Publications

  • 15 juin 2002

    Le dépliant La présence du mercure dans les poissons du réservoir Robertson, une réalisation conjointe d’Hydro-Québec et de la Direction de santé publique de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord, constitue le moyen de communication produit afin d’informer la population de Gros Mécatina (entité municipale de la Basse-Côte-Nord regroupant les communautés de La Tabatière et de Mutton Bay) sur les questions de santé associées à la présence et à l’augmentation des teneurs en mercure dans les poissons pêchés dans le réservoir. L'objectif principal de la présente étude vise à mesurer l'adéquation entre les objectifs en matière de santé publique prévus par les auteurs du dépliant (l'intention) et l'utilisation qui en est faite par le public (la...

  • 8 septembre 2010

    Au Canada et au Québec, il n'y a aucune directive sur la proportion de chambres individuelles avec toilette non partagée requise dans les milieux de soins. Devant l'émergence de nouveaux agents pathogènes, le nombre important de patients porteurs de germes résistants, la crainte de nouvelles pandémies, le développement des soins ultraspécialisés et la vulnérabilité croissante de la clientèle, le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) considère essentiel d'aborder ce sujet afin d'optimiser la sécurité liée à la prestation des soins.

    Le présent avis a pour objectif de situer le problème lié au partage de chambres en milieux de soins, de faire état des connaissances sur le sujet et de formuler un avis sur la proportion de chambres individuelles avec salle de...

  • 7 septembre 2010

    Il est largement admis et reconnu de plus en plus au sein de la communauté scientifique mondiale que les changements climatiques sont un fait (voir l’encadré) et qu’il a des répercussions sur la santé humaine (OMS, 2009a). Afin de faire face à ces risques sanitaires, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de renforcer les systèmes de santé. Pour ce faire, l’OMS propose, entre autres, de développer des moyens d’évaluation et de surveillance de la vulnérabilité, des risques pour la santé et des conséquences qu’entraînent les changements climatiques. Ces conséquences incluent les situations d’urgence résultant de l’élévation du niveau de la mer et d’aléas hydrométéorologiques (dont les tornades, les pluies diluviennes, les vagues de chaleur ou de froid intense) ou...

  • 2 novembre 2010

    Il est largement admis et reconnu de plus en plus au sein de la communauté scientifique mondiale que les changements climatiques sont un fait (voir l’encadré) et qu’il a des répercussions sur la santé humaine (OMS, 2009a). Afin de faire face à ces risques sanitaires, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de renforcer les systèmes de santé. Pour ce faire, l’OMS propose, entre autres, de développer des moyens d’évaluation et de surveillance de la vulnérabilité, des risques pour la santé et des conséquences qu’entraînent les changements climatiques. Ces conséquences incluent les situations d’urgence résultant de l’élévation du niveau de la mer et d’aléas hydrométéorologiques (dont les tornades, les pluies diluviennes, les vagues de chaleur ou de froid intense) ou...

  • 11 avril 2011

    Il est largement admis et reconnu de plus en plus au sein de la communauté scientifique mondiale que les changements climatiques sont un fait (voir l’encadré) et qu’il a des répercussions sur la santé humaine (OMS, 2009a). Afin de faire face à ces risques sanitaires, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de renforcer les systèmes de santé. Pour ce faire, l’OMS propose, entre autres, de développer des moyens d’évaluation et de surveillance de la vulnérabilité, des risques pour la santé et des conséquences qu’entraînent les changements climatiques. Ces conséquences incluent les situations d’urgence résultant de l’élévation du niveau de la mer et d’aléas hydrométéorologiques (dont les tornades, les pluies diluviennes et les vagues de chaleur ou de froid intense) ou...

  • 11 avril 2011

    au sein de la communauté scientifique mondiale que les changements climatiques sont un fait (voir l’encadré) et qu’il a des répercussions sur la santé humaine (OMS, 2009a). Afin de faire face à ces risques sanitaires, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de renforcer les systèmes de santé. Pour ce faire, l’OMS propose, entre autres, de développer des moyens d’évaluation et de surveillance de la vulnérabilité, des risques pour la santé et des conséquences qu’entraînent les changements climatiques. Ces conséquences incluent les situations d’urgence résultant de l’élévation du niveau de la mer et d’aléas hydrométéorologiques (dont les tornades, les pluies diluviennes et les vagues de chaleur ou de froid intense) ou géologiques (comme les glissements de terrain et l’érosion...

  • 2 mai 2011

    Il est largement admis et reconnu de plus en plus au sein de la communauté scientifique mondiale que les changements climatiques sont un fait (voir l’encadré) et qu’il a des répercussions sur la santé humaine (Organisation mondiale de la Santé, 2009a). Afin de faire face à ces risques sanitaires, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de renforcer les systèmes de santé. Pour ce faire, l’OMS propose, entre autres, de développer des moyens d’évaluation et de surveillance de la vulnérabilité, des risques pour la santé et des conséquences qu’entraînent les changements climatiques. Ces conséquences incluent les situations d’urgence résultant de l’élévation du niveau de la mer et d’aléas hydrométéorologiques (dont les tornades, les pluies diluviennes et les vagues de chaleur ou...

  • 17 juillet 2020

    Il est possible que dans certains espaces clos, les travailleurs ne puissent pas respecter la distanciation de deux mètres. Dans ce contexte, un risque potentiel de contamination par le virus de la COVID-19 (le SRAS-CoV-2) existe à cause de la proximité des personnes et à cause de la possibilité de contaminer certaines surfaces ou certains outils ou appareils. La présente fiche offre donc des recommandations pour protéger la santé des travailleurs dans de tels contextes. Le travail en espaces clos peut être réalisé dans différents secteurs d’activité. Pour connaître les mesures de prévention générales applicables dans le secteur d’activité concerné, se référer aux fiches spécifiques pertinentes : https://www.inspq.qc.ca/covid-...

  • 14 novembre 2003

    Sous l'égide du Comité aviseur sur l'amiante au Québec, le sous-comité sur l'épidémiologie des maladies reliées à l'exposition à l'amiante a fait le bilan des données épidémiologiques québécoises disponibles sur ces maladies. Le sous-comité a aussi effectué différentes études pour combler certaines des lacunes identifiées lors de l'analyse des données disponibles. Voici les principaux constats qui découlent de ces travaux.

    Rappelons d'abord que l'amiante cause trois principaux effets sur la santé : le mésothéliome de la plèvre et du péritoine, le cancer pulmonaire et l'amiantose. Toutes ces maladies apparaissent après une latence qui varie entre 20 et 40 ans selon la pathologie. De plus, tous les types d'amiante ont été associés aux trois maladies1...

  • 19 mars 2014

    Le tabagisme, la consommation d'alcool et la pratique des jeux de hasard et d'argent chez les jeunes sont des questions de santé publique importantes. Alors que le tabagisme est la première cause de maladies et de décès dans les pays occidentaux, l'initiation au tabac survient surtout à l'adolescence, un stage du développement caractérisé par le désir d'expérimentation. La consommation d'alcool, pour sa part, est en cause dans une soixantaine de problèmes sociaux et de santé, aigus ou chroniques. Chez les jeunes, la consommation précoce d'alcool augmente le risque de problèmes dus à la consommation et même le risque d'alcoolisme. Quant à la pratique des jeux de hasard et d'argent, elle peut occasionner des problèmes sociaux et économiques importants et l'exposition précoce a une...

Pages