Publications

Nouveautés

Vous pouvez utiliser le formulaire pour effectuer une recherche dans l'ensemble de nos publications.

  • 30 avril 2018

    Bien que le Québec soit généralement considéré comme un territoire sécuritaire, le portrait de la violence y est préoccupant, et ce, à tous les stades de la vie. En effet, les différentes données disponibles, notamment celles des directions de la protection de la jeunesse, du ministère de la Sécurité publique, du Bureau du coroner du Québec ou celles provenant d’enquêtes populationnelles menées à l’échelle du territoire, nous rappellent que le Québec connaît son lot de cas d’enfants maltraités, de femmes victimes de violence conjugale ou de personnes agressées sexuellement, pour ne citer que ceux-là. Ces problèmes de violence sont préoccupants en raison de leur fréquence et des souffrances humaines qu’ils provoquent tout au long de la vie des victimes (blessures physiques,...

  • 27 avril 2018

    Dans son avis publié le 19 décembre 2017 concernant le calendrier optimal de vaccination des enfants contre les infections à pneumocoque au Québec, le CIQ mentionnait que les calendriers utilisant uniquement du VPC-10 ou du VPC-13 étaient défendables, mais qu’un calendrier mixte comportant 2 doses de VPC-10 suivies d’une dose de rappel avec le VPC-13 était l’option préférée(1). Cette option ne pourra vraisemblablement pas être choisie étant donné les obstacles posés par le fabricant dans les négociations pour l’achat du VPC-13. L’avis émis par le CIQ stipulait que dans ce cas de figure, une nouvelle consultation des membres du CIQ devrait être réalisée. Cet avis décrit les conclusions reliées à cette consultation tenue le 9 février 2018.

    Entre la publication de l’avis de 2017...

  • 27 avril 2018

    La violence conjugale, un problème de santé publique

    • Selon les données de l'Enquête sociale générale sur la victimisation réalisée en 2014, on estime qu'au Québec près de 160 000 personnes ont été victimes de violence physique ou sexuelle de la part d'un conjoint ou d'un ex-conjoint au cours des cinq ans précédant l'enquête.
    • La violence conjugale entraîne des blessures, mais aussi des problèmes de santé chroniques, une moins bonne santé mentale, des troubles mentaux ainsi que des répercussions sur la santé reproductive. Les expériences de violence semblent avoir un effet cumulatif sur la santé des victimes ainsi que sur les enfants qui y sont exposés.
    • L’INSPQ salue l’intention du Gouvernement d’élaborer un nouveau Plan d’action...
  • 27 avril 2018

    Selon les responsables, le plan comporte trois grandes finalités :

    • soutenir le développement d’une vision commune au Québec de la surveillance continue du cancer et des facteurs qui l’influencent et fournir les assises pour aider à la mise en place d’un système de surveillance;
    • informer la population, sur une base récurrente, de l’évolution du fardeau que représente le cancer, 1) en amont par l’évolution de la prévalence des facteurs de protection et des facteurs de risque du cancer pour en réduire ou limiter la fréquence, 2) par l’évolution de facteurs influençant le diagnostic à un stade précoce et 3) par l’évolution de déterminants jouant un rôle sur l’issue de la maladie et le contrôle des souffrances chez les personnes atteintes;
    • aider les...
  • 17 avril 2018

    Quelques constats 

    • La consommation d’alcool est une cause importante de maladies, de blessures et de décès au Québec, qu’il s’agisse d’accidents de la route, des cancers, des maladies cardiovasculaires et d’autres maladies chroniques.
    • La consommation d’alcool est également associée à des actes de violence et à des suicides. Il faut aussi ajouter les conséquences familiales, au travail ou dans les quartiers.
    • Nombre de Québécois et de Québécoises boivent de façon excessive : un homme sur quatre, une femme sur cinq.
    • L’accessibilité à l’alcool est un déterminant reconnu des problèmes associés à la consommation d’alcool. En permettant la vente dans les dépanneurs plus tôt le matin, la possibilité de consommer de l’alcool dans les...
  • 13 avril 2018

    Le zona est un problème de santé important qui peut toucher toute la population. Environ une personne sur 3 en sera atteinte au cours de sa vie. La névralgie post-herpétique (NPH) en est la complication la plus fréquente. La douleur peut durer plusieurs mois, voire des années et réduit la qualité de vie, en particulier chez les personnes âgées.

