Les infections respiratoires

Les infections respiratoires demeurent une cause de morbidité importante pour certaines populations vulnérables, malgré la disponibilité de traitements et les mesures de prévention et de contrôle mises en place. L’Institut contribue à la surveillance des infections respiratoires, notamment par ses activités de laboratoire et par ses études sur le fardeau des maladies.

Travaux et services en continu

  • Participation à la mise à jour des fiches du guide sur la légionellose 

    Risques biologiques et santé au travail, Laboratoire de santé publique du Québec
  • Service centralisé de confirmation et caractérisation phénotypique et génique des souches tuberculeuses (Mycobacterium complexe tuberculosis) et non tuberculeuses (Mycobacterium chimaera et autres)

    Laboratoire de santé publique du Québec
  • Estimation de l’incidence des infections respiratoires principalement par le biais du réseau sentinelle de surveillance des virus respiratoires en centre hospitalier 

    Risques biologiques et santé au travail
  • Surveillance des infections respiratoires au Nunavik 

    Risques biologiques et santé au travail
  • Suivi hebdomadaire des virus respiratoires et soutien à la production des indices d’activité grippale 

    Laboratoire de santé publique du Québec
  • Participation à la préparation du bulletin Flash grippe

    Risques biologiques et santé au travail, Laboratoire de santé publique du Québec
  • Analyses spécialisées en lien avec les maladies respiratoires sévères infectieuses 

    Laboratoire de santé publique du Québec
  • Analyses de référence pour les Legionella sp. 

    Laboratoire de santé publique du Québec

Livrables attendus

2017

2018

2020

  • Évaluation de l’impact des infections à virus respiratoire syncytial (VRS) sur les hospitalisations des enfants de moins d’un an au Nunavik et de l’impact de l’utilisation de l’anticorps monoclonal palivizumab chez les enfants de moins de 3 mois 

    Risques biologiques et santé au travail