Publications

Nouveautés

Vous pouvez utiliser le formulaire pour effectuer une recherche dans l'ensemble de nos publications.

  • 4 avril 2018

    De nombreuses recherches scientifiques à travers le monde font état des effets nocifs des risques psychosociaux du travail sur la santé psychologique et physique. Au cours des dernières années, l’INSPQ et ses collaborateurs ont développé une Grille d’identification de risques psychosociaux du travail qui permet de repérer ces risques et de proposer des orientations à privilégier dans le milieu de travail.

    Il peut parfois être difficile d’obtenir l’adhésion d’un milieu de travail à une démarche d’identification et d’évaluation des risques psychosociaux du travail. Cette fiche propose quelques stratégies pour faire face aux différentes objections soulevées par le représentant du milieu de travail, en s’appuyant sur les principes de l’entrevue...

  • 3 avril 2018

    La survenue d’événements indésirables (incidents et accidents) liés au retraitement des dispositifs médicaux (RDM) représente une préoccupation pour les services de soins de santé. Par définition, un incident est une dérogation du dispositif médical à une norme reconnue en matière de RDM sans toutefois qu’il n’ait été utilisé chez un usager. Alors qu’un accident représente toute utilisation auprès d’un usager d’un dispositif médical qui ne respecte pas une norme reconnue en matière de RDM, une telle utilisation pouvant entraîner une conséquence sur l’état de santé de cet usager (INSPQ, 2014).

    Le présent rapport décrit les résultats de surveillance des incidents et accidents liés au RDM survenus au Québec entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017. Au cours de cette...

  • 3 avril 2018

    L’analyse des 2 234 cas incidents de maladies à déclaration obligatoire (MADO) reliées à une exposition professionnelle à l’amiante enregistrés dans le système MADO-Chimique entre 2006 et 2015 montre que :

    • 98 % des cas sont des hommes.
    • Chez les femmes, les mésothéliomes sont les maladies reliées à l’exposition à l’amiante les plus fréquentes, alors que chez les hommes ce sont les amiantoses qui prédominent.
    • Près de 60 % des cas d’amiantose, près de 50 % des cas de mésothéliome et 70 % des cas de cancer du poumon ont été exposés à l’amiante dans les secteurs d’activité économique suivants : « Bâtiments et travaux publics », « Mines, carrières et puits de pétrole » et « Fabrication d’équipement de transport ».
    • Environ 70 % des personnes...
  • 3 avril 2018

    Plusieurs nouvelles données sur l’immunogénicité et l’efficacité de moins de trois doses de vaccins contre les VPH sont devenues disponibles depuis la publication du rapport du CIQ sur la mise à jour des connaissances en 2012. Le calendrier à deux doses est devenu une norme bien reconnue dans le monde. Un tel calendrier est présentement utilisé dans plus de la moitié des pays (48/82) où existent des programmes de vaccination contre les VPH. C’est de plus le calendrier accepté et recommandé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ainsi que le Global Alliance for Vaccines and Immunization (GAVI).

    Certaines études cliniques et écologiques ont même présenté des résultats intéressants et prometteurs en ce qui concerne l’immunogénicité et l’efficacité d’une seule dose...

  • 29 mars 2018

    En réponse au grand nombre de demandes d’obtenir de l’information simple et précise sur les risques psychosociaux du travail (RPS), ce recueil de fiches se veut un outil pratique destiné à tous les intervenants en santé au travail. Ces fiches ont été élaborées par les experts de l’équipe Prévention des risques psychosociaux du travail et promotion de la santé des travailleurs de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), avec la collaboration du Groupe scientifique sur l’impact des conditions et de l’organisation du travail sur la santé, composé de chercheurs et d’intervenants spécialisés dans le domaine.

    Plus précisément, ces fiches s’avèrent complémentaires à une démarche d’identification des RPS à l’aide de la Grille d’identification de risques psychosociaux du...

