Publications

Nouveautés

Vous pouvez utiliser le formulaire pour effectuer une recherche dans l'ensemble de nos publications.

  • 2 décembre 2022

    La programmation scientifique de l’INSPQ en cours s’étend du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022 et s’inscrit dans la continuité de celle de l’an dernier fortement teintée par les travaux liés à la COVID-19. On assiste donc, pour une deuxième année consécutive, à une programmation de transition durant laquelle un équilibre entre les dossiers COVID et hors COVID est toutefois atteint.

    Les travaux entourant la COVID-19 sont énumérés dans la première section des tableaux récapitulatifs qui suivent. Ils sont le reflet des enjeux qui ont émergé tout au long de la pandémie, mais également des créneaux d’excellence que l’INSPQ a développés à cet égard et qu’il entend développer davantage. La deuxième section comporte les sujets hors COVID mis sur pause momentanément pour...

  • 2 décembre 2022
    • Les résultats de cette synthèse des connaissances font ressortir qu’à ce jour, la climatisation constitue une mesure de protection efficace en période de chaleur. En effet, elle permet de réduire les hospitalisations et le risque de décès associés à la chaleur. Ces effets positifs sur la santé des occupants s’observeraient davantage dans les villes nordiques et au début de la saison chaude, ce qui indiquerait que les individus moins exposés à la chaleur y sont moins bien acclimatés. D’autres études seront nécessaires pour en connaître les effets réels chez les 65 ans et plus, ce qui serait particulièrement pertinent dans le contexte québécois. De plus, la climatisation favoriserait le bon fonctionnement de l’organisme, ce qui se traduirait par une fréquence cardiaque plus basse...
  • 1 décembre 2022

    Pour une deuxième année consécutive, l’Institut national de santé publique du Québec a mobilisé ses équipes pour livrer une prestation scientifique de qualité dans un contexte encore hautement marqué par la pandémie de COVID-19 et les défis qui l’accompagnent. Ce rapport annuel de gestion rend compte des activités et des réalisations de l’Institut au cours de l’exercice financier 2021-2022 conformément à la Loi sur l’administration publique.

    Grâce à la détermination et à l’engagement constant de notre personnel, l’Institut a continué à fournir une réponse scientifique de qualité pour alimenter les décideurs dans un contexte évolutif. La transmission d’un portrait épidémiologique quotidien à l’ensemble des autorités nationales et régionales de santé publique s’est poursuivie...

  • 1 décembre 2022

    Ce document examine, dans une perspective de santé publique, les stratégies de promotion des produits alcooliques dans des émissions de téléréalité québécoise. L’analyse décrit les fréquences et les types d’apparition des produits et des marques d’alcool dans trois émissions de téléréalité populaires au Québec (Occupation Double, L’amour est dans le pré et Big Brother Célébrités). Elle offre également un portrait des formes d’exposition des produits alcooliques au regard de la réglementation la plus exhaustive sur le contrôle de la publicité de l’alcool dans les médias audiovisuels québécois (Code du CRTC[1]). Enfin, elle analyse les formes de banalisation de la consommation d’alcool qui sont véhiculées dans ces émissions....

  • 1 décembre 2022
    • Certains paramètres environnementaux comme la température, l’humidité relative et l’humidité absolue pourraient jouer un rôle complémentaire dans le processus de transmission du SRAS-CoV-2, plus particulièrement en milieu intérieur. Alors que la transmission virale par contact direct et rapproché serait peu influencée par la température et l’humidité relative ou absolue de l’air ambiant, la transmission du SRAS-CoV-2 à distance (à plus de 2 mètres) ou indirecte (par l’entremise des surfaces contaminées (fomites)) pourrait, dans une certaine mesure, être facilitée ou atténuée dans certains contextes environnementaux. Toutefois, la contribution respective de ces modes de transmission, directs ou indirects, dans l’actuelle pandémie demeure difficile à établir, bien que la...
  • 29 novembre 2022

    Ce document vise à préciser les facteurs à prendre en considération lors d’une exposition d’un travailleur de la santé (TdeS) à un cas confirmé de COVID-19 survenue en milieu de soins ou en communauté. Il doit être utilisé comme un guide pour aider à la prise de décision sur les mesures à recommander (surveillance des symptômes, dépistage de l’infection, retrait du travail et retour au travail) pour les TdeS exposés lors d’une situation précise en fonction du type d’exposition, du port d’ÉPI ainsi que de leur statut immunitaire (acquis suite à l’infection ou par la vaccination).

  • 24 novembre 2022
    • Pour diminuer la consommation d’alcool et les conséquences sanitaires néfastes qui en découlent, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande, entre autres, l’encadrement de l’accessibilité physique à l’alcool. La restriction du nombre et de la densité des points de vente d’alcool et de leurs heures d’ouverture sont les cibles d’intervention à privilégier.
    • Au Québec, l’alcool est largement accessible. L’identification de moyens afin de réduire le nombre et la densité des points de vente pourrait contribuer à diminuer les problèmes associés à la consommation d’alcool. Ce rapport s’intéresse aux leviers d’actions des acteurs municipaux pour agir en la matière, en tirant des leçons d’une expérience étrangère.
    • Ainsi, ce rapport présente une étude de cas de...
  • 21 novembre 2022

    Au Québec et partout dans le monde, l’urbanisation croissante des territoires et les multiples enjeux démographiques, socioéconomiques, culturels, environnementaux et sanitaires de l’heure ont des impacts significatifs sur la santé et la qualité de vie des populations(1). La crise climatique, la dégradation des écosystèmes, la pauvreté, l’exclusion sociale et plus récemment la pandémie, ne sont que quelques exemples de défis complexes qui exigent une combinaison d’interventions de tous les paliers de gouvernements et de divers secteurs, en particulier du palier municipal.

    Une municipalité favorable à la santé et à la qualité de vie est décrite par les organisations internationales (OMS, ONU) comme étant inclusive, équitable, sécuritaire, résiliente...

  • 16 novembre 2022

    Plusieurs raisons amènent une personne à accepter ou non un vaccin. Il est courant de se questionner sur la vaccination, d’avoir des préoccupations à son sujet et de vouloir s’informer auprès de différentes sources d’information, incluant Internet. L’avènement de ce dernier, plus particulièrement des médias sociaux, a permis le partage de contenus générés par des utilisateurs à une échelle sans précédent, incluant le partage de fausses informations1. D’ailleurs, la désinformation en ligne en matière de vaccination est reconnue comme un facteur susceptible d’accroître l’hésitation vaccinale et semble avoir fortement contribué à la réticence de certaines personnes à recevoir un vaccin contre la maladie à coronavirus (COVID-19).

  • 15 novembre 2022

    Cette synthèse a pour objectif d’actualiser les connaissances au sujet des effets de la fluoration de l’eau potable sur la santé de la population générale québécoise, comparativement à l’eau faiblement ou non fluorée. Trois questions principales sous-tendent l’analyse, qui s’appuie sur des études scientifiques récentes (2018-2021) : est-ce que l’eau fluorée à une concentration cible de 0,7 partie par million est associée à 1) des effets sur la carie; 2) des effets sur la santé buccodentaire autre que la carie (p. ex. : développement de l’émail); et 3) des effets sur la santé systémique?

    Les principaux éléments qui ressortent de cette synthèse sont les suivants :

    • L’exposition à une eau fluorée est associée à une diminution de la carie dentaire et des inégalités...
Souscrire à Nouvelles publications