Bulletins d'information toxicologique

Volume 27, Numéro 1

Multiplier les transaminases sériques par la concentration d’acétaminophène afin de prédire la toxicité à la suite d’un surdosage

Titre de l'article

Multiplying the serum aminotransferase by the acetaminophen concentration to predict toxicity following overdose. Clin Toxicol (Phila). 2e10 Oct;48(8):793-9.

Auteurs

Marco L.A. Sivilotti
Department of Emergency Medicine, Queen’s University, Kingston, ON, Canada

Thomas J. Green
Department of Emergency Medicine, Queen’s University, Kingston, ON, Canada

Intoxication à l’acétaminophène : sujet complexe

Introduction

Chaque année, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) reçoit autour de 4 000 appels pour des ingestions d’acétaminophène (paracétamol, APAP). Dans bon nombre de cas, l’heure de l’ingestion est connue et on réussit à prévenir l’atteinte hépatique en utilisant le nomogramme de Rumack-Matthew pour l’interprétation du résultat de dosage sanguin et en commençant au besoin le traitement avec la N-acétylcystéine (NAC) moins de 8 heures après l’ingestion(1,2).

Protocole de traitement de l’intoxication à l’acétaminophène


Attention : Prendre note que le Centre antipoison du Québec a modifié son protocole en date du 2 décembre 2019. Veuillez consulter la notice suivante: https://www.ciusss-capitalenationale.gouv.qc.ca/centre-antipoison-du-quebec/capq-professionnels-sante.

Restrictions réglementaires sur l’acétaminophène en vente libre

Introduction

Avec plus de 400 produits différents sur le marché canadien contenant de l’acétaminophène (paracétamol, APAP), celui-ci est le médicament en vente libre le plus facilement accessible à tous les groupes d’âge. On peut le retrouver seul ou en combinaison avec des produits contre le rhume et la grippe, des opioïdes, des relaxants musculaires.

Mécanismes d’action et de toxicité de l’acétaminophène

Introduction

L’acétaminophène (paracétamol, APAP) est un médicament faisant partie de la classe des antalgiques antipyrétiques non salicylés. Il possède des propriétés analgésiques, antipyrétiques et même antioxydantes(1-3). Il est indiqué dans le traitement symptomatique de la fièvre et des douleurs d'intensité faible à modérée.

Acétaminophène : première cause d'intoxication au Québec

L’acétaminophène (paracétamol, APAP) est l’antipyrétique et l’analgésique le plus répandu dans le monde. Les intoxications tant aigües que chroniques sont fréquentes et constituent la cause la plus fréquente de transplantation du foie aux États-Unis et en Europe.

Historique de l'acétaminophène

L’utilisation des antipyrétiques et des analgésiques date de l’Antiquité. Déjà à cette époque, on préparait diverses mixtures réputées pour leurs propriétés contre la fièvre et la douleur à partir de composés naturels retrouvés dans le cinchona, dont dérive la quinine, ou encore à partir de salicylates que l’on retrouve principalement dans l’écorce de saule.