    L’âge avancé et l’immunosuppression sont les facteurs de risque les plus importants pour le zona et la NPH. Les taux d’incidence de consultation pour zona augmentent davantage autour de l’âge de 50 ans et sont particulièrement élevés après l’âge de 70 ans. La NPH survient chez environ 20 % des adultes atteints de zona et augmente avec l’âge.

    On estime qu’il y a au Québec à chaque année environ 27 000 cas de zona, 600...

  • 12 avril 2018

    L’émergence des entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) a été citée à la fois par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme étant une menace sérieuse à la santé publique considérant leur profil de résistance et leur dissémination rapide au sein des populations affectées (CDC, 2009). C’est pourquoi le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) publiait en 2010 des recommandations pour la prévention et le contrôle de la transmission des entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) dans les milieux de soins aigus afin de préparer nos hôpitaux à faire face à cette nouvelle menace.

    Depuis, le taux d’incidence des EPC a considérablement augmenté à travers le monde au cours de la...

  • 12 avril 2018

    Les bacilles à Gram négatif (BGN) sont des bactéries fréquemment rencontrées en clinique, tant au niveau des flores normales qu’en tant qu’agents pathogènes dans une variété d’infections.

    Avec l’utilisation des antibiotiques, différents mécanismes de résistance sont apparus et certaines de ces bactéries sont maintenant résistantes à plusieurs classes d’antibiotiques.

    Ce document a été élaboré dans le but d’aider les équipes de prévention et de contrôle des infections nosocomiales (PCI) à reconnaître les bacilles à Gram négatif multirésistants (BGNMR) d’importance ainsi qu’à mettre en place les mesures de PCI pour éviter leur transmission dans les milieux de soins aigus du Québec. Ce document remplace celui publié en 2015 et porte sur les BGN autres que les...

  • 11 avril 2018

    Depuis août 2004, la diarrhée associée au Clostridium difficile (DACD) fait l’objet d’une surveillance continue dans tous les hôpitaux du Québec ayant plus de 1 000 admissions par année. Cette surveillance a permis de suivre l’évolution des taux de DACD dans ces milieux de soins et de confirmer leur diminution. Ainsi, d’une moyenne de 9,1 cas/10 000 jours-présence en 2005-2006, le taux moyen est passé à 4,6 cas/10 000 jours-présence en 2016-2017 (SPIN, 2017).

    L’infection au Clostridium difficile (C. difficile) demeure malgré tout une des principales causes de diarrhée infectieuse nosocomiale dans les milieux de soins de santé au Québec. Bien que la majorité des cas surviennent dans les hôpitaux, certains cas sont recensés dans les milieux d’...

  • 11 avril 2018

    Le Candida auris est un microorganisme en émergence faisant partie de la catégorie des levures. Il est de plus en plus retrouvé comme agent pathogène causant des infections fongiques nosocomiales.

    Identifié pour la première fois au Japon en 2009 dans un prélèvement en provenance du conduit auditif d’un patient (Satoh et al, 2009; ECDC, 2016; Rock, 2017), il a été depuis identifié dans près de 17 pays, répartis sur au moins cinq continents : l’Asie, l’Europe, l’Afrique et les Amériques (CDC, 2017a; Schwartz et Hammond, 2017).

    Le C. auris, avec une souche clonale, est à l’origine d’éclosions dans plusieurs milieux de soins, dont certaines impliquent un nombre élevé d’usagers colonisés ou infectés.

    Certaines caractéristiques...

S'abonner à Nouvelles publications