Cambio climático

  • 7 Septiembre 2017

    Au Québec comme dans le monde, les maladies transmises entre les animaux et les humains (zoonoses), qui représentent environ 60 % des maladies transmissibles à l’humain, sont en émergence. La dynamique complexe des zoonoses peut être influencée par les changements climatiques. Pour répondre à cette complexité, l’Observatoire multipartite québécois sur les zoonoses et l’adaptation aux changements climatiques a initié en 2015 une démarche de priorisation des zoonoses dans le contexte des changements climatiques. Cette démarche a permis de dresser un portrait des zoonoses qui servira de base pour documenter l’évolution de leur situation au Québec, dans un effort de voir venir les problématiques. La documentation des zoonoses a permis également de mieux identifier les enjeux et les manques...

  • 17 Agosto 2017

    En 2015, l’Institut national de santé publique du Québec a mis en place le Comité scientifique sur les zoonoses et l’adaptation aux changements climatiques afin de soutenir le ministère de la Santé et des Services sociaux et les directions de santé publique dans leurs responsabilités de prises de décisions et d’élaboration de politiques.

    Le mandat du Comité est de fournir une expertise au niveau des méthodes d’analyse, de surveillance et de recherche en plus d’effectuer une évaluation des risques. Il est le lieu d’expertise-conseil de recherche et, de communication dans le domaine des zoonoses liées au climat, en collaboration avec d’autres comités et instances.

    Depuis sa création, le Comité a priorisé les mandats de groupes d’experts et adapté des avis...

  • 4 Julio 2017

    Le verdissement est en progression dans les villes, notamment afin de s’adapter aux changements climatiques et à ses impacts, comme les îlots de chaleur. La présente revue de la littérature expose les impacts des espaces verts sur la santé. Certains constats pour une utilisation et une conception optimales des espaces verts sont également proposés.

    • Les espaces verts sont bénéfiques pour la santé physique, surtout parce qu’ils fournissent des opportunités pour faire de l’activité physique. La présence d’espaces verts aurait également des effets positifs sur la réduction de l’obésité, de l’embonpoint et de la morbidité qui y est liée. Enfin, les espaces verts dans les quartiers permettent une réduction de la mortalité associée à certaines maladies.
    • Les espaces...
  • 4 Julio 2017

    L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a confié à M. Jean-Pierre Revéret la production d'un état de la recherche sur la monétarisation des services écosystémiques urbains liés à la santé humaine. À noter que très peu d'études sur le sujet ont été réalisées à ce jour et demeurent parcellaires. Par conséquent, ce document constitue un point de départ en vue d'appuyer une approche intégrée des politiques d'aménagement urbain et de santé. Financé par le Fonds vert, il s'inscrit dans le cadre du volet santé du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec.

    Au milieu du 19e siècle, Frederick Law Olmsted, célèbre architecte du paysage ayant entre autres conçu l’aménagement du Mont-Royal à Montréal, disait qu’incorporer la...

  • 29 Noviembre 2016

    Cette revue de la littérature rapporte les différentes mesures d’adaptation aux changements climatiques, dans un contexte québécois, pouvant être mises à profit par les propriétaires, gestionnaires et occupants de bâtiments d’habitation pour y assurer et y maintenir une bonne qualité de l’air intérieur.

    • Les changements climatiques sont susceptibles de moduler la fréquence, l’étendue et l’intensité de certains processus et phénomènes de nature environnementale et, plus particulièrement, des événements climatiques extrêmes. Les problèmes de qualité de l’air intérieur des bâtiments d’habitation engendrés de façon directe ou indirecte par de tels processus sont susceptibles de se manifester différemment selon divers facteurs : les caractéristiques de l’environnement...
  • 22 Agosto 2016

    Le gouvernement du Québec s’est engagé à poursuivre des efforts pour lutter contre les changements climatiques et à renforcer la résilience de la société québécoise. Pour ce faire, il a adopté la Stratégie gouvernementale aux changements climatiques 2013-2020 et le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020) intitulé « Le Québec en action vert 2020 ». Le PACC 2013-2020 est constitué de 30 priorités qui s’articulent autour de deux grands objectifs : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation aux changements climatiques.

    Dans le cadre du PACC 2013-2020, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont signé une entente administrative sur les priorités 6 et 26...

  • 7 Julio 2016

    Cette étude descriptive, réalisée auprès de 3 002 répondants, visait à documenter des stratégies adoptées par des ménages pour contrer les effets de la chaleur humide. Trois milieux différents, soit le milieu urbain (Montréal), périurbain (couronne d’Ottawa) et rural (municipalités de moins de 10 000 habitants en Chaudière-Appalaches), ont été considérés. Les résultats indiquent que :

    • Les impacts de la chaleur humide représentent un enjeu de santé publique important, car pour près de 40 % des ménages, au moins une personne en est affectée physiquement et pour environ 4 % des ménages, au moins un membre a dû consulter un professionnel de la santé en lien avec un problème lié à la chaleur humide au cours des dernières années.
    • Près de neuf répondants sur dix...
  • 7 Julio 2016
    • Les vagues de chaleur, responsables d’un grand nombre de décès et autres effets à la santé, requièrent l’adoption par la population de mesures d’adaptation dans leur habitation.
    • Diverses mesures visent à assurer le confort thermique des occupants lorsqu’il fait chaud et humide. Certaines mesures sont associées à l’habitation, telles que l’aération naturelle, la ventilation mécanique et la climatisation. D’autres mesures s’adressent à l’individu comme l’hydratation, la prise de douche, l’accès à des endroits frais que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment.
    • L’adoption de ces diverses mesures d’adaptation par la population varie selon des facteurs physiques, dont l’âge et l’état de santé, des facteurs psychologiques, sociaux, communautaires et...
  • 13 Enero 2015

    S'outiller adéquatement pour faire face aux changements climatiques représente un défi pour les populations de tous les territoires. En Eeyou Istchee (territoire cri), s'ajoute à cet enjeu celui des projets de développement économique et leurs impacts potentiels sur la santé humaine. Ce document présente une approche pour prendre en compte les impacts sociosanitaires des projets de développement et des changements climatiques mieux adaptés pour le contexte du territoire cri. Dans un second temps, l'approche présente des outils utiles à une meilleure pratique d'évaluation ou de décision. Elle tient compte de la nécessité de s'insérer dans le cadre juridique et administratif actuel d'évaluation environnementale des projets en territoire cri.

    Ce document est associé à un projet de...

  • 5 Septiembre 2014

    L'objectif de ce rapport est d'évaluer les données existantes et disponibles dans la littérature en vue d'effectuer des travaux de modélisation de la rage dans les populations de renards arctiques et de renards roux au nord du 55e parallèle. La première partie du présent rapport consiste en une recension de la littérature sur : (i) la dynamique de la rage dans les populations de renards arctiques et de renards roux, intégrant des considérations écologiques de l'habitat au nord du 55e parallèle, et (ii) les effets potentiels des changements climatiques sur cet habitat et ses impacts potentiels sur l'épidémiologie de la rage arctique sur des horizons de 10, 30 et 50 ans. La seconde partie du présent rapport consiste en une évaluation des données de la littérature,...

Páginas

Suscribirse a Cambio climático