Interprétation des résultats de tests rapides de détection des acides nucléiques ou antigéniques pour le SRAS-CoV-2 analysés au point de service

Les présentes recommandations intérimaires ont été rédigées pour apporter un éclairage sur l’interprétation des résultats obtenus par tests rapides (par détection des acides nucléiques ou antigéniques) pour le SRAS-CoV-2, réalisés en point de service ainsi que sur les interventions de santé publique à mettre en place en fonction du résultat obtenu. Elles sont fondées sur l’information disponible au moment où elles ont été élaborées et sur une part d’avis d’experts. Elles comportent des constats et des recommandations qui pourraient devoir être révisés selon l’évolution des connaissances scientifiques liées à l’actuelle pandémie. À cet effet, l’Institut national de santé publique du Québec a mis en place une veille scientifique ciblant diverses thématiques pour lui permettre de repérer les connaissances émergentes et de procéder aux mises à jour, lorsqu’il le juge indiqué.

Contexte

Trois tests au point de service sont utilisés actuellement au Québec. Le test ID NowMD est un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) tandis que PanbioMD et BD VeritorMD sont des tests de détection antigénique rapide (TDAR). Ils sont déployés, entre autres, dans les points de service et le résultat est obtenu en quelques minutes. La sensibilité de ces tests rapides est inférieure au TAAN actuellement analysé en laboratoire (TAAN-labo) et qui demeure le test de référence pour le diagnostic de la COVID-19. Bien que la spécificité des tests de détection antigénique soit bonne, elle reste inférieure aux TAAN au point de service ou en laboratoire. La proportion de résultats faussement positifs sera élevée, avec les tests de détection antigénique, dans des populations à faible prévalence pour l’infection à SRAS-CoV-2.

À des fins diagnostiques, les tests rapides (TAAN ou antigénique) devraient être utilisés lorsqu’une personne présente des symptômes depuis moins de sept jours. Idéalement, les tests antigéniques devraient être utilisés dans les cinq à six jours après le début des symptômes. Dans d’autres contextes, pour les personnes asymptomatiques ou présentant des symptômes depuis sept jours ou plus, il faut faire preuve de prudence au niveau de l’interprétation des résultats de ces tests rapides (TAAN ou antigénique) puisque le contexte d’utilisation et la probabilité pré test de la présence de l’infection influencera significativement la performance clinique de ces tests de même que leur valeur prédictive positive et négative. Actuellement, les tests rapides sont parfois utilisés à l’extérieur du cadre pour lequel cette technologie a été approuvée par Santé Canada1.


1 Certains tests rapides ne sont pas homologués pour une utilisation chez des personnes asymptomatiques.

Interprétation des résultats de tests rapides de détection des acides nucléiques ou antigéniques pour le SRAS-CoV-2 analysés au point de service

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: