Encéphalite japonaise
Tableau clinique

La période d’incubation varie de 5 à 15 jours.

La majorité des cas sont soit asymptomatiques ou bénins, avec de la fièvre et des céphalées. Dans les cas graves (environ 1 cas sur 250), il y a apparition brutale d’une forte fièvre, de céphalée, d’une raideur de nuque, de désorientation, d’un coma, de convulsions et d’une paralysie spastique.

La létalité des cas graves peut atteindre 30 %.

Les séquelles surviennent chez 30 à 50 % des survivants : problèmes intellectuels, comportementaux ou neurologiques (ex. : paralysie, convulsions récurrentes ou incapacité de parler).

Les jeunes enfants (moins de 10 ans) sont plus à risque de maladie grave et de décéder de la maladie.

Il n’existe aucun traitement spécifique. Seules des mesures de soutien sont possibles.

Dernière modification: 

9 août 2022