  • 28 mars 2018

    Au Québec, comme dans d’autres pays, le programme de vaccination contre la coqueluche comprend plusieurs doses de vaccin acellulaire (sept) administrées de l’enfance à l’âge adulte. Malgré le nombre élevé de doses de vaccin recommandées, une recrudescence de la circulation de la coqueluche a été notée dans un certain nombre de pays au cours des dernières années. Plusieurs études récentes ont démontré que la durée de protection conférée par le vaccin acellulaire contre la coqueluche est plus courte que ce qui était espéré, ce qui a pu contribuer à cette recrudescence. Ces nouvelles données scientifiques disponibles et les enjeux qu’elles soulèvent invitent à procéder, dans un contexte québécois, à une réflexion globale sur les objectifs du programme de lutte contre la coqueluche de même...

  • 27 mars 2018

    L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a été mandaté par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour exercer les activités de surveillance provinciale des infections nosocomiales (SPIN). Les résultats de toutes les années de surveillance sont disponibles sur le site de l’INSPQ à l’adresse suivante : https://www.inspq.qc.ca/infections-nosocomiales/spin.

    Le présent document propose une analyse complémentaire aux résultats de surveillance de l’année 2016-2017. Pour chacun des programmes, les faits saillants sont présentés, alimentés de discussions argumentées et de comparaisons nationales et internationales. 

    Bactériémies nosocomiales panhospitalières...

  • 26 mars 2018

    En 2012, les Centers for Diseases Control and Prevention ont recommandé le dépistage au moins une fois à vie de l’hépatite C (VHC) chez tous les baby-boomers (personnes nées entre 1945 et 1965). Une prévalence plus élevée de l’infection par le VHC au sein de cette cohorte des naissances a motivé les autorités de santé des États-Unis à émettre cette recommandation en addition au dépistage ciblé selon les facteurs de risque. L’Agence de santé publique du Canada s’est aussi penchée sur cette question et a confié au Groupe d’études canadien sur les soins de santé préventifs le mandat d’émettre des recommandations quant à la pertinence de dépister les adultes canadiens asymptomatiques pour le VHC sans facteurs de risque. Au Québec, l’Institut national de santé publique (INSPQ) a été mandaté...

  • 22 mars 2018
    • L’INSPQ salue l’opportunité qui lui est donnée de présenter à la Commission de la santé et des services sociaux un portrait des activités de surveillance et de prévention de la maladie de Lyme au Québec, et de préciser quelques éléments permettant de répondre à certaines préoccupations soulevées par les signataires des pétitions déposées et étudiées dans le cadre de cette consultation particulière.
    • Les données de surveillance de la maladie de Lyme révèlent une augmentation du nombre de cas humains déclarés à la santé publique et acquis au Québec :
      • En 2011, 43 cas ont été déclarés au Québec alors qu’en 2017 ce nombre s’élevait à 327 cas;
      • Parmi les cas déclarés, 16 % des cas étaient acquis au Québec en 2011 alors qu’en 2017 cette proportion s’élevait à...
  • 20 mars 2018

    Au Québec, les blessures à la tête sont une cause importante de décès et d’hospitalisations chez les cyclistes.

    Le casque de vélo est très efficace pour prévenir les blessures à la tête chez tous les cyclistes, que ce soit lors d’une chute à vélo ou lors d’une collision avec un véhicule motorisé.

    Les campagnes de promotion ciblant les moins de 18 ans sont efficaces pour augmenter le port du casque de vélo surtout si elles sont implantées à l’échelle d’une communauté et si elles sont accompagnées d’un programme de distribution de casques gratuits.

    Au Québec, le port du casque de vélo a considérablement augmenté depuis 2010 pour atteindre une moyenne de 53 % en 2014. Dans certaines régions, cette proportion était d’environ 70 %, ce qui se rapproche du maximum de...

S'abonner à Nouvelles publications