Publications

Nouveautés

Vous pouvez utiliser le formulaire pour effectuer une recherche dans l'ensemble de nos publications.

  • 5 octobre 2018

    Ce portrait de santé des communautés linguistiques est basé sur les données de l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP) 2014-2015. Il porte sur plusieurs thèmes déclinés en 16 indicateurs couvrant certains comportements liés à la promotion de la santé et à la prévention, certains aspects de l’état de santé physique et mentale ainsi que de la santé au travail. Les thèmes abordés dans ce rapport ne peuvent être couverts en recourant aux banques de données médico-administratives ou au recensement de la population. Les données ont été analysées selon l’angle de la situation linguistique minoritaire et selon le statut d’immigrant.

    Les faits saillants relevés ici ne concernent que les indicateurs pour lesquels des différences statistiquement significatives sont...

  • 5 octobre 2018

    Le présent avis porte sur un projet d’étude sur l’imprégnation au plomb, au cadmium et à l’arsenic chez les enfants ayant entre 9 mois et 6 ans du quartier Notre-Dame, à Rouyn-Noranda. Ce projet a été soumis au Comité d’éthique de santé publique (CESP) par la Direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue (DSPu-AT). Le projet vise à vérifier si les concentrations sanguines de plomb et de cadmium de ces enfants représentent un risque pour leur santé et si les concentrations d’arsenic observables dans leurs ongles sont significativement plus élevées que celles retrouvées chez les enfants canadiens du même âge non exposés à des sources industrielles atmosphériques d’arsenic. L’étude a aussi pour objectif de valider empiriquement les seuils de restauration des sols utilisés...

  • 27 septembre 2018

    En 2017, la surveillance des arboviroses transmises par les moustiques au Québec a inclus la surveillance intégrée (humaine, entomologique et animale) du virus du Nil occidental (VNO), la surveillance des cas humains d’encéphalites et des cas équins d’infections associées au virus de l’encéphalite équine de l’Est (VEEE). Une étude, cofinancée par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et l’Agence de santé publique du Canada (ASPC), avait pour objectif de détecter l’introduction mécanique accidentelle des moustiques de l’espèce Aedes albopictus.

    Au cours de la saison 2017, 27 cas humains d’infection par le VNO (dont une infection asymptomatique) ont été déclarés aux directions de santé publique. L’ensemble des cas auraient acquis leur infection au...

  • 27 septembre 2018
    • Les sources de bruit sont nombreuses, ce qui augmente les difficultés d’en atténuer les effets. Le bruit de la circulation routière et aérienne, de même que le bruit ferroviaire, d’installations portuaires et des chantiers de construction, en sont quelques exemples.
    • L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit. Ces mesures sont planifiées et mises en place par les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités et les promoteurs.
    • Les meilleures pratiques d’atténuation du bruit environnemental sont variées, allant du transport actif au design des rues, en passant par l’orientation des édifices et des pièces intérieures, sans oublier les écrans antibruit et l’ajout...
  • 18 septembre 2018

    Ce document est un guide d’utilisation des outils de collecte de données du projet Mon habitat : plus qu’un simple toit. Il présente également une mise en contexte de l’enquête du projet Mon habitat : plus qu’un simple toit, la méthodologie utilisée, l’enquête effectuée et ses résultats. Cette analyse porte en particulier sur les besoins en ressources (humaines, financières, matérielles), le temps requis, ainsi que les forces et les faiblesses de différents scénarios de collecte de données.

    • Questionnaires
      La collecte de données de l’enquête Mon habitat : plus qu’un simple toit est entièrement réalisée par le biais de questionnaires. Ceux-ci peuvent être téléchargés ici :
      • ​...
  • 13 septembre 2018

    Le présent document est un résumé d’un article original intitulé Ethics education in public health: Where are we now and where are we going? qui présente les résultats d’une revue de la littérature portant sur l’état de l’enseignement de l’éthique en santé publique (ESP) dans les programmes et les écoles de santé publique. Ce résumé, produit par le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS), avait à l’origine pour but d’offrir aux lecteurs francophones un accès facile aux renseignements clés contenus dans l’article original en anglais. Nous avons également produit une version en anglais du résumé à l’intention de ceux qui souhaitent un résumé des résultats de la revue de la littérature. Les auteurs de l’article original font partie d’...

  • 13 septembre 2018

    Les équipements de protection individuelle (ÉPI) sont des équipements mis à la disposition des travailleurs de la santé pour prévenir la transmission d’un agent pathogène lorsqu’un contact est anticipé avec une personne infectée ou colonisée ou lors d’un contact avec des liquides biologiques sans égard au statut infectieux. Dans ce contexte, ils font partie des pratiques de base.

  • 13 septembre 2018

    L’évaluation du risque infectieux associé à la présence de visiteurs, incluant les enfants, est nécessaire afin de prévenir l’introduction de maladie infantile ou encore d’infections communautaires dans les établissements de soins. Cette évaluation est particulièrement importante dans les unités de soins où séjournent des usagers hautement réceptifs aux agents infectieux ou à risque de complications. Cette évaluation doit aussi comprendre une estimation du risque pour le visiteur (ex. : maladie, immunisation) de contracter une infection ou que ce dernier devienne un vecteur pour contaminer un autre usager (ex. : non-respect des pratiques de base).

  • 13 septembre 2018

    Selon l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC, 2014), la transmission de microorganismes peut entraîner un portage passager, une colonisation à long terme, une infection asymptomatique ou une maladie clinique. Pour qu'une infection survienne, il faut qu'un ensemble de liens étroits et complexes existent entre le microorganisme, l'hôte réceptif et l'environnement, et que ce microorganisme soit transmis de la source à l'hôte réceptif. Ce cadre conceptuel se nomme la chaîne de transmission de l’infection.

  • 13 septembre 2018

    L’hygiène et l’étiquette respiratoires sont des mesures destinées à réduire le risque de transmission de microorganismes respiratoires dans les milieux de soins. Elles ciblent toutes les personnes (usagers, travailleurs de la santé, visiteurs, etc.) qui entrent dans un établissement de soins et qui présentent des symptômes compatibles avec une infection respiratoire transmissible ou potentiellement transmissible. Elles consistent en l’application de mesures pour contenir les sécrétions respiratoires à la source et le respect de l’hygiène des mains.

S'abonner à Nouvelles publications