Health screening

  • September-25-14

    Les Services cliniques de dépistage (SCD) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) assurent le dépistage des pneumoconioses auprès des travailleurs du Québec depuis le début des années 1980. Le dépistage se fait par la radiographie pulmonaire argentique (RA), en suivant les directives du Bureau international du travail (BIT). Les radiographies sont interprétées par des médecins dont la compétence est identique à celle des lecteurs B du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) et l'interprétation se fait en comparant l'image du patient avec les images radiographiques standardisées du BIT. Les SCD passeront sous peu de la technologie argentique à la technologie numérique. C'est pourquoi l'INSPQ a jugé utile de décrire les changements que pourrait...

  • August-14-14

    Depuis 2006-2007, les centres de dépistage du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) passent graduellement, comme partout dans le monde, d'appareils de mammographie Film (F) à une technologie ayant des détecteurs de type numérique, soit le type CR (pour « computed radiography ») ou le type DR (pour « direct radiography »). Une particularité cependant au Québec est que, dans les premières années de conversions à la technologie numérique, une grande majorité des centres ont opté pour la technologie CR.

    Les résultats d'une récente étude ontarienne montre que la conversion à la technologie numérique, et particulièrement de type CR, aurait nui à la performance d'un programme de dépistage du cancer du sein.

    Nos analyses des données du...

  • July-14-14

    Le modèle de services décentralisé avec porte d’entrée unique s’est avéré viable pour l’ensemble de la période couverte par le Projet-pilote (2 ans) dans la mesure où les six nouveaux sites de services sont demeurés en activité et ont respecté les modalités d’offre de services en vigueur.

    D’un point de vue organisationnel, l’offre de tests de porteur semble constituer une initiative réussie d’intégration de services génétique dans l’offre de services de première ligne. L’adhésion au Projet-pilote est élevée tant chez les infirmières que chez les professionnels de la santé concernés. Le mode d’organisation varie quelque peu d’un site à l’autre, mais les différences portent davantage sur la forme que le contenu et ne semblent pas affecter la nature et la qualité des services...

  • March-18-14

    Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s'est vu confier la responsabilité de procéder à l'étude des demandes de certification des unités de mammographie et de procéder à l'émission des documents confirmant leur certification ou annulation.

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) rédige chaque année un rapport d'activités en lien avec ce mandat. Le présent document fournit un état de situation et des statistiques pour la période du 1er avril 2012 au 31 mars 2013.

    La certification dont le LSPQ est responsable est un élément fédérateur du contrôle de qualité des installations de mammographie au Québec. En effet, le PQDCS a été créé pour réduire de façon...

  • February-07-14

    L'objectif du présent rapport est de comparer les scores de qualité des images radiographiques de fantôme obtenus avec les différentes technologies en utilisant la mammographie sur film-écran comme étalon. Le but de l'exercice est de déterminer si cet indicateur de qualité révèle des tendances ou des différences significatives entre le film-écran et les différentes technologies numériques de types CR et DR. Une analyse plus détaillée des résultats par fabricant de CR est également effectuée.

    Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s'est vu confier le mandat de certifier les équipements de mammographie. C'est son Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) qui réalise les travaux...

  • December-02-13

    L'Institut national de santé publique du Québec a reçu le mandat d'élaborer un document synthèse sur les indicateurs pour l'évaluation du Programme québécois de dépistage du cancer colorectal (PQDCCR). Les indicateurs développés se classent en sept grandes catégories : 1) la participation, 2) les performances du test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi), 3) la coloscopie de suivi, 4) la détection des lésions colorectales, 5) la VPP du test de RSOSi, 6) la sensibilité et 7) la spécificité.

    Un canevas a été créé pour chacun des indicateurs afin d'y inclure toutes les informations clés permettant une compréhension adéquate. Ce canevas inclut sept sections : contexte, définition et calcul, cibles recensées, sous-groupes à analyser, autres analyses,...

  • March-18-13

    Le développement d'outils visant à informer les femmes qui doivent décider si elles participeront ou non au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) a comme objectif l'obtention d'un consentement éclairé à la participation. La meilleure méthode pour illustrer de façon quantitative les avantages et inconvénients potentiels du dépistage est la simulation de cohortes exposées aux conditions que nous avons connues au Québec au cours des dernières années. Une première cohorte de 1 000 femmes soumises à une mammographie de dépistage aux deux ans de l'âge de 50 à 69 ans, soit 10 dépistages en 20 ans, peut ainsi être comparée à une deuxième cohorte de 1 000 femmes qui ne participent pas au programme de dépistage durant cette même période. La différence entre les résultats de...

  • November-26-12

    En place depuis les années 1970, le Programme québécois de dépistage néonatal sanguin a fait l'objet de différents travaux d'évaluation et de réflexion. L'ajout du dépistage des syndromes drépanocytaires majeurs (SDM) au cours de l'année 2013 et la perspective d'autres ajouts constituent l'occasion de revisiter les pratiques visant, d'une part, l'information donnée aux futurs parents à propos du Programme et, d'autre part, le consentement requis auprès de ces derniers. Le présent avis du Comité d'éthique de santé publique (CESP) répond à une demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans le but de soutenir les réflexions qui portent sur ces aspects ainsi que sur des questions connexes.

    L'avis s'articule autour de trois questions principales traitées dans...

  • November-15-12

    Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) a pour objectif de réduire d’au moins 25 % le taux de mortalité causée par le cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans en ciblant la participation d’au moins 70 % de la population visée et en offrant des services de mammographie de haute qualité. La mammographie est actuellement l’examen diagnostique le plus précis pour la détection précoce du cancer du sein et constitue l’examen fondamental à la base de ce programme. Des lésions dans les tissus mammaires peuvent ainsi être détectées précocement et avant même que l’examen clinique puisse démontrer ces lésions. Les avantages d’un diagnostic précoce, dont la prise en charge thérapeutique rapide, surpassent les risques associés à l’exposition aux radiations ionisantes....

  • June-15-12

    L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a reçu du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) le mandat d'évaluer l'accessibilité géographique des centres de dépistage désignés fixes (CDD) et d'en estimer l'effet sur les taux de participation des femmes au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS).

    À qui s'adresse ce document

    Ce document s'adresse aux acteurs de santé publique qui sont impliqués dans le PQDCS, mais aussi à toute personne concernée par la planification et la gestion de programme de dépistage populationnel du cancer ou des maladies chroniques. Ainsi, les directeurs de santé publique, les directeurs des affaires médicales et les présidents-directeurs généraux des agences de la santé et des services...

Pages

Subscribe to Health screening