Immunization

  • August-30-21

    Question du groupe sur l’acte vaccinal (GAV) au Comité sur l’immunisation du Québec

    Contexte

    Plusieurs voyageurs de retour au Québec ont reçu des vaccins contre la COVID-19 dans un autre pays, par exemple les États-Unis, la Chine, l’Inde. Les données relatives à ces vaccins doivent être saisies dans le Registre de vaccination du Québec. La question nous est posée sur la validité de la 2e dose si elle a été donnée avec un intervalle plus court que l’intervalle minimal recommandé soit par le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ) ou, dans le cas des vaccins qui ne sont pas disponibles au Québec, par le fabricant.

    Au Québec, on considère une 2e dose du vaccin Pfizer invalide si elle a été donnée moins de 19 jours après la ...

  • August-30-21

    Faits saillants

    • Le ministère de la Santé et des Services sociaux a demandé au Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) s’il était pertinent de recommander dès maintenant une 3e dose de vaccin aux résidents de Centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) du Québec.
    • La 1re dose de vaccin a principalement été offerte aux résidents de CHSLD en janvier 2021, et la 2e dose en avril 2021. Il est connu que la réponse immunitaire est meilleure lorsque les deux doses de vaccin sont administrées avec un intervalle long, comme cela fut le cas au Québec, qu’avec un intervalle court d’environ trois semaines comme cela fut le cas dans la majorité des autres juridictions.
    • L’efficacité de deux doses de vaccin à prévenir la...
  • August-30-21

    Faits saillants

    • Chez les personnes immunodéprimées, de nombreuses études ont mis en évidence un risque accru de complications à la suite d’une infection par le SRAS-CoV-2 et une moins bonne réponse aux vaccins contre la COVID-19.
    • Le présent avis a pour objectif principal d’émettre des recommandations concernant les catégories de personnes immunodéprimées qui devraient bénéficier d’une dose additionnelle de vaccin (troisième dose le plus souvent), ainsi que l’intervalle à respecter pour cette dose additionnelle.
    • Dans plusieurs études une augmentation des anticorps après une troisième dose a été observée chez une majorité de participants immunodéprimés ou dialysés n’ayant pas bien répondu à deux doses.
    • Bien que nous ne disposions pas de...
  • July-27-21

    L’objectif du présent avis est de présenter une analyse du risque de myocardite/péricardite lié à la vaccination des jeunes âgés de 12 à 39 ans avec les vaccins à ARNm, spécialement en ce qui concerne l’administration d’une deuxième dose. Cette analyse a été réalisée dans une optique individuelle en fonction des informations disponibles en date du 15 juillet 2021. Des stratégies de vaccination sont évaluées dans le contexte de la menace d’une nouvelle vague de COVD-19 causée par le variant Delta. Des recommandations provisoires sont émises dans une perspective tant individuelle que populationnelle.

    Recommandations

    En lien avec les données disponibles à l’heure actuelle et toutes les incertitudes concernant les risques et avantages associés à l’utilisation des deux...

  • July-05-21

    Cet avis scientifique met à jour celui émis le 10 juin 2021. Cet avis est aussi complémentaire à un avis antérieur général sur le vaccin AstraZeneca qui est disponible à l’adresse suivante : https://www.inspq.qc.ca/publications/3114-utilisation-vaccin-chad0x1ncov-19-covid19. Finalement, le terme « vaccin AstraZeneca » utilisé tout au long de l’avis s’applique également au vaccin Covishield.

    Recommandations

    Les recommandations suivantes viennent moduler celles émises par le CIQ le 10 juin 2021. Elles découlent des données disponibles sur l’impact de l’intervalle entre les deux doses de vaccin AstraZeneca de même que sur les informations...

  • June-14-21

    Cette 7e étude de la couverture vaccinale chez les enfants québécois âgés de 1 an et 2 ans inclus pour la première fois une cohorte d’enfants âgés de 7 ans. Elle vise à estimer la couverture vaccinale de base des enfants québécois, examiner les croyances vaccinales des parents et les déterminants du statut vaccinal incomplet de leur enfant et examiner l’impact de certains facteurs sociodémographiques sur la couverture vaccinale.

    Cohortes 1 et 2 ans : couverture vaccinale

    En 2019, la proportion des enfants qui ont reçu tous les vaccins du programme régulier est de :

    • 85 % pour la cohorte 1 an (vaccins reçus avant l’âge de 15 mois);
    • 81 % pour la cohorte 2 ans (vaccins reçus avant l’âge de 24 mois).
    • Comparativement à 2016...
  • June-11-21

    Le vaccin Ad26.COV2.S a été développé par la société Janssen en Europe, une filiale de Johnson & Johnson. Ce produit appelé vaccin de Johnson & Johnson contre la COVID-19 a été autorisé par Santé Canada le 5 mars 2021 pour une utilisation chez des personnes âgées de 18 ans et plus en suivant un calendrier à une dose (1). Des recommandations relatives à l’utilisation de ce vaccin ont été émises par le Comité consultatif national sur l’immunisation(2) et un avis spécifique pour l’utilisation de ce vaccin au Québec a été préparé par le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) en fonction des informations disponibles à la fin du mois d’avril 2021(3). Brièvement, le vaccin de Johnson & Johnson a été recommandé pour les adultes qui présentent une contre-indication à l’...

  • May-13-21

    Faits saillants

    • Le vaccin de Johnson & Johnson contre la COVID-19 a été autorisé par Santé Canada pour une utilisation chez des personnes âgées de 18 ans et plus.
    • Ce vaccin utilise un vecteur viral (adénovirus humain de type 26) encodant la protéine de spicule du SRAS-CoV-2.
    • Le vaccin peut être conservé ou transporté à une température réfrigérée comprise entre 2 et 8 °C jusqu’à la date de péremption. Il doit être administré par voie intramusculaire en une seule dose.
    • Dans une étude de Phase 3, le vaccin a montré une efficacité de 67 % pour prévenir les formes modérées ou sévères de la COVID-19, de 77 % contre les formes graves et aucun décès n’est survenu dans le groupe ayant reçu le vaccin de Johnson & Johnson.
    • Les données...
  • April-23-21
    • Depuis le 3 mars 2021, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec préconise un intervalle de 16 semaines entre les deux doses des vaccins contre la COVID-19 prévues au calendrier.
    • Parmi les groupes qui ont été particulièrement touchés par la pandémie et qui pourraient moins bien répondre à une première dose figurent les personnes qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).
    • Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a entrepris une revue des écrits portant sur l’immunogénicité et l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 dans cette population. Des données préliminaires concernant l’impact de la vaccination dans les CHSLD au Québec sont également présentées de même que des données de couverture...
  • April-07-21

    Le but ultime d’une campagne de vaccination contre la COVID-19 est de réduire l’incidence de la maladie et la circulation du virus dans la population à des niveaux qui permettent un retour à une vie normale ou quasiment normale, et cela de manière durable.

    Les premiers vaccins contre la COVID-19 ont été autorisés et montrent des résultats prometteurs en vue de l’atteinte éventuelle de ce but visé. Par contre, l’approvisionnement se fait de façon progressive et les quantités disponibles sont limitées à court terme. À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a formulé un avis préliminaire sur la priorisation des groupes à cibler dans le cadre d’une campagne d’immunisation de masse. L’...

Pages

Subscribe to Immunization