On assiste, au Québec, à une recrudescence des cas d'infection au virus du Nil occidental (VNO) depuis 2011. Face à celle-ci, le ministère de la Santé et des Services sociaux a mis en place un plan d'intervention gouvernemental qui prévoit des épandages de larvicides dans les secteurs de reproduction des moustiques responsables ainsi que des activités de communication visant à sensibiliser les individus quant aux mesures de protection personnelle contre les piqûres.

Le projet soumis pour examen au Comité d'éthique de santé publique (CESP) a pour objectifs de documenter les complications physiques, psychocognitives et fonctionnelles pour les individus déclarés atteints du VNO en 2012 et 2013, à 6 et 12 mois après le diagnostic et d'estimer les coûts engendrés par l'infection. Le projet vise ainsi à informer la révision du plan d'intervention gouvernemental dont le rapport coût-bénéfice reste inconnu. Cette étude est concomitante d'autres projets qui viendront la compléter.

Le projet vise toutes les personnes qui ont fait l'objet d'une maladie à déclaration obligatoire (MADO), le VNO, en 2012 et en 2013. Ces personnes seront d'abord contactées par leur direction de santé publique, pour solliciter leur consentement à ce que celle-ci transmette les résultats de l'enquête MADO aux responsables du projet. Ces derniers contacteront ensuite les potentiels participants pour répondre à un questionnaire téléphonique portant sur les complications subies, 6 et 12 mois après le diagnostic. On demandera aussi leur consentement à ce que les responsables aient accès à leur dossier médical, pour documenter l'épisode lié au diagnostic. Enfin, certains répondants pourraient être sollicités pour un examen médical visant à valider les renseignements recueillis. Le consentement des participants à chacune de ces étapes de l'étude sera verbal et consigné dans un formulaire à cet effet par les responsables. Une copie du formulaire leur sera transmise par la poste.

Le portrait dressé à l'aide de la collecte de données alimentera aussi un volet consacré à l'appréciation du fardeau de l'infection au VNO. Ce fardeau est calculé à l'aide d'un modèle , qui fait intervenir plusieurs dimensions des coûts associés aux complications. Ce volet est réalisé à l'aide de valeurs actualisées et il sera bonifié, en ce qui a trait à son appréciation de la mortalité et de la morbidité, par la documentation des complications dans le cadre du premier volet.

Comité: 

Tema(s): 

Tipo de publicación: 

Registro Santécom: