Publications

Nouveautés

Vous pouvez utiliser le formulaire pour effectuer une recherche dans l'ensemble de nos publications.

  • 27 mai 2019

    Cette étude dresse un portrait de la diversité, de l’abondance et de la distribution spatiotemporelle des différentes espèces de tiques d’importance médicale et permet d’identifier la population à risque d’être piquée par les différentes espèces de tiques présentes au Québec. Au total, 13 espèces de tiques ont été collectées par des activités de surveillance acarologique entre 2007 à 2015. Les efforts québécois de surveillance ont jusqu’à présent focalisé sur l’I. scapularis, l’espèce de tique responsable de la maladie de Lyme. Toutefois, cette étude démontre la présence d’autres espèces de tiques d’importance médicale sur le territoire québécois.

    Les autres espèces à surveiller

    Les quatre espèces de tiques autres qu’I. scapularis prélevées sur les...

  • 23 mai 2019

    La présence accrue sur le marché d’une panoplie de dispositifs d’épuration de l’air intérieur suscite de nombreuses questions auprès des instances de santé publique. L’assainissement de milieux intérieurs par l’entremise de dispositifs d’épuration devrait être considéré comme une mesure de gestion de dernier recours lorsque, par exemple, les conditions du milieu, le contexte environnemental ou les occupants ne peuvent assurer le maintien d’une bonne qualité de l’air intérieur. Or, bien que l’utilisation de tels dispositifs en milieux résidentiels soit de plus en plus répandue, les impacts environnementaux et sanitaires qui en découlent ont été jusqu’à ce jour peu documentés.

    En réponse à une demande de la Direction de santé publique de l’Estrie (DSPublique05), l’Institut...

  • 22 mai 2019

    Afin d’estimer la couverture vaccinale des enfants pour les vaccins administrés avant l’entrée scolaire, une enquête a été réalisée du 25 septembre au 28 février 2018 auprès d’enfants âgés de 5 à 7 ans. Un peu plus de 65 % des parents des enfants ciblés ont répondu au questionnaire.

    • Globalement, la couverture vaccinale complète contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et la poliomyélite est de 84,8 % et s’avère similaire pour les 3 cohortes. Ce sont 88,1 % des enfants qui ont reçu au moins une dose de dcaT-VPI après l’âge de 4 ans.
    • La recommandation d’une 2e dose de vaccin contre la varicelle est appliquée depuis avril 2016. La couverture vaccinale avec deux doses de vaccins varicelle chez les enfants de 5, 6 et 7 ans est respectivement de 68,6...
  • 22 mai 2019

    Depuis plusieurs années, la vaccination contre les VPH fait l’objet d’une importante attention médiatique. Afin de soutenir le travail des infirmières vaccinatrices, une formation (de type webinaire avec une session de questions-réponses) leur est offerte annuellement en début de l’année scolaire. Le webinaire offert en septembre 2018 portait entre autres sur les changements annoncés pour le programme de vaccination contre les VPH. Selon les estimations fournies par le Campus virtuel de l’INSPQ, il y avait 304 inscriptions pour cette activité de formation pour une estimation d’approximativement 764 participantes.

    Historiquement, le webinaire était offert en direct, mais un problème de son a rendu impossible sa réalisation tel que prévu à l’automne 2018. Afin de pallier au...

  • 22 mai 2019

    Ce rapport présente les résultats de l’évaluation de la satisfaction des participantes au webinaire portant sur la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) offert en septembre 2017. Depuis 2016, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) offre une formation annuelle (de type webinaire, en mode synchrone), afin de soutenir les infirmières vaccinatrices dans leur travail.

    Le webinaire offert en septembre 2017 incluait des données sur le programme de vaccination contre les VPH, des informations et des stratégies pour répondre aux questions des parents ou pour les soutenir dans leur prise de décision vaccinale.

    Les participantes ayant participé au webinaire ont été invitées à remplir un formulaire d’évaluation en ligne de l’activité.

    • ...
  • 17 mai 2019

    Pour l’année 2017

    • Les pneumocoques de sérotypes 22F, 3, 9N et 19A furent, par ordre décroissant, les plus fréquemment isolés durant l’année 2017.
    • Aucune diminution notable de l’incidence des cas causés par le sérotype 3 n’est constatée dans les différents groupes d’âge bien que ce sérotype figure dans les vaccins VPC‑13 et VPP‑23.
    • L’incidence du sérotype 19A semble stagner depuis 2014 tant chez les adultes (hôpitaux sentinelles) que chez les enfants (tous les laboratoires).

    Données chez les enfants de 0 à 4 ans

    • Depuis les dernières années, le nombre de souches isolées pour l’ensemble des laboratoires a été en décroissance passant de 101 en 2010 à 50 souches en 2017.
    • Parmi les 50...
  • 14 mai 2019

    La recherche de N. gonorrhoeae aux sites urogénitaux s’effectue le plus souvent par un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN). Dans certaines situations, une culture est aussi recommandée. Bien qu’aucune trousse de TAAN ne soit actuellement homologuée par Santé Canada pour l’analyse des échantillons extragénitaux, les laboratoires du réseau peuvent accepter ces échantillons, en émettant un commentaire « sous réserve ».

    Des espèces saprophytes de Neisseria sp (autres que N. gonorrhoeae) peuvent être présentes dans les échantillons, particulièrement ceux prélevés au pharynx. Ces espèces possèdent des acides nucléiques homologues à N. gonorrhoeae, ou ont subi des échanges génétiques avec N. gonorrhoeae; elles peuvent donc...

  • 8 mai 2019

    Comment s'y prendre pour partager efficacement des connaissances de santé publique avec le milieu municipal? Dans ce document, nous présentons les conseils donnés par des fonctionnaires de municipalités canadiennes. 

    Pour les acteurs de la santé publique qui souhaitent partager des connaissances afin d'influencer les politiques municipales ayant un impact sur la santé, plusieurs questions se posent :

    • Si je souhaite partager des connaissances avec une municipalité, qui approcher?
    • Que fait déjà la municipalité dans mon domaine de travail?
    • Comment établir le premier contact?
    • Quels types de connaissances les fonctionnaires municipaux jugent-ils utiles?
    • Comment entretenir de bonnes interactions?
    • Quel échéancier prévoir...
  • 8 mai 2019

    Ce document s'inscrit dans une série de documents, de webinaires, et d'ateliers sur les problèmes vicieux.

    Ce document vise à mettre en lumière certains facteurs clés et quelques ressources pour aborder les problèmes vicieux, en plus d'offrir aux lecteurs des exemples concrets pour les résoudre. Nous espérons qu'il sera utile aux acteurs de santé publique pour orienter la manière d'aborder certains problèmes précis que doivent surmonter leurs organisations et qu'il les outillera à cette fin.

    Pour en apprendre davantage visitez le site du Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé - CCNPPS (http://www.ccnpps.ca/fr/).

  • 8 mai 2019

    Cette note documentaire, rédigée par Paul Cairney de l'Université Stirling, présente l'importance de distinguer entre l'incertitude et l'ambiguïté dans les stratégies visant à soutenir l'élaboration de politiques publiques fondées sur des données probantes.    

    Les études sur les politiques publiques distinguent souvent l'incertitude, qu'on définit comme un manque de connaissances au sujet d'un problème politique ou de sa solution, de l'ambiguïté, définie comme la possibilité de générer plus d'une interprétation d'un problème. Dans cette optique, la réduction de l'incertitude se veut une démarche technique par laquelle on présente les meilleures données probantes aux bonnes personnes et au bon moment en vue de répondre à un problème politique déjà bien défini. La réduction de l...

Souscrire à Nouvelles publications