La consommation de médicaments opioïdes a augmenté au Québec au cours des dernières années. En raison des conséquences graves associées au mésusage des médicaments provenant de cette classe pharmacologique, il est possible que cette hausse ait influencé la tendance temporelle de la mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes.

Objectifs

Déterminer le taux de mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes au Québec et décrire l'évolution temporelle du phénomène selon l'âge, le sexe des personnes décédées, le mode de décès et le type d'opioïdes.

Méthode

Type d'étude et population

Analyse rétrospective de tendance du taux de mortalité attribuable aux intoxications de 1990 à 2009 dans la population âgée de 20 ans et plus.

Données

Fichier des décès du Registre des événements démographiques et base de données informatisée du Bureau du coroner en chef du Québec.

Analyse statistique

Analyse de régression Joinpoint utilisée pour déterminer si des variations significatives sont survenues au cours de la période étudiée et estimer les changements annuels moyens en pourcentage pour caractériser les tendances temporelles.

Principales mesures

Taux ajusté et taux spécifique de mortalité attribuable aux intoxications.

Résultats

Le taux de mortalité attribuable aux intoxications liées aux médicaments et aux drogues a augmenté dans les années 2000. Cette hausse reflète principalement l'augmentation des intoxications mortelles par opioïdes, tant chez les hommes (+9,4 % en moyenne par année) que chez les femmes (+10,2 % en moyenne par année). Chez les hommes, le taux ajusté de mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes est passé de 1,9 à 3,7 décès par 100 000 personnes entre 2000 et 2009. Chez les femmes, ce taux est passé de 1,0 à 2,2 décès par 100 000 personnes au cours de la même période. Le rythme de cette augmentation apparait plus élevé chez les individus âgés de 50 à 64 ans (+20,9 % en moyenne par année chez les hommes et +13,7 % en moyenne par année chez les femmes) et est essentiellement associée aux intoxications par médicaments opioïdes.

Conclusion

Sur la base des données du Fichier des décès du Registre des événements démographiques et du Bureau du coroner en chef du Québec, le taux de mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes a augmenté de manière importante au Québec entre 2000 et 2009. Cette augmentation est statistiquement significative et ne semble pas s'atténuer. Les médecins, les pharmaciens, les infirmières et les autres professionnels œuvrant dans le domaine de la prévention doivent être informés de ces constats, tout comme les utilisateurs d'opioïdes médicamenteux, prescrits ou non. Les stratégies visant à minimiser les risques de surdose par opioïdes devraient être réaffirmées et au besoin, de nouvelles pourraient être élaborées.

Autor(es): 

Tema(s): 

Tipo de publicación: 

ISBN (electrónico): 

978-2-550-69333-8

Registro Santécom: