Influenza

  • 4 Noviembre 2009

    Version 22 octobre 2009

    Les mesures recommandées dans ce document ont été formulées à la lumière des connaissances disponibles à ce jour. Elles seront ajustées selon l'évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur l'influenza pandémique H1N1.

    Les observations épidémiologiques liées à l'influenza pandémique H1N1 ont permis de constater que les femmes enceintes qui contractent cette infection sont plus à risque de complications et de décès que la population en général (CDC, 2009).

    Le présent document a pour objectif de préciser les mesures de PCI à mettre en place dans les milieux de soins pour prévenir la transmission de l'influenza pandémique H1N1 aux femmes enceintes qui se présentent pour recevoir des soins, ainsi que celles requises pour...

  • 25 Septiembre 2009

    À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) a été invité à préparer un avis sur différentes questions en lien avec la vaccination massive de l'ensemble de la population québécoise contre le virus pandémique influenza A (H1N1) 2009 dont le début est prévu en novembre 2009. Lors des discussions tenues à la réunion du CIQ du 18 septembre 2009, d'autres questions ont également été soulevées.

    Le présent avis porte donc sur les questions suivantes :

    1. Quel type de vaccin devrait être utilisé de façon préférentielle pour la campagne de vaccination contre le virus pandémique influenza A (H1N1) 2009?
    2. Dans le contexte d'une disponibilité limitée d'un vaccin contre le virus pandémique...
  • 17 Septiembre 2009

    Le 20 avril 2009, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) alertait le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) concernant des grappes de cas de syndrome respiratoire sévère signalées dans plusieurs régions du sud et du centre du Mexique. Le 21 avril, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) publiait l’histoire de cas de deux enfants résidant en Californie chez qui on avait identifié un virus de la grippe A(H1N1) (1). Il s’est avéré que ces cas étaient associés à une nouvelle variante du sous-type de la grippe A(H1N1), la grippe A(H1N1). Le 25 avril 2009, le MSSS mettait sur pied une surveillance active de la grippe A(H1N1) au Québec. Depuis, 2 683 cas ont été répertoriés au Québec, 7 083 au Canada (2) et un total de 243 587 cas de grippe A(H1N1), incluant...

  • 16 Septiembre 2009

    Ce document répond à une demande d'information formulée par les médecins du Comité médical provincial d’harmonisation « Pour une maternité sans danger » (CMPH-PMSD) sur le risque à la santé pour la travailleuse enceinte en période d’épidémie saisonnière d’influenza. Le risque de la pandémie et du nouveau virus de la grippe A(H1N1) n’est pas couvert par ce document.

    Les médecins s’interrogeaient sur le risque d’acquisition de l’influenza saisonnière par les femmes enceintes au travail dans les milieux où les contacts avec des enfants ou d’autres clientèles infectées surviennent fréquemment. Lorsque la demande d’information des médecins du CMPH-PMSD nous est parvenue, aucun milieu de travail n’était réputé comporter un risque professionnel d’acquisition de l’influenza. En cours...

  • 4 Septiembre 2009

    Les recommandations formulées dans le présent document proviennent d’avis d’experts et se fondent sur l’épidémiologie et les connaissances actuelles sur la souche émergente de la grippe pandémique (H1N1) 2009. Elles se basent également sur les connaissances actuelles des risques pour les femmes enceintes atteintes d’une infection par le virus de la grippe saisonnière et des pandémies antérieures. De plus, elles tiennent compte des recommandations de différents organismes internationaux et de la littérature pertinente. Ces recommandations si acceptées prennent effet et sont valides pour toute la durée épidémique décrite dans le présent document.

    L’émergence de la grippe pandémique (H1N1) 2009 met en évidence la nécessité de se questionner sur les mesures à mettre en place pour...

  • 30 Julio 2009

    Depuis la publication des recommandations du comité sur le sujet en titre, l’OMS a rehaussé le niveau d’alerte à la pandémie à la phase 6 devant l’évolution de la transmission à travers le monde. Des précisions doivent donc être apportées aux indications de prophylaxie antivirale post-exposition des travailleurs de la santé au virus de la grippe A(H1N1) et aux mesures de prévention et contrôle à appliquer avec ceux qui auraient été exposés lors de leur travail. Le présent document complète et apporte des précisions aux avis et recommandations du CINQ « Prophylaxie antivirale postexposition à un cas probable ou confirmé d'infection liée à la souche émergente de grippe A(H1N1) d'origine porcine en milieux de soins » du 15 mai 2009. Les recommandations du présent document ont préséance...

  • 9 Julio 2009

    L'épidémiologie de la grippe A(H1N1) étant en constante évolution, l'OMS a rehaussé le niveau d'alerte à la pandémie à la phase 6, le 11 juin dernier. Ce rehaussement n'est pas dû à une virulence accrue mais plutôt à l'intensité et l'étendue de la transmission à travers le monde. Jusqu'à maintenant, on a pu constater que la plupart des cas étaient bénins et que la grippe se comportait comme la grippe saisonnière. C'est pourquoi dans une lettre adressée au directeur des Centers for Disease Control and Prevention, la Society for Healthcare Epidemiology of America (SHEA), conjointement avec l'Association for Professionals in Infection Control and Epidemiology (APIC) et l'Infectious Diseases Society of America (IDSA) a recommandé une diminution de l'intensité des...

  • 18 Junio 2009

    Au moment où un patient consulte en milieu de soins avec un syndrome d'allure grippale (SAG) plus ou moins sévère, l'identité de l'agent étiologique n'est pas connue. Pour cette raison, le présent document regroupe les recommandations qui visent à réduire les risques de transmission des maladies respiratoires sévères infectieuses (MRSI), incluant l'influenza aviaire A(H5N1), et la grippe A(H1N1) d'origine porcine dans les milieux de soins, afin de faciliter l'intégration et l'application des mesures. Celles-ci sont fondées sur les données scientifiques actuellement disponibles sur ces infections et sur l'avis d'experts en ce domaine.

    Ces recommandations s'adressent aux centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (CHSGS), aux centres hospitaliers de soins de longue...

  • 28 Noviembre 2007

    Selon le groupe de travail, les constats suivants doivent être pris en compte dans la décision d'ajuster ou de modifier le PIIQ.

    Fardeau de la maladie

    • Le fardeau de la morbidité et de la mortalité de l'influenza est considérable, ce qui en fait un problème de santé publique important.

    Caractéristiques du vaccin

    • Les données d'efficacité vaccinale montrent que le vaccin antigrippal dans sa présentation actuelle est relativement efficace, mais pas autant que les autres vaccins utilisés généralement dans le cadre du PQI. Cependant, les données d'efficacité du vaccin antigrippal pour certaines populations, dont notamment les jeunes enfants, sont incomplètes.

    Programme, scénario et...

  • 31 Octubre 2007

    Il est maintenant reconnu que la vaccination et les traitements antiviraux ou prophylaxies antivirales sont les deux stratégies les plus efficaces pour limiter les conséquences d’une pandémie d’influenza. Or, une fois la souche virale identifiée, il faudra au moins trois à quatre mois pour fabriquer un vaccin spécifique à la souche pandémique. De plus, les antiviraux n’ont qu’une valeur limitée dans la prévention de la pandémie d’influenza en raison des coûts associés à leur usage prolongé, de l’augmentation des demandes qui entraînera une pénurie et de la possibilité que la souche pandémique soit résistante (Henderson et al., 2000; Cinti, 2005). En effet, Chung (2005) relève que le Tamiflu a été inefficace chez près de 50 % des patients atteints de l’influenza H5N1 en Thaïlande....

Páginas

Suscribirse a Influenza