Augmentation du nombre d’appels concernant des intoxications probables par la colchicine au CAPQ – 2006 à 2016

Dernière modification: 

21 février 2017

Depuis quelques années, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) a constaté une hausse du nombre d’appels relativement à des intoxications probables par la colchicine. L’hypothèse soulevée ici est que l’augmentation de ces appels serait attribuable à un plus grand usage de ce médicament depuis la publication des études mentionnées ci-dessus. Bien que les intoxications par la colchicine soient relativement rares, elles peuvent être fatales. Malheureusement, il n’existe actuellement aucun antidote pour les traiter. Dans ce contexte, il est important de sensibiliser les professionnels de la santé au risque que représentent les intoxications par cette substance. Ce communiqué de toxicovigilance a pour principal but d’informer les médecins et les pharmaciens ainsi que les organismes suivants : ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), Santé Canada, directions régionales de santé publique (DRSP), Centre antipoison du Québec (CAPQ), Info-Santé et Bureau du coroner.

Lire le communiqué