Publications

Nouveautés

Vous pouvez utiliser le formulaire pour effectuer une recherche dans l'ensemble de nos publications.

  • 25 juin 2020

    Cette fiche présente les mesures de prévention à appliquer par les employeurs et travailleurs du secteur de l'hôtellerie afin de protéger la santé des employés et de ceux qui fréquentent le milieu de travail (accueil des clients, entrées et sorties de l'établissement, personnel d'entretien ménager, personnel oeuvrant à la buanderie, personnel en contact avec les aliments, manutention de la marchandise, services non essentiels, hôtel qui devient un lieu de soins de patients avec COVID-19). Ces mesures s'appliquent lorsque la transmission communautaire soutenue est confirmée par les autorités de santé publique.

  • 25 juin 2020

    Ces mesures s’appliquent lorsque la transmission communautaire est confirmée par les autorités de santé publique. Selon les connaissances actuelles, la COVID-19 peut être transmise par des personnes asymptomatiques, porteuses de la maladie. Par conséquent, des mesures préventives sont recommandées en tout temps.

    Toute reprise des services non essentiels doit être effectuée de sorte que la transmission de la COVID-19 soit contrôlée. Afin d’éviter une reprise de la transmission, plusieurs conditions décrites ici doivent être respectées.

    Les mesures de prévention recommandées par le gouvernement pour la population générale et les...

  • 23 juin 2020

    Chaque année, des vagues de chaleur extrême se produisent dans différentes régions du Québec affectant lors de leur passage la santé de la population (Lebel, Bustinza, Dubé, 2017). Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, il importe d’évaluer les risques associés à l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs électriques (dont les appareils sur pied, ceux installés au plafond ou dans une fenêtre) dans les milieux scolaires et de garde. Il faut noter que les principes directeurs émis dans ce document ne s’appliquent pas aux systèmes de ventilation et de climatisation centraux ou muraux, ou installés de façon permanente dans les différentes installations et établissements.

  • 23 juin 2020

    Ce document s’adresse principalement aux autorités de santé publique et à l’ensemble des partenaires soutenant des interventions auprès des personnes ainées. Les contenus (constats et exemples d’actions) concernent les personnes ainées vivant à domicile (maison, appartement, habitations collectives, dont les résidences pour ainés) et ne sont pas nécessairement adaptés aux personnes vivant en milieux d’hébergement (CHSLD, ressources intermédiaires ou de type familial [RI-RTF]) bien que certains exemples d’actions puissent s’appliquer à ces milieux de vie.

  • 23 juin 2020

    Selon les connaissances actuelles, il est connu que la maladie peut être transmise par des personnes asymptomatiques, porteuses de la maladie. Par conséquent, des mesures préventives sont recommandées en tout temps. Ce document donne les recommandations intérimaires pour les travailleurs utilisant des ascenseurs (mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail). Ces mesures doivent s’appliquer en raison de la transmission communautaire de la maladie confirmée par les autorités de la santé publique.

  • 23 juin 2020

    Poursuivant les travaux entamés avec le Cadre de réflexion sur les enjeux éthiques liés à la pandémie de COVID-19 (voir Désy et al., 2020, ci-après, le Cadre), le Comité d’éthique de santé publique (CESP) et la Commission de l’éthique en science et en technologie (CEST) se penchent maintenant sur certaines dimensions éthiques liées au déconfinement et aux recommandations sanitaires qu’il suppose. Au moment de la rédaction du présent texte, le déconfinement était déjà amorcé. À nos yeux, ce document demeure pertinent à la fois pour contribuer au débat éthique sur la pandémie, mais aussi pour éclairer la réflexion sur d’éventuelles phases de confinement et de déconfinement advenant une augmentation des taux d’infection. L’objectif du texte est d’...

  • 23 juin 2020

    Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein, l’Institut national de santé publique du Québec s’est vu confier le mandat de la certification des équipements de mammographie. C’est le Laboratoire de santé publique du Québec qui réalise les travaux requis à cette fin. La certification est un élément normatif, soit le résultat positif de la rencontre des diverses exigences du contrôle de qualité des installations de mammographie au Québec.

    La mammographie est réputée conduire à une détection précoce d’anomalies de la glande mammaire avec une sensibilité supérieure à la palpation. Pour ce faire, les images mammographiques doivent être de grande qualité. Le propos du présent rapport est exclusif au contrôle de la qualité des installations radiologiques...

  • 23 juin 2020

    La prématurité est définie comme une naissance survenant avant 37 semaines complètes de grossesse. Il s’agit de la première cause de mortalité néonatale et de l'une des principales causes de morbidité dans le monde. Elle est associée à un risque accru de paralysie cérébrale, de retard de développement, de déficience visuelle, de perte auditive et de maladie pulmonaire chronique. Elle peut être associée à de nombreux facteurs et peut résulter de complications pendant la grossesse et avoir d’autres conséquences cliniques. Ce rapport de surveillance a pour objectif de présenter l'état actuel des naissances prématurées au Québec afin de servir d'outil aux décideurs.

  • 22 juin 2020

    À ce jour, on rapporte au Québec plus de 4 500 personnes ayant eu un test TAAN positif suite à un résultat négatif (fichier V10, extraction du 2 juin 2020). Cet avis porte sur l’interprétation de ces résultats et sur la prise en charge des personnes qui présentent à nouveau un test TAAN positif après avoir été considérées guéries.

  • 19 juin 2020

    Durant la saison estivale, il est possible de faire face à des vagues de chaleur extrême. En lien avec le plan de chaleur extrême du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) est appelé à se positionner sur l’utilisation des appareils mobiles de climatisation (ex. : climatiseurs de fenêtre) et des ventilateurs sur pied dans les différents milieux de soins. Il est nécessaire de se positionner sur les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI) et les principes directeurs émis dans ce document ne s’appliquent pas aux systèmes de ventilation et de climatisation centraux permanents des différentes installations.

Souscrire à Nouvelles publications