Bulletin d'information toxicologique (février 2014)

Volume 30, Numéro 1

25 février 2014

Luc Londéi-Leduc, M.D., Alexandre Larocque, M.D., F.R.C.P.C.

Les agents de contrôle de foule sont caractérisés par la production d’une sensation d’inconfort extrême sans toutefois entraîner une mortalité ou une morbidité importante. Leurs effets irritants s’exercent principalement au niveau ophtalmique, respiratoire, muqueux et cutané. Au Québec, les deux principaux agents utilisés sont le o-chlorobenzylidène malononitrile (gaz lacrymogène) et l’oléorésine de Capsicum (poivre de Cayenne). Cet article revoit le mécanisme d’action, les signes et symptômes, la décontamination ainsi que le traitement de l’exposition à ces deux agents de contrôle de foule.

25 février 2014

Anne-Éricka Vermette, M.D., Pierre-André Dubé, B. Pharm., M. Sc., C. Clin. Tox., Sophie Gosselin, M.D., F.R.C.P.C.

Le phénomène d’intoxication est un problème important de santé publique. Au Québec, nous pratiquons actuellement la surveillance d’un nombre restreint d’intoxications, mais aucune structure formelle de vigilance permettant une détection rapide de nouveaux types d’intoxication n’a été mise en place. Dans le présent article, les auteurs abordent le principe de toxicovigilance et apportent des suggestions quant à l’amélioration du système québécois de vigie des menaces à la santé d’origine chimique d’un point de vue de santé publique.

Le Bulletin d’information toxicologique (BIT) est une publication conjointe de l’équipe de toxicologie clinique de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et du Centre antipoison du Québec (CAPQ). La reproduction est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite. Les articles publiés dans ce bulletin d'information n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs et non celle de l'INSPQ ou du CAPQ.

ISSN : 1927-0801