Utilisation du fluorure diamine d’argent en santé dentaire publique

Nouveau sur le marché canadien, le fluorure diamine d’argent est un composé d’argent, de fluorure et d’ammoniaque. Ce produit se présente sous la forme d’un liquide incolore ou bleuté. Il est appliqué, en petites quantités, sur la surface des lésions carieuses actives dans le but d’en arrêter la progression.

Le présent avis scientifique porte sur l’utilisation du fluorure diamine d’argent en santé dentaire publique auprès des enfants d’âge préscolaire et scolaire ainsi que des aînés en perte d’autonomie physique ou cognitive. En voici les faits saillants :

  • Il existe peu de données scientifiques concernant l’efficacité du fluorure diamine d’argent à 38 % pour la prévention primaire et secondaire en dentition temporaire chez les enfants. L’obtention de données probantes supplémentaires justifiant son déploiement sur une base populationnelle est nécessaire préalablement à l’inclusion de cette mesure dans les activités de santé dentaire publique.
  • Le fluorure diamine d’argent à 38 % démontre une efficacité pour la prévention tertiaire, c’est-à-dire l’arrêt des lésions carieuses cavitaires en dentition temporaire chez les enfants. Advenant un intérêt ministériel pour l’intégration des soins de prévention tertiaire aux activités de santé dentaire publique, son inclusion pourrait être envisagée pour une utilisation chez les enfants de trois ans et plus.
  • Il existe peu de données scientifiques concernant l’efficacité du fluorure diamine d’argent en prévention primaire, secondaire et tertiaire sur les couronnes des dents permanentes chez les enfants et les aînés. L’obtention de données probantes supplémentaires justifiant son déploiement sur une base populationnelle est nécessaire préalablement à l’inclusion de cette mesure dans les activités de santé dentaire publique.
  • Les preuves scientifiques soutenant l’efficacité du fluorure diamine d’argent à 38 % pour prévenir le développement de la carie et arrêter les lésions carieuses cavitaires sur les racines en dentition permanente sont limitées. Cette pratique se qualifie de prometteuse auprès des aînés.
  • L’effet non recherché le plus fréquemment rapporté dans la littérature consultée est le noircissement des lésions traitées. L’enflure gingivale, la douleur dentaire ou gingivale, et le blanchiment gingival ou de la muqueuse buccale sont parfois rapportés. Des rétablissements complets à l’intérieur de deux jours à deux semaines ont eu lieu pour tous les cas d’effets non recherchés, sauf pour le noircissement des dents, qui s’avère permanent.
  • Le noircissement des lésions traitées est considéré comme inacceptable par une certaine proportion de parents dont les enfants ont reçu ou pourraient recevoir une application de fluorure diamine d’argent. La plupart des aînés qui ont reçu ce traitement ne semblent pas incommodés par cet effet inesthétique.
  • Aucune toxicité systémique et aucun effet indésirable grave n’ont été rapportés par la littérature consultée. L’application d’une goutte de fluorure diamine d’argent tous les six mois semble sécuritaire chez les enfants de 10 kg et plus.
Utilisation du fluorure diamine d’argent en santé dentaire publique

Autor(es): 

Tema(s): 

Tipo de publicación: 

ISBN (electrónico): 

978-2-550-85528-6

Registro Santécom: