Un atelier sur les inégalités avec la métaphore des escaliers roulants

En 2003, des personnes en situation de pauvreté ont comparé la société à un palier duquel partiraient un escalier roulant qui monte et un escalier roulant qui descend. « Vivre la pauvreté, ont-elles dit en substance à des parlementaires, c'est comme devoir monter dans un escalier roulant qui descend. Au lieu de vous acharner à nous faire monter des escaliers qui descendent, occupez-vous donc des escaliers ».

Dans le but de stimuler les échanges autour de cette métaphore, le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) présente en collaboration avec Vivian Labrie une trousse d'animation pour un atelier sur les inégalités avec la métaphore des escaliers roulants. Cette trousse fournit le matériel de base qui suit : un guide d'animation qui se trouve dans les prochaines sections de ce document et qui présente l'expérience acquise autour de l'« atelier des escaliers roulants », une affiche de travail qui peut être reproduite et utilisée lors de tels ateliers ainsi qu'une série de diapositives pouvant être présentées à cette occasion.

Le guide d'animation présenté dans les prochaines sections vient partager l'expérience pratique acquise à fréquenter la métaphore des escaliers roulants dans divers contextes et avec divers groupes. Il décrit d'abord l'esprit « en spirale » de la démarche. Ensuite, il propose des outils de travail :

  • Une formation d'une à deux heures pour s'initier au potentiel de la métaphore et produire rapidement des exemples;
  • Le déroulement concret d'un atelier réalisé lors des Journées annuelles de santé publique du Québec (JASP) de 2008, lequel a permis un croisement de savoirs entre divers acteurs, dont des personnes en situation de pauvreté;
  • Le texte d'accompagnement d'une présentation de diapositives d'environ cinq minutes qui peut servir à introduire un groupe à l'atelier;

  • Une brève description de quelques autres contextes d'expérimentation avec des images d'escaliers, roulants ou non;
  • Pour la bonne mesure, ce document de « prise en main » se termine par un clin d'œil antidogme rappelant à la fois les limites et le potentiel de la métaphore.

Les visées de ce document sont essentiellement pratico-pratiques. On y puise selon les besoins. On adapte l'usage à son contexte, aux questions à traiter et à l'envergure prévue de l'événement. L'idée est de faciliter un transfert de pratiques pour que d'autres aussi puissent aller jouer sur le terrain des « escaliers roulants » et en tirer du bon, qui sera applicable à leurs efforts de transformation sociale relatifs aux inégalités.

Notas: 

Autor(es): 

Tema(s): 

Tipo de publicación: 

ISBN (electrónico): 

978-2-550-63244-3

ISBN (impresión): 

978-2-550-63243-6

Registro Santécom: