Interim document

Utilisé pour des documents qui seront mis à jour.

  • March-31-21

    Depuis le début de la pandémie de COVID-19, plusieurs stratégies ont été mises en place afin d’optimiser la disponibilité des appareils de protection respiratoire (APR) chez les travailleurs de la santé (TdeS). Un nouvel APR, le DORMA 99 de la compagnie Dorma filtration, a reçu l’autorisation de Santé Canada en tant que dispositif médical de classe 1. Cet APR a également reçu l’approbation provisoire d’APR par la Comission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) qui autorise son utilisation dans les milieux de soins. Cet APR comporte certaines similarités, mais également certaines différences avec les APR utilisés actuellement dans les milieux de soins. C’est pourquoi le comité des infections nosocomiales du Québec (CINQ) désire apporter certaines...

  • March-31-21

    Un fait est indéniable. La pandémie de COVID-19 a bouleversé la vie de tous. Personnes infectées, hospitalisées, décédées; télétravail, fermeture des commerces non essentiels, pertes d’emplois, interdiction de rassemblements, mesures de confinement, détresse psychologique, etc. Bref, tout est différent depuis mars 2020.

    Pour certains fumeurs, le contexte de pandémie est un incitatif à cesser de fumer, alors que pour d’autres, c’est l’inverse, leur consommation de tabac augmente. Ce feuillet vise à documenter les changements de la consommation de cigarettes chez les Québécois pendant la pandémie et à présenter les interventions de renoncement au tabac offertes aux fumeurs.

  • March-23-21

    La surveillance des mutations qui s’accumulent naturellement dans le génome du SRAS-CoV-2 est une priorité de santé publique et clinique. Elle permet d’anticiper et d’évaluer les impacts potentiels des mutations sur les caractéristiques épidémiologiques et cliniques du virus. Elle vise à informer la prise de décision dans la lutte contre la COVID-19.

    Le but de ce document est de faire l’état des connaissances sur le premier variant d’intérêt du SRAS-CoV-2 désigné G614 qui a émergé durant l’hiver 2020 et est rapidement devenu dominant dans le monde. Le document résume les études sur les effets de la mutation D614G sur les caractéristiques biologiques de ce variant (transmission, virulence, détection et sensibilité aux vaccins) comparativement à la souche de référence.

  • March-23-21

    La surveillance des mutations qui s’accumulent naturellement dans le génome du SRAS-CoV-2 est une priorité de santé publique et clinique. Elle permet d’anticiper et d’évaluer les impacts potentiels des mutations sur les caractéristiques épidémiologiques et cliniques du virus. Elle vise à informer la prise de décision dans la lutte contre la COVID-19.

    Le but de ce document est de faire l’état des connaissances sur les variants sous surveillance rehaussée qui ont émergé au Royaume-Uni (B.1.1.7), en Afrique du Sud (B.1.351) et au Brésil (P.1). Il résume les résultats des études disponibles sur la transmission, la virulence, la détection et la réponse immunitaire pour ces variants. La situation mondiale évolue rapidement et les informations présentées correspondent à l’état des...

  • March-18-21

    Le présent document a été rédigé dans le contexte d’urgence sanitaire lié à la COVID-19. Réalisé dans un court laps de temps, il se base sur les connaissances découlant de travaux antérieurs menés à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), ainsi que sur une recension et une analyse sommaire et non exhaustive des écrits scientifiques. Ce document présente des constats qui pourraient devoir être révisés selon l’évolution des connaissances scientifiques liées à l’actuelle pandémie. L’INSPQ a mis en place une veille scientifique sur la COVID-19 afin de pouvoir apporter rapidement, si nécessaire, une mise à jour au présent document.

    Le présent document est une synthèse rapide des connaissances visant à répondre aux questions suivantes :...

  • March-18-21

    Ce document vise à préciser les facteurs à prendre en compte lors d’une exposition à un cas de COVID-19 survenue en milieu de soins, pour la gestion des personnes exposées. Il doit être utilisé comme un guide pour aider à la prise de décision sur les mesures à recommander (surveillance des symptômes, dépistage de l’infection, retrait du travail et retour au travail) pour les travailleurs de la santé exposés lors d’une situation précise. Ainsi, il est essentiel de détailler le plus précisément possible les circonstances de l’événement, de même que les mesures de précaution appliquées par les travailleurs, incluant le port de l’ÉPI, au moment de l’exposition.

  • March-18-21

    Ce document a comme objectif d’outiller les utilisateurs de masques médicaux en milieux de soins afin qu’ils soient en mesure de choisir un masque médical de qualité selon les standards reconnus et qui correspond au besoin de la tâche à effectuer.

  • March-18-21

    Depuis le début de la pandémie, plusieurs directives et recommandations importantes ont été émises par les autorités de santé publique du Québec afin de protéger les populations les plus vulnérables d’une infection par le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2). Parmi celles-ci des recommandations intérimaires pour la protection des travailleurs immunosupprimés au Québec avaient été publiées pour la première fois en avril 2020 et une mise jour a été effectuée en juillet 2020. Depuis, la situation épidémiologique a évolué et une campagne de vaccination provinciale a été amorcée le 14 décembre 2020 à la suite de l’homologation des premiers vaccins contre la COVID-19 par Santé Canada.

  • March-18-21

    Cette fiche donne les recommandations pour la levée des mesures d'isolement des travailleurs de la santé (tous les travailleurs de la santé en général et travailleurs de la santé "critiques", c'est à dire requis pour éviter un bris de services).

  • March-17-21

    These recommendations apply to aerosol-generating medical procedures (AGMPs) carried out on suspected or confirmed COVID-19 cases. In contexts of sustained community transmission, a risk assessment must be carried out to determine whether these recommendations shall also apply during AGMPs on individuals who are asymptomatic or have unknown COVID-19 status.

    (See Section 4: AGMP management for patients determined to be at no risk of having COVID-19 [ “cold patients”])

    A table summarizating the recommendations is available in the appendix.

    In the context of the SARS-CoV-2 pandemic, a number of interventions and procedures are now considered AGMPs by medical societies while they previously were not. Many of these procedures are not backed by conclusive data that...

Pages

Subscribe to Interim document