Indicateurs de l'environnement bâti

Connexité du réseau routier

Définition La densité des intersections au Km2 est une mesure de la connexité des réseaux routiers. Le calcul du nombre total d’intersections comprend seulement les intersections qui ne sont pas localisées sur les autoroutes ou les sorties et les entrées des systèmes autoroutiers. De plus, nous avons pris en compte seulement les intersections comprenant trois segments de route ou plus. Les fichiers géométriques des réseaux routiers utilisés dans les systèmes d’information géographique comprennent un bon nombre de points d’intersection qui ne sont pas réellement des intersections.
Utilisation
Interprétation
La valeur moyenne de la densité pour le Québec est de 56,52 avec une valeur minimale de 0,00, une valeur maximale de 550,61 et un écart-type de 45,01 intersections au Km2. Les aires de diffusion (AD) ayant une densité d’intersections de 23,9 Km2 et moins sont considérées comme des AD ayant une faible densité d’intersections; de 24,0 à 51,8 une densité moyenne; de 51,8 à 79,0 une densité moyenne/forte et 79,1 intersections au Km2 et plus, des AD ayant une forte densité.
Méthode de calcul La densité des intersections = nombre d’intersections à trois voies ou plus / superficie totale de l’AD en Km2.
Unité de mesure  
Ventilation(s)
(Indicateurs dérivés)
 
Source d'information Réseau routier national (Ressources naturelles Canada, 2007)
Périodicité de recueil des données  
Historique des données  
Limite des données  
Responsables
Éric Robitaille
Direction des individus et des communautés
Institut national de santé publique
Courriel
Gabriel Guindon
Secteur Évaluation
Québec en Forme
Courriel