Plan de naissance

Information qui donne du réconfort, de la confianceUn outil comme le plan de naissance peut vous guider dans votre réflexion. Il permet également de communiquer vos désirs et ce qui est important pour vous et votre conjoint, verbalement ou par écrit, aux professionnels de la santé ou aux autres personnes concernées.

À la naissance de leur enfant, les parents doivent prendre des décisions quant aux traitements et soins que recevront la mère et le bébé. Tout en gardant à l’esprit que personne ne peut prévoir comment se déroulera l’accouchement, que vous pourrez changer d’idée en cours de route et que vous resterez ouverts à toute éventualité, vous vous sentirez mieux préparés si, pendant la grossesse, vous avez :

  • défini vos souhaits et vos craintes;
  • partagé vos réflexions avec votre partenaire et avec vos parents et amis;
  • fait connaître vos valeurs, vos préférences et vos souhaits aux professionnels de la santé qui vous assisteront et, s’il y a lieu, aux personnes qui vous accompagneront.

Information essentielle, à retenirCertains hôpitaux proposent un modèle de plan de naissance. Vous pouvez aussi en demander un à votre professionnel de la santé ou à une animatrice de rencontres prénatales, ou encore chercher dans des livres ou sur Internet.

Il existe plusieurs modèles de plan de naissance. Vous pouvez en demander un exemple à un professionnel de la santé ou à une animatrice de rencontres ou d’activités prénatales. Renseignez-vous pour savoir si votre lieu de naissance propose un modèle. Vous pouvez aussi chercher des modèles de plan de naissance dans des livres ou sur Internet.

Peu importe l’usage que vous en ferez, rappelez-vous qu’un bon plan de naissance :

  • est clair et bref;
  • est bien préparé, a été remis à votre professionnel de la santé avant l’accouchement et a été examiné avec lui.

Surtout, il faut garder en tête que même si un plan de naissance représente la situation idéale que vous souhaitez vivre, les choses peuvent se passer autrement que vous l’aviez envisagé. Soyez confiants. Et n’oubliez pas que si vous vous sentez démunis devant les décisions à prendre, vous pouvez demander aux professionnels de la santé le soutien dont vous avez besoin. Faites-leur confiance! Ils vous aideront tout au long de l’accouchement. Ils ont de l’expérience dans ce domaine et leur première préoccupation est votre bien-être et celui de votre bébé.

Voici déjà quelques conseils pour vous aider à planifier, autant que possible, la naissance de votre enfant. Attardez-vous à quelques thèmes de réflexion précis, et prenez connaissance de vos droits pendant le travail et l’accouchement et après la naissance de votre enfant.

Réflexions pour préparer votre plan de naissance

Thèmes de réflexion Vous avez le droit :

Qui vous accompagnera pendant le travail et l’accouchement?

  • d’être accompagnée par le père de l’enfant ou les personnes de votre choix;
  • de savoir que vous pourriez être examinée par des professionnels en formation (médecins, infirmières, sages-femmes).

Quelles sont les méthodes que vous aimeriez utiliser pendant le travail pour apprivoiser la douleur, la soulager ou la rendre plus supportable?

  • de vivre le travail et la naissance de votre bébé à votre rythme;
  • de pousser et d’accoucher dans la position qui vous convient le mieux.

Quelle est votre opinion sur les interventions possibles pendant le travail et l’accouchement?

  • d’être informée des motifs et raisons de toutes les interventions (déclenchement, stimulation, forceps, épisiotomie, péridurale, calmant, monitorage continu, soluté, etc.), d’être informée de leurs effets sur vous et votre bébé, et de refuser celles que vous ne voulez pas.

Comment voulez-vous faire face à l’imprévu pendant la grossesse, le travail et l’accouchement?

  • de connaître les raisons médicales nécessitant une intervention et les diverses options possibles;
  • d’être informée des différents types d’anesthésie disponibles et de choisir celui qui vous convient;
  • d’être accompagnée en tout temps du père ou d’une personne importante pour vous.

Comment voulez-vous vivre les premiers instants avec votre bébé?

  • d’avoir un contact peau à peau avec votre bébé dès sa naissance et de le garder dans vos bras le temps que vous voulez.

Et si vous deviez séjourner dans un lieu de naissance?

  • de cohabiter avec votre enfant en tout temps, quel que soit le nombre d’occupants de la chambre;
  • de demander que des arrangements soient pris afin que le père de l’enfant ou la personne qui vous accompagne puisse demeurer avec vous le jour comme la nuit;
  • de demander de ne pas être dérangée, selon vos besoins de repos ou d’intimité, par les routines de l’établissement.

Que penser des examens et des interventions qui pourraient vous être proposés, à vous ainsi qu’à votre bébé, après la naissance?

  • de connaître les raisons des examens et des interventions proposés pour votre enfant, de les retarder ou de les refuser.

Comment désirez-vous nourrir votre bébé?

  • d’allaiter votre bébé selon ses besoins et de demander qu’aucun supplément (eau, lait artificiel) ne lui soit donné;
  • d’avoir à votre disposition des personnes qui connaissent l’allaitement pour vous aider si vous en avez besoin.

Comment voulez-vous faire face