Encéphalite européenne à tiques
Immunisation et prévention

Bien que des vaccins efficaces contre l’encéphalite européenne à tiques existent (FSME-Immun ou Encepur), aucun n’est dorénavant distribué au Canada.

Les voyageurs à très haut risque (les voyageurs qui travailleront dans des forêts ou sur des fermes, les randonneurs et les campeurs) pourront choisir de se faire immuniser dans la plupart des pays européens où les vaccins sont encore disponibles. Chez la plupart des gens, une séroprotection survient après au moins deux doses de vaccin, administrés à 4 semaines d’intervalle. La vaccination complète consiste toutefois en 3 doses. Un schéma accéléré existe également dans lequel les deux premières doses sont administrées à deux semaines d’intervalle. La séroprotection pourrait toutefois être inférieure au schéma vaccinal conventionnel.

Mesures de protection personnelle

Tous les voyageurs s’adonnant à des activités en plein air devraient connaître les mesures pour se protéger contre les piqûres de tiques :

  • porter des vêtements longs de couleur claire
  • rentrer le bas des pantalons dans les chaussettes
  • porter des chaussures fermées
  • appliquer, sur la peau exposée, un insectifuge contenant du DEET
  • et imprégner ses vêtements avec de la perméthrine.

Le voyageur averti devrait aussi s’examiner quotidiennement pour détecter la présence de tiques sur le corps ou les vêtements. Une attention particulière sera portée aux jeunes enfants qui, à cause de leur petite taille, peuvent être mordus sur la tête ou dans le cou.

Dernière modification: 

27 juillet 2016