Consommation d'alcool chez les jeunes du secondaire

Cette page fait un survol rapide des plus récentes données sur la consommation d'alcool chez les adolescents de 12 à 17 ans environ. Rappelons que la loi interdit la vente d'alcool aux personnes mineures.

Consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois

Consommateurs : élèves du secondaire qui ont consommé de l'alcool au moins une fois au cours de la dernière année.

Selon l’Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire (ETADJES) de 2019, 53 % des jeunes de 12 à 17 ans ont consommé de l'alcool au cours des 12 derniers mois, soit 53 % des garçons et 54 % des filles. Cette proportion augmente de façon significative avec le niveau scolaire passant de 21 % à 80 % entre la 1re et la 5e année du secondaire.

Figure 1 - Consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois selon le sexe et le niveau scolaire, élèves du secondaire, Québec, 2019

 

Portrait évolutif

Entre 2000 et 2019, la proportion des jeunes du secondaire ayant bu de l'alcool au cours des 12 mois précédant l'enquête a diminué de 71 % à 53 %. Entre 2013 et 2019, la proportion est passée de 57 % à 53 %. Une baisse significative est observée chez les garçons entre 2013 et 2019 (58 % c. 53 %) et une tendance à la baisse est également notée chez les filles, bien qu’elle ne soit pas statistiquement significative.

Figure 2 - Consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois selon le sexe, élèves du secondaire, Québec, 2000 à 2019

 

Fréquence de la consommation d’alcool

Aucune consommation : n’a jamais consommé d’alcool ou n'en a pas consommé dans la dernière année.
Consommation à faible fréquence : au moins une fois dans l’année, mais pas plus d’une fois par mois. 
Consommation à fréquence élevée : une fois par semaine ou plus.

Selon l’ETADJES de 2019, 42 % des élèves ont consommé de l’alcool à une faible fréquence, alors que 12 % ont rapporté une consommation à une fréquence élevée. La proportion des élèves n'ayant pas consommé d’alcool au cours des 12 derniers mois s'élève à 47 %. La fréquence de la consommation d’alcool est similaire pour les deux sexes. Les données indiquent toutefois que la proportion d’élèves ayant consommé de l’alcool à une fréquence élevée au cours des 12 derniers mois augmente de façon significative entre la 1re et la 5e année du secondaire passant de 1,4 %** à 25,6 %. Inversement, la proportion d’élèves n’ayant pas consommé d’alcool au cours des 12 derniers mois diminue avec le niveau scolaire, passant de 79 % à 20 % entre la 1re et la 5e année du secondaire.

Figure 3 - Fréquence de consommation d’alcool au cours des 12 derniers mois selon le sexe et le niveau scolaire, élèves du secondaire, Québec, 2019

 

* Coefficient de variation entre 15 % et 25 % ; interpréter avec prudence. 
** Coefficient de variation supérieur à 25 % ; estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement.

Consommation excessive d’alcool

Consommation excessive : 5 consommations ou plus dans une même occasion.

Selon l’ETADJES de 2019, 32 % des élèves ont consommé de l’alcool de façon excessive au moins une fois au cours des 12 derniers mois. Bien que cette proportion soit similaire selon le sexe, elle augmente de façon significative avec le niveau scolaire, passant de 6 %* à 61 % entre la 1re et la 5e année du secondaire.

Figure 4 - Consommation excessive d’alcool au cours des 12 derniers mois selon le sexe et le niveau scolaire, élèves du secondaire, Québec, 2019

 

* Coefficient de variation entre 15 % et 25 % ; interpréter avec prudence.

Notes méthodologiques

La consommation excessive d’alcool est définie par le nombre de verres bus en une même occasion, soit généralement 5 verres ou plus pour un homme et 4 verres ou plus pour une femme. Lors des premières éditions de l’ETADJES, la définition retenue ne faisait pas de distinction entre les hommes et les femmes. Par conséquent, afin d’assurer une comparabilité de l’indicateur entre les différentes éditions de l’ETADJES, cette définition a été maintenue et le même nombre de verres (5) a été retenu pour les garçons et pour les filles.

Rappelons également que dans l’ETADJES, la consommation excessive concerne les élèves qui ont pris 5 consommations ou plus en une même occasion au moins une fois au cours des 12 derniers mois, alors que dans d’autres enquêtes (notamment chez les adultes) la consommation est considérée comme excessive lorsqu’elle s’est produite au moins une fois par mois dans la dernière année.

Source

Institut de la statistique du Québec. Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2000, 2004, 2008, 2013 et 2019.

L'Enquête québécoise sur le tabac, l'alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire (ETADJES) a été réalisée afin de combler les besoins d’information prioritaires sur l’état de santé et le bien-être des jeunes du secondaire au Québec et sur leurs déterminants et à détecter des phénomènes émergeants.

Le questionnaire de l'ETADJES 2019 est disponible sur le site web de l'Institut de la statistique du Québec : la consommation d'alcool est abordée à la section 5.

Last updated: