mêmes. Toutefois, des données obtenues à partir de mesures précises de la taille et du poids seront aussi présentées, fournissant une estimation plus fiable de la prévalence réelle des catégories de poids.

De plus, les données permettent d’apprécier les variations géographiques des taux d’obésité et d’embonpoint selon les régions du Québec et d’expliquer, le cas échéant, quels facteurs y sont associés. L’évolution de la prévalence de l’obésité et de l’embonpoint entre 1987 et 2003 ainsi que la situation du Québec comparativement aux autres provinces seront aussi examinées. Finalement, la situation québécoise est comparée à celle d’autres pays et des pistes explicatives sur les causes possibles du phénomène sont avancées.

Cette mise à jour épidémiologique sur le poids de la population fournit la connaissance de base sur l’ampleur du problème, connaissance essentielle pour amorcer la mise en œuvre d’un plan d’action québécois sur la problématique du poids.

Author(s): 

Subject(s): 

Publication type: 

ISBN (electronic): 

2-550-45374-3

ISBN (print): 

2-550-45373-5

Santécom record: