Adolescent health

  • January-03-11

    En avril 2009, le Comité consultatif national sur l'immunisation a recommandé que l'administration d'une dose de vaccin antiméningococcique pour les adolescents soit intégrée au calendrier de vaccination systématique, et ce, même si l'adolescent a déjà été vacciné dans le cadre d'un programme de vaccination systématique des nourrissons ou des enfants de 1 an.

    À la suite de cette annonce, le directeur national de santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a invité le Comité sur l'immunisation du Québec à s'exprimer sur la pertinence d'une telle mesure dans le contexte particulier du Québec. Plus spécifiquement, quatre questions ont été posées :

    1. Est-ce que le Québec devrait aller de l'avant avec une telle recommandation?
    2. Si...
  • October-06-10
    • Après un déclin relativement constant depuis 1994-1995, l'usage de la cigarette s'est stabilisé en 2006-2007 chez les élèves de la 1re à la 3e année du secondaire, tel qu'indiqué par les données provenant du sondage pancanadien intitulé « Enquête sur le tabagisme chez les jeunes ».
    • À chaque niveau scolaire du cycle d'études secondaires, une plus grande proportion de filles que de garçons sont catégorisées comme étant des fumeurs débutants.
    • À partir de la 2e année du secondaire, la proportion d'élèves rapportant consommer des cigares ou des cigarillos devient supérieure à la proportion d'élèves rapportant consommer des cigarettes.
    • Compte tenu des nouvelles tendances de consommation de produits du tabac chez les élèves...
  • July-05-10

    Ce document constitue le deuxième volet de l'état de situation sur la consommation de substances psychoactives (SPA) chez les jeunes Québécois. Le premier volet, paru en 2009, traçait le portrait épidémiologique de la consommation de SPA chez les jeunes de 10 à 24 ans (Gagnon, 2009). Ce deuxième volet permettra de mettre à jour les connaissances quant aux conséquences pouvant être liées à l'usage de SPA chez les jeunes et aux facteurs qui permettent d'en expliquer l'usage. Un troisième et dernier volet fera l'objet d'une publication ultérieure et discutera des meilleures pratiques en matière de prévention.

    Rappelons que cet état de situation s'inscrit dans le cadre d'une entente entre la Direction générale des services sociaux (DGSS) du ministère de la Santé et des Services...

  • May-10-10

    La prévention de l’initiation aux produits du tabac chez les jeunes constitue une pierre angulaire du Plan québécois de lutte contre le tabagisme. La hausse du prix des cigarettes par la taxation est l’un des moyens d’intervention proposés pour contrer l’initiation et la dépendance aux produits du tabac. En effet, les jeunes sont particulièrement sensibles au prix des cigarettes en raison de leurs moyens financiers limités. Une augmentation du prix des cigarettes est associée à un plus faible nombre de nouveaux fumeurs, à une diminution du nombre de cigarettes fumées, et à un ralentissement de la progression vers l’usage régulier du tabac.

    Comme un plus faible prix des cigarettes est associé à une plus forte demande de celles-ci, et ce, particulièrement chez les jeunes6, la...

  • April-30-10

    Ce document novateur constitue une synthèse de recommandations internationales et nationales sur les pratiques de promotion et de prévention les plus efficaces pour favoriser la réussite éducative, la santé et le bien-être des jeunes en contexte scolaire primaire et secondaire. Cette synthèse a été réalisée avec le souci d'adapter les recommandations au contexte scolaire québécois tout en assurant leur cohérence entre les thématiques abordées.

    La synthèse réunit l'ensemble des recommandations provenant à la fois des sciences de l'éducation, des sciences sociales et des sciences de la santé portant sur les niveaux d'intervention (école, jeune, famille, communauté) pour 11 thématiques qui trouvent écho dans le contexte scolaire : 1- Collaboration école-famille-communauté; 2-...

  • June-23-09

    Au Québec, de nombreuses personnes sont interpellées par l'usage non médical de substances psychoactives (SPA) chez les jeunes et par les conséquences possibles de cet usage sur leur développement et leur épanouissement. Qu'ils proviennent du réseau scolaire ou de la santé, des milieux universitaires ou communautaires, qu'ils agissent en réadaptation, en prévention ou en recherche, tous tentent de mieux comprendre ce phénomène dans le but de mieux intervenir.

    Le présent travail s'ajoute aux actions entreprises en ce sens et vise essentiellement à rassembler l'information existante pour tracer un état de situation le plus fidèle possible de l'usage de SPA chez les jeunes québécois, des conséquences de cet usage et des interventions probantes en matière de prévention. Il s'...

  • June-01-09

    Dans le cadre des activités de surveillance de l'état de santé de la population à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), ce rapport dresse d'une part un portrait récent du statut corporel des Québécois âgés de 2 à 17 ans. D'autre part, il examine l'évolution de la prévalence de l'embonpoint et de l'obésité chez les jeunes de différents groupes d'âge, et dans une moindre mesure, celle de l'insuffisance de poids chez les adolescents, en comparant les prévalences mesurées ou autodéclarées depuis 1978.

    Selon les données anthropométriques de 2004, soit les plus récentes mesurées à ce jour pour l'ensemble des enfants et adolescents québécois âgés de 2 à 17 ans, plus d'un jeune sur cinq présente un surplus de poids1. Plus spécifiquement,...

  • May-20-09

    Au Québec, durant la période 2000 à 2005, les traumatismes ont été responsables en moyenne chaque année du décès de 207 enfants et jeunes âgés de 18 ans et moins, ce qui en fait la première cause de mortalité chez ceux âgés de 1 à 18 ans, avec 60 % des décès pour ce groupe. Les traumatismes ont également occasionné 7 688 hospitalisations en moyenne chaque année chez les enfants et les jeunes âgés de 18 ans et moins, ce qui en fait la troisième cause d'hospitalisation (11 %) en importance. Chez ceux âgés de 10 à 14 ans et de 15 à 18 ans, ils constituent cependant la première cause d'hospitalisation. La plupart des traumatismes sont d'origine non intentionnelle. Près des deux tiers (65 %) de ces décès, ainsi que neuf hospitalisations sur dix y sont attribuables. Les traumatismes non...

  • September-01-08

    Le projet d’Enquête interrégionale auprès des jeunes – 2008 a été soumis au Comité d’éthique de santé publique ( CESP ) conjointement par les trois directeurs de santé publique des régions concernées, soit le Saguenay–Lac-Saint-Jean ( SLSJ ), les Laurentides et la Capitale-Nationale ( CN ).

    En 1997 et 2002, la Direction de santé publique de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean a confié au Groupe d’étude des conditions de vie et des besoins de la population ( ÉCOBES ) du Cegep de Jonquière la réalisation de deux enquêtes sociosanitaires auprès des jeunes. La Commission scolaire de Charlevoix avait aussi eu recours au Groupe ÉCOBES pour réaliser une enquête auprès de l’ensemble de ses élèves du secondaire, en 2002, et pour participer aux travaux de la Table de prévention de l’...

  • July-29-08

    Contexte et problématique

    L'épidémie d'obésité est une menace contre laquelle des mesures préventives doivent être prises. Cela est désormais reconnu non seulement par les spécialistes de la santé mais de plus en plus par l'ensemble de la population.

    Au Québec, il est préoccupant de constater que près du quart des jeunes de 2 à 17 ans ont un problème de poids. Parce que leur corps est en croissance et en développement, les jeunes sont plus vulnérables aux complications de santé reliées à l'obésité. L'obésité chez les enfants et les adolescents génère des problèmes psychosociaux et représente un facteur de risque pour de nombreuses maladies, dont les maladies cardiovasculaires, les nomalies du métabolisme du glucose, les troubles hépatiques et gastro-...

Pages

Subscribe to Adolescent health