Les activités de vaccination en période de pandémie de Coronavirus COVID-2019

Avis court du Comité sur l'immunisation du Québec

Est-ce que les activités de vaccination doivent être maintenues dans le contexte de la pandémie, soit les activités pour la vaccination des nourrissons, en pré-scolaire, en scolaire et pour la vaccination contre la grippe?

Recommandations antérieures du CIQ en contexte de pandémie :

Dans son avis de 2006 sur le maintien des activités de vaccination en période de pandémie, le CIQ avait recommandé de donner priorité aux premières doses de vaccin administrées à 2 et 4 mois. En 2009, dans le contexte de la pandémie de grippe A(H1N1), le CIQ avait convenu que les vaccins de la série primaire devraient être administrés selon le calendrier habituel, mais que les doses de rappel pourraient être reportées de quelques semaines ou de quelques mois dans l’éventualité où l’on devrait faire face à une pénurie temporaire de ressources en personnel de santé ou à l’obligation de mobiliser prioritairement les ressources autour de la pandémie.

Mesures actuellement en place au Québec :

Actuellement au Québec, des mesures de distanciation physique ont été mises en place dans la communauté afin de réduire la propagation de la COVID-19. Dans les milieux cliniques, il a été recommandé, entre autres, que les infirmières GMF délestent certaines activités pour réaliser l’évaluation des patients. Tous les milieux d’enseignement sont présentement fermés.

Couverture vaccinale actuellement au Québec chez les enfants de 2 ans et moins :

Les données de la dernière étude de couverture vaccinale réalisée en 2019 chez les enfants du Québec démontrent que des hauts taux de couverture vaccinale sont atteints chez les enfants. De fait, plus de 95 % des enfants avaient reçu au moins 4 doses du vaccin DCaT-VPI-Hib et plus de 97 % au moins 3 doses du vaccin contre les pneumocoques. Ces hauts taux de couverture vaccinale sont stables dans le temps, favorisant ainsi la présence d’une immunité de groupe importante pour la majorité des maladies évitables par la vaccination.

Recommandations du CIQ :

Si les ressources en personnel de la santé sont disponibles et que des mesures de distanciation physique peuvent être appliquées pour la clientèle, la vaccination des jeunes enfants pourrait être maintenue avec une priorité pour les visites de vaccination prévues à 2, 4 et 12 mois, de même que les vaccinations lors d’une hospitalisation ou d’un suivi en ambulatoire qui n’implique pas de visites additionnelles dans un établissement de soins.

Toutefois, dans ce contexte exceptionnel où les ressources en personnel de la santé seront mobilisées pour la pandémie, que des mesures de distanciation physique sont actuellement en place au Québec et que plusieurs activités cliniques sont délestées, le CIQ considère qu’il est acceptable de reporter l’ensemble des visites de vaccination, jusqu’à ce que la situation épidémiologique ou le contexte organisationnel le permette.

Le CIQ réévaluera périodiquement ces recommandations à la lumière des données de surveillance des maladies évitables par la vaccination et de l’évolution de la pandémie de COVID-19.

Les personnes qui seront touchées par ces mesures devront être vaccinées le plus rapidement possible lorsque la situation permettra d’administrer les doses de vaccins manquantes, en particulier les jeunes enfants.

Le CIQ recommande de cesser toutes les activités reliées à la vaccination contre la grippe pour la saison 2019-2020. Cette recommandation est appuyée sur les arguments suivants :

  • L’indice d’activité grippale est actuellement en baisse au Québec;
  • À ce jour, plusieurs personnes ont déjà fait la maladie ou ont été vaccinées réduisant ainsi la proportion des personnes susceptibles à la grippe;
  • Les ressources en personnel de la santé doivent être mobilisées pour la gestion de la pandémie à COVID-2019, maladie dont le taux de létalité est considérablement plus élevé que pour la grippe;
  • Les mesures de distanciation physique devraient aider à limiter la propagation du virus de la grippe.

Dans le cas où certaines activités de vaccination sont maintenues, quelle est la recommandation pour une personne ayant des symptômes d’infection respiratoire aigüe, n’ayant pas eu de contact avec un cas confirmé de COVID-2019?

Généralement, la vaccination n’est pas contre-indiquée aux personnes ayant des symptômes d’infections respiratoires aiguës. Toutefois, dans le contexte des mesures de distanciation physique actuellement en place au Québec pour limiter la propagation des cas de COVID-2019, le CIQ recommande de reporter la vaccination des personnes ayant des symptômes d’infections respiratoires aiguës, indépendamment du niveau de risque d’exposition de ces personnes à la COVID-2019.

Avis court du CIQ nº :
COVID-2019 /2020
Date de réception de la demande d'avis :
17 mars 2020
Demandeur :
MSSS
Date de production de l'avis :
17 mars 2020
Avis discuté et approuvé par le CIQ le :
18 mars 2020

Auteur : Marilou Kiely, Vladimir Gilca, Chantal Sauvageau, Rodica Gilca, Nicholas Brousseau et Gaston De Serres, Comité sur l'immunisation du Québec

Collection : Avis courts du CIQ

Date de publication : 25 mars 2020