Lesiones no intencionales

  • 26 Enero 2004

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est formé d'un ensemble d'institutions du Réseau de la santé publique du Québec, soit quatre directions régionales de santé publique (Montréal-Centre, Montérégie, Québec et Bas-St-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et de l'Institut national de santé publique du Québec. En vertu de leur mandat respectif, ces organismes mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels.

     

  • 13 Agosto 2003

    L'Institut avait pour mandat d'évaluer les risques de brûlures et de légionelloses associés à l'eau chaude du robinet dans les résidences privées, au Québec et de proposer des mesures permettant de réduire ces deux risques.

    Au terme d'une analyse de la littérature scientifique et des données disponibles au Québec, l'Institut croit tout aussi important de prévenir les cas de brûlures causés par l'eau chaude du robinet (BECR) que les cas de légionelloses. Ces problèmes ont des conséquences assez comparables d'un point de vue de santé publique et dans les deux cas, il existe des mesures de prévention reconnues efficaces ou prometteuses.

    Deux études récentes menées par l'Institut permettent d'estimer que les brûlures causées par l'eau chaude du robinet (BECR) occasionnent...

  • 14 Julio 2003

    This notice responds to a request from the ministère de la Santé et des Services sociaux (department of health) of Québec. It is the result of the concerted efforts of two teams within the Institut national de santé publique du Québec (national institute of public health): the “Biohazard, environmental and occupational risks” team wrote the “legionellosis” section, and the “Safety and injury prevention” team wrote the “scalding” section.

    Based on an analysis of the scientific literature and the data available in Québec, the Institute believes that preventing tap water scalds is as important as preventing legionellosis. These problems have similar consequences from a public health perspective and in both cases there are well-known, effective or promising prevention measures.

  • 15 Enero 2003

    Ce feuillet présente deux articles traitant des blessures consécutives aux accidents de trottinette en France et au Québec : Traumatismes associés à l'utilisation des trottinettes au Québec, 2000-2001 et L'explosion des accidents de trottinette en France (2000-2001). Rédigés dans le cadre des travaux du Séminaire de coopération Québec-France en prévention des traumatismes, ces articles sont d'abord parus dans l'édition du 17 septembre 2002 du Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire.

    Après avoir sombré dans l’oubli pendant plusieurs années, les trottinettes ont fait un retour en force à la fin des années 90. Modifiées, allégées et dotées de petites roues à faible coefficient de friction, ces petites trottinettes pliables et...

  • 15 Septiembre 2002

    Aucun recensement des incidents engendrant des expositions au chlore dans les piscines publiques n’a jamais été réalisé au Québec même si le Centre Anti-Poison du Québec (CAPQ) et les directions régionales de santé publique du Québec (DSP) possèdent dans leurs banques de données respectives des renseignements relatifs à ces incidents. Ce document vise tout particulièrement à transmettre aux intervenants de santé publique les informations les plus complètes concernant les incidents connus.

    L’analyse des origines des incidents, au travers d’entretiens avec les responsables de piscines publiques et les intervenants de santé publique des différentes régions du Québec, a permis d’identifier les facteurs de risque et de proposer des mesures de prévention quant à la conception des...

  • 11 Junio 2002

    Voici un court compte-rendu de la 6e Conférence mondiale sur la prévention et le contrôle des traumatismes, qui a eu lieu du 12 au 15 mai 2002.

    Du 12 au 15 mai dernier avait lieu, au palais des congrès de Montréal, la 6e Conférence mondiale sur la prévention et le contrôle des traumatismes. Cet événement s’est tenu sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il a été organisé par un comité présidé par le Dr Pierre Maurice, coordonnateur scientifique de l’équipe sécurité et prévention des traumatismes de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

  • 15 Mayo 2002

    Studies show a relationship between social inequality and intentional and unintentional trauma (Marmot et al., 1999; Leclerc et al., 2000). This relationship is poorly understood in Quebec, however, since data on trauma is derived primarily from administrative files (for death and hospitalization), which contain no information on the socioeconomic status of trauma victims.

    The recent development of a deprivation index that can be used with these files enables us to at least partially fill this information gap (Pampalon et al., 2000). In this brief paper, we seek to determine whether material and social deprivation is associated with death and hospitalization due to intentional and unintentional trauma in Quebec.

    In Quebec, material and social deprivation are strongly...

  • 15 Mayo 2002

    Des études montrent que les traumatismes, qu’ils soient intentionnels ou non intention-nels, ne sont pas indifférents aux inégalités sociales (Marmot et al., 1999; Leclerc et al., 2000). Cette réalité est cependant peu connue au Québec, car les données sur les traumatismes proviennent surtout de fichiers administratifs (mortalité et hospitalisation) dans lesquels on ne retrouve aucune information permettant de caractériser le niveau socio-économique des personnes concernées.

    Le développement récent d’un indice de défavorisation (Pampalon et al., 2000) qui peut être introduit dans les fichiers administratifs permet de pallier, du moins partiellement, à cette lacune. Dans ce court texte, nous verrons comment, au Québec, la défavorisation matérielle et sociale de la population est...

  • 7 Noviembre 2001

    Année après année, les traumatismes se retrouvent parmi les principales causes de mortalité au Québec. Différents programmes de prévention, mis sur pied depuis plus de deux décennies, ont toutefois permis de diminuer tangiblement leur place sur l’échiquier des décès et des hospitalisations. Mais il reste beaucoup à faire puisque nous constatons qu’ils représentent une partie de plus en plus grande des causes de mortalité prématurée. Pensons ici aux suicides, aux accidents d’automobiles et aux intoxications accidentelles qui affectent plus particulièrement la jeune génération.

    Afin d’aider les intervenants de la santé publique et nos partenaires en matière de sécurité et prévention des traumatismes, il était important de dresser un nouveau portrait de la situation des...

  • 1 Febrero 2001

    Devant les preuves scientifiques actuelles sur le risque de transmission de la légionellose à partir de chauffe-eau électriques contaminés, et considérant le risque de brûlures relié à la température de l’eau chaude qu’il est nécessaire de maintenir pour éliminer les risques de prolifération de Legionella pneumophila, Hydro-Québec a développé des solutions techniques à ce problème et procède actuellement à leur évaluation. Les modifications permettraient :

    • d’assurer la circulation de l’eau, à l’intérieur des chauffe-eau, de façon à éliminer les différences de température à l’intérieur du chauffe-eau;
    • de ramener, par le biais d’une valve spéciale, l’eau à la sortie du chauffe-eau à une température sécuritaire pour éviter les risques de brûlure.
    • ...

Páginas

Suscribirse a Lesiones no intencionales