Nutrition

  • September-27-16

    Depuis que l'OMS a qualifié l'obésité d'épidémie, au tournant des années 2000, de nombreux organismes scientifiques et experts de l'obésité ont fait valoir l'importance d'une stratégie de prévention concertée, tenant compte de la complexité des facteurs en cause. Notamment, l'International Obesity Task Force (IOTF) produisait une analyse mettant en lumière les nombreux facteurs environnementaux intervenant en amont des facteurs individuels, dont l'illustration sous forme d'une « toile causale » a été un repère important dans l'avancement de la connaissance. Découlait de cette analyse la nécessité pour le secteur de la santé publique de convaincre les autres secteurs, publics et privés, de participer à un effort collectif pour faciliter les choix sains à l'ensemble de la population. De...

  • September-27-16

    Cette publication vise à identifier des stratégies efficaces ou prometteuses d'intervention socioculturelle pour favoriser la saine alimentation et le mode de vie physiquement actif. La première synthèse de connaissances portait sur le marketing social, la présente porte sur l'engagement de leaders du milieu.

    La stratégie de l’engagement de leaders du milieu consiste à intégrer, dans le cadre d'une intervention de promotion de la santé, la participation active de personnes non professionnelles, rémunérées ou non. En raison de leur lien privilégié avec la population ciblée, en tant que pairs, ces leaders apportent une contribution particulière à l’intervention. Selon les revues systématiques et les études empiriques consultées, l'engagement de leaders du milieu en promotion des...

  • June-20-16

    Comprendre les facteurs qui permettent de vieillir en santé revêt une grande importance dans le contexte des sociétés vieillissantes telles que la nôtre. Les mesures préventives axées sur les habitudes de vie constituent des stratégies de choix pour éviter, retarder ou réduire les maladies chroniques. Or, des obstacles ou des résistances peuvent survenir lorsqu’on tente de modifier des habitudes ancrées depuis longtemps.

    Cette étude décrit les croyances, les intentions de même que les obstacles vécus par les aînés québécois pour améliorer leurs habitudes de vie. Elle se base sur les données de l’enquête Vieillissement en santé conduite par Statistique Canada en 2008-2009.  

    Ces connaissances pourront guider les actions de promotion de la santé et de prévention des...

  • June-16-16
    • In Québec, more than half (52%) of secondary school students had not eaten junk food for lunch during the week preceding the study, while a little less than half (48%) had eaten junk food for lunch one or more times.
    • Close to 40% of students in Québec public secondary schools have access to at least two fast-food restaurants within 750 metres.
    • Consumption of junk food two or more times per week is associated with obesity and other negative health measures among young people.
    • The proportions of young people consuming junk food two or more times per week are significantly higher in schools with two (27%) or three (26%) fast-food restaurants within a 750-metre radius than in those with only one (19%) or none (19%).
    • Other factors also influence...
  • January-18-16

    Le maintien de la santé et de l’autonomie des personnes âgées représente d’importants défis pour les prochaines décennies. Les mesures préventives qui agissent sur les habitudes de vie constituent une stratégie de choix pour retarder ou réduire la progression des maladies chroniques. L’objectif général de la présente étude était d’identifier les liens qui existent entre certains facteurs ou habitudes de vie favorables à la santé et le cumul de problèmes de santé chroniques. La source des données est l’enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) qui a été conduite en 2008-2009 et dont la thématique portait sur le Vieillissement en santé.

    Les résultats ont révélé qu’environ le tiers des Québécois et Québécoises de 65 ans et plus présentent trois facteurs...

  • December-07-15
    • The diet of Québec’s First Nations and Inuit has changed significantly in a few decades. It passed from a diet based on local natural resources to a mixed diet or one relying exclusively on commercial food.
    • When adding a sedentary lifestyle and the social conditions of many families and communities, the commercially-based diet, which is high in refined sugars, trans fat, and sodium and low in essential nutrients, contributes to chronic illnesses like obesity, diabetes and cardiovascular disease.
    • The traditional diet is healthy and high in a variety of essential nutrients (iron, zinc, and vitamins A, B, C and D). The foods in this regimen generally contain abundant animal proteins as well as essential fatty acids. Eating these foods is advocated for their...
  • December-07-15
    • L’alimentation des Premières Nations et des Inuits au Québec a subi d’importantes modifications en quelques décennies. Elle est passée d’une alimentation basée sur les ressources naturelles locales à une alimentation mixte ou reposant exclusivement sur les produits vendus en commerce.
    • Cumulée à un style de vie sédentaire et exacerbée par les conditions sociales dans lesquelles vivent plusieurs familles et communautés autochtones, l’alimentation de type commercial, souvent riche en sucres raffinés, en gras trans et en sodium et faible en nutriments essentiels, contribue à l’émergence de maladies chroniques tels l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires.
    • L’alimentation dite traditionnelle est saine et riche en nutriments variés et essentiels (fer,...
  • October-13-15

    Faits saillants :

    • Au Québec, plus de la moitié (52 %) des élèves du secondaire n'avait pas consommé de malbouffe le midi au cours de la semaine précédant l'enquête, alors qu'un peu moins de la moitié (48 %) en avait consommé une fois ou plus.
    • La consommation de malbouffe deux fois ou plus par semaine est associée à l'obésité et à d'autres mesures négatives de santé chez les jeunes.
    • Les proportions de jeunes consommant de la malbouffe deux fois ou plus par semaine sont significativement plus élevées dans les écoles ayant deux (27 %) ou trois (26 %) restaurants-minute dans une zone de 750 mètres que ceux n'ayant qu'un seul (19 %) ou aucun (19 %).
    • D'autres facteurs influencent aussi la consommation de malbouffe chez les élèves québécois...
  • July-14-15

    Ce projet s'inscrit dans la foulée des travaux visant à créer des environnements favorables à la saine alimentation. Diverses mesures visant à améliorer l'environnement alimentaire, notamment dans les écoles et les hôpitaux ont déjà été mises en place. Toutefois, l'adoption d'une saine alimentation est également tributaire de l'offre alimentaire présente dans les commerces, tels que les magasins d'alimentation, les supermarchés, les épiceries et les dépanneurs. À l'heure actuelle, il n'existe pas de méthode consensuelle et bien établie pour caractériser l'offre alimentaire dans ces commerces et évaluer dans quelle mesure les choix alimentaires sains sont favorisés.

    Le document présente une analyse de 57 instruments, issus de la littérature scientifique, qui mesurent l'offre...

  • March-12-15

    La présente synthèse analytique des connaissances a été réalisée à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et s'inscrit en continuité avec divers travaux en cours au Québec qui ont pour objectif de favoriser la saine alimentation chez les jeunes.

    Le document présente une analyse de diverses expériences étrangères en matière de mesures de repas scolaires subventionnés et leurs impacts sur l'alimentation et le poids des jeunes. Il permet de dégager des perspectives pour le Québec.

    En Angleterre, aux États-Unis, en France et en Finlande, des mesures de repas scolaires subventionnés sont en place et visent notamment à promouvoir une saine alimentation et à prévenir l'obésité chez les jeunes tout en assurant un soutien alimentaire aux élèves plus...

Pages

Subscribe to Nutrition