Enfermedad infecciosa

  • 2 Abril 2013

    In 2002, the Table de coordination nationale de maladies infectieuses tasked a multisectoral working group with the development of a professional practice and intervention guide for persons who work with nonhuman primates. In 2010, the Table asked the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) to publish the guide and make it available to the public.

    This guide is intended primarily for public health professionals, clinicians, emergency physicians, veterinary physicians, and occupational health and safety physicians who work in the organizations concerned with the exposure to nonhuman primates (including physicians responsible for occupational health in the public system).

  • 4 Febrero 2013

    Le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) a initié un programme obligatoire de surveillance des bactériémies à S. aureus en 2006. Le Comité a jugé important d'étudier le profil des souches de SARM isolées des hémocultures au Québec. Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) a été mandaté par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour réaliser cette étude. Le but de cette surveillance de laboratoire des souches était d'étudier l'épidémiologie clinique et moléculaire ainsi que les facteurs de virulence des souches de SARM isolées d'hémocultures au Québec. Trois thèmes distincts, mais complémentaires ont été étudiés, soit : (i) la mesure de la prévalence et de l'incidence de toutes les bactériémies à SARM diagnostiquées, qu'elles soient...

  • 14 Diciembre 2012

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) collige tous les résultats des épreuves de sensibilité auxquelles ont été soumis les isolats de bacilles tuberculeux pendant l'année civile afin de suivre l'évolution de la résistance aux antituberculeux au Québec.

    Le LSPQ identifie les souches reçues à l'échelle de l'espèce et caractérise le profil de sensibilité aux antibiotiques. Les épreuves de sensibilité sont réalisées par la méthode fluorimétrique du système MGITMD 960 (BD Diagnostic Systems).

    Les tableaux 1 et 2 reflètent la surveillance de laboratoire des nouvelles souches de Mycobacterium tuberculosis et de M. africanum, variété africaine du bacille tuberculeux humain représentant jusqu’à 60 % des isolats de...

  • 9 Agosto 2012

    Le Staphylococcus aureus est fréquent dans la communauté et dans les milieux de soins. Il peut causer des infections de la peau, des tissus mous, des plaies chirurgicales, des cathéters intravasculaires, et des infections invasives telles des bactériémies, des endocardites, des abcès profonds et des pneumonies.

    Le S. aureus a la capacité de développer des résistances aux antibiotiques. Le S. aureus résistant à la méthicilline (SARM) est présent depuis de nombreuses années dans les milieux de soins. Vers la fin des années :1990, une nouvelle souche de SARM est apparue et s'est répandue dans la communauté sans lien avec les milieux de soins. Cette nouvelle souche aux propriétés particulières est appelée SARM communautaire (SARM-C). Les premiers cas ont...

  • 12 Julio 2012

    L'émergence récente des entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC) est un problème de santé majeur, car ces bactéries sont résistantes à plusieurs classes d'antibiotiques ce qui peut conduire à des impasses thérapeutiques. La résistance aux carbapénèmes peut être secondaire à plusieurs mécanismes, dont la production de carbapénèmases. Les trois catégories de carbapénèmases en émergence chez les entérobactéries sont les enzymes KPC (Klebsiella pneumoniae productrice de carbapénèmases), NDM (New-Delhi metallo-beta-lactamase) et OXA-48. La détection des ERC par les tests de laboratoire phénotypiques classiques est difficile et représente un défi pour les laboratoires de microbiologie médicale.

    Un programme québécois de surveillance de laboratoire des ERC a...

  • 31 Enero 2012

    This collection of 11 case studies extracted from existing documents or research proposals is part of a larger project on ethics during a pandemic currently being undertaken by the National Collaborating Centre for Healthy Public Policy (NCCHPP), and is intended to contribute to one of our larger core objectives, which is to provoke reflection on the use of ethical analysis in public health practice and for the development of healthy public policy.

    The general aim of this series of cases is to illustrate a wide range of pandemic and infectious disease control scenarios in which professional roles and responsibilities generate ethically complex situations. Covering issues related to the powers and duties of public health officials and health care providers, and designed to place...

  • 31 Enero 2012

    La présente série d'études de cas, extraites de documents ou de plans de recherche existants, fait partie d'un projet plus vaste sur l'éthique en temps de pandémie actuellement mené par le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS). Cette série vise à contribuer à la réflexion entourant l'utilisation de l'analyse éthique dans les pratiques de santé publique et dans le développement de politiques publiques favorables à la santé. L'objectif principal est d'illustrer un large éventail de scénarios de pandémie et de contrôle des maladies infectieuses dans lesquels les rôles et les responsabilités des professionnels génèrent des situations éthiques complexes. Les cas examinés traitent de problèmes liés aux pouvoirs et aux devoirs des fournisseurs de...

  • 4 Enero 2012

    Ce guide s’adresse principalement aux professionnels des directions de santé publique, aux médecins cliniciens et urgentologues, aux médecins vétérinaires et aux médecins responsables en santé et sécurité au travail des entreprises concernées (incluant les médecins responsables en santé au travail dans le réseau public).

    L’exposition à risque à un primate non humain se fait, dans la majorité des cas, par le biais de morsures.

    Une exposition par morsure, contact percutané ou via une muqueuse avec un primate non humain entraine un risque de transmission du virus B qui est reconnu endémique chez les macaques. Cette infection peut s’avérer mortelle pour l’homme. Le risque de transmission du virus de la rage et du tétanos est également présent.

    Ce guide d’...

  • 4 Enero 2012

    L’exposition à risque à un primate non humain se fait, dans la majorité des cas, par le biais de morsures. Les morsures de primates non humains semblent plus sérieuses et plus sujettes à l’infection que celles des autres animaux exotiques (Goldstein, 1992). Malgré l’administration prophylactique d’antibiotiques, une morsure de singe est souvent cause d’infection bactérienne et de complications (Goldstein et collab., 1995).

    Cependant, l’intérêt de faire un Guide d’intervention lors d’exposition par morsure, contact percutané ou via une muqueuse avec un primate non humain (ou un liquide biologique d’un primate non humain) relève avant tout du risque de transmission du virus B reconnu endémique chez les macaques et causant une infection pouvant être mortelle pour l’homme. Le...

  • 4 Octubre 2011

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) collige tous les résultats des épreuves de sensibilité auxquelles ont été soumis les isolats de bacilles tuberculeux pendant l'année civile afin de suivre l'évolution de la résistance aux antituberculeux au Québec.

    Le LSPQ identifie les souches reçues à l'échelle de l'espèce et caractérise le profil de sensibilité aux antibiotiques. Les épreuves de sensibilité sont réalisées par la méthode fluorimétrique du système MGITMD 960 (BD Diagnostic Systems).

    Les tableaux 1 et 2 reflètent notre surveillance de laboratoire des nouvelles souches de Mycobacterium tuberculosis et de M. africanum, variété africaine du bacille tuberculeux humain représentant jusqu’à 60 % des isolats de patients avec tuberculose pulmonaire dans...

Páginas

Suscribirse a Enfermedad infecciosa