• Veille signalétique en santé cognitive

août 2020

L’équipe Vieillissement en santé de l’INSPQ réalise une veille scientifique sur les interventions prometteuses en matière de promotion de la santé cognitive chez les gens âgés de 50 ans et plus. Six fois par année, une veille signalétique présente sommairement des publications scientifiques récentes ayant retenu l'attention et portant sur au moins un de quatre facteurs modifiables associés à la santé cognitive : l’adoption d’un mode de vie physiquement actif, la saine alimentation, la participation sociale et la stimulation cognitive.

The effects of cognitive-motor training interventions on executive functions in older people: a systematic review and meta-analysis

 Stimulation cognitive 

Cette revue systématique a examiné l’efficacité de l’entraînement cognitivo-moteur, incluant des interventions technologiques et des jeux d’entraînement, sur les fonctions exécutives de personnes âgées en bonne santé. Selon les auteurs, ces types d’intervention auraient un effet positif sur certaines fonctions cognitives. Les interventions combinant l’entraînement cognitif et physique, les jeux d’entraînement basés sur la technologie et les entraînements incluant une progression de la difficulté des exercices seraient plus efficaces.

Wollesen, B., Wildbredt, A., van Schooten, K. S., Lim, M. L., & Delbaere, K. (2020). The effects of cognitive-motor training interventions on executive functions in older people: a systematic review and meta-analysis. European Review of Aging and Physical Activity, 17, 9.

Age-Friendly Environments, Active Lives? Associations Between the Local Physical and Social Environment and Physical Activity Among Adults Aged 55 and Older in Ireland

 Mode de vie physiquement actif    Participation sociale 

Cette étude porte sur l’identification de facteurs environnementaux (bâtis et sociaux) favorisant la pratique de l’activité physique chez les personnes âgées. Selon les chercheurs, la solitude, la participation communautaire et l’accessibilité des espaces verts permettraient en partie d’expliquer les différences quant à la pratique d’activité physique. Lorsque combinées avec des interventions individuelles en modification de comportement, l’amélioration de l’environnement bâti et la promotion d’une plus grande participation sociale seraient utiles à la promotion de l’activité physique chez les aînés.

Ward, M., Gibney, S., O'Callaghan, D., & Shannon, S. (2020). Age-Friendly Environments, Active Lives? Associations Between the Local Physical and Social Environment and Physical Activity Among Adults Aged 55 and Older in Ireland. Journal of Aging and Physical Activity, 28(1), 140-148.

Investigating the WHAT and WHY on Older Adults' Use of Neighborhood Open Spaces Following an Environmental Intervention

 Mode de vie physiquement actif    Participation sociale 

Les grands espaces publics sont des endroits où peuvent se retrouver les aînés pour être physiquement actifs et avoir des interactions sociales. Cette étude a établi six facteurs qui influenceraient leur utilisation. Il s’agit de la météo, du soutien de soignants, du soutien de bénévoles, des activités offertes, des interactions sociales et du sentiment d’appartenance. Les interactions sociales représenteraient un facteur auquel s’intéresser pour favoriser l’utilisation de grands espaces publics par les aînés.

Schmidt, T., Pawlowski, C. S., Kerr, J., & Schipperijn, J. (2020). Investigating the WHAT and WHY on older adults' use of neighborhood open spaces following an environmental intervention. Translational Behavioral Medicine.

Barriers and Motivators of Physical Activity Participation in Middle-aged and Older-adults - A Systematic Review.

 Mode de vie physiquement actif 

L’objectif de cette revue systématique est de synthétiser la littérature portant sur les barrières et les facteurs favorisant la pratique de l’activité physique chez les adultes âgés de 50 à 70 ans. Les résultats indiqueraient que les facteurs environnementaux et le manque de ressources sont les barrières les plus fréquentes. Chez les 50-64 ans, l’identification d’objectifs, la croyance envers des effets bénéfiques et les influences sociales ont été déterminées par les auteurs comme sources de motivation. Chez les personnes plus âgées, les influences sociales, le renforcement et le soutien à la gestion du changement semblent être d’importants facteurs de motivation.

Spiteri, K., Broom, D., Bekhet, A. H., de Caro, J. X., Laventure, B., & Grafton, K. (2019). Barriers and Motivators of Physical Activity Participation in Middle-aged and Older-adults - A Systematic Review. Journal of Aging and Physical Activity, 27(4), 929-944.

Adherence to multidomain interventions for dementia prevention: Data from the FINGER and MAPT trials.

 Mode de vie physiquement actif    Saine alimentation    Stimulation cognitive 

Le but de cette publication est d’identifier des facteurs prédisant l’adhésion de personnes âgées à des interventions multifactorielles (entraînement physique et/ou entraînement cognitif et/ou suivi nutritionnel) visant la prévention du déclin cognitif. Selon les auteurs, plus une intervention se complexifie et s’intensifie, plus l’adhérence diminue. S’assurer que les outils technologiques sont adaptés aux personnes âgées, maintenir des contacts face à face et tenir compte des caractéristiques des participants sembleraient être des stratégies pouvant réduire les barrières et faciliter l’adhésion des personnes âgées aux interventions multifactorielles.

Coley, N., Ngandu, T., Lehtisalo, J., Soininen, H., Vellas, B., Richard, E., . . . groups, M. D. (2019). Adherence to multidomain interventions for dementia prevention: Data from the FINGER and MAPT trials. Alzheimer's & Dementia, 15(6), 729-741.

The psychological effects of water-based exercise in older adults: An integrative review.

 Mode de vie physiquement actif    Participation sociale 

Cette revue de littérature porte sur les effets psychologiques d’interventions d’exercices aquatiques chez les personnes âgées de 60 ans et plus. Les résultats indiqueraient que ce type d’intervention est équivalent ou supérieur aux exercices non aquatiques. Ils sembleraient aussi associés à une amélioration de la qualité de vie, de l’humeur, de la dépression, de l’anxiété, des tensions et de la prévention des chutes.

Yoo, J. H. (2020). The psychological effects of water-based exercise in older adults: An integrative review. Geriatric Nursing.

Interventions to address sedentary behaviour for older adults: a scoping review.

 Mode de vie physiquement actif 

Cet examen de la portée (scoping review) vise à rassembler les connaissances disponibles à travers la littérature scientifique et qui concernent les interventions portant sur le comportement sédentaire des personnes âgées. Il semble que, pour favoriser le changement des comportements, les interventions devraient viser de multiples composantes (éducation, activité physique et suivi des activités). La fixation d’objectifs, l’autosurveillance et autres stratégies de changement de comportement peuvent, selon les auteurs, également aider à réduire le temps passé en position assise.

Petrusevski, C., Choo, S., Wilson, M., MacDermid, J., & Richardson, J. (2020). Interventions to address sedentary behaviour for older adults: a scoping review. Disability and Rehabilitation, 1-12.

Effects of dance intervention on global cognition, executive function and memory of older adults: a meta-analysis and systematic review.

 Mode de vie physiquement actif    Saine alimentation    Stimulation cognitive 

L’objectif de cette méta-analyse était de résumer et d'évaluer les effets d'interventions reposant sur la danse sur la cognition globale, les fonctions exécutives et la mémoire chez les personnes âgées. Les résultats soutiennent que chez les individus âgés de 60 ans et plus, la danse serait une intervention sécuritaire et efficace pour améliorer les fonctions cognitives.

Meng, X., Li, G., Jia, Y., Liu, Y., Shang, B., Liu, P., . . . Chen, L. (2020). Effects of dance intervention on global cognition, executive function and memory of older adults: a meta-analysis and systematic review. Aging Clinical and Experimental Research, 32(1), 7-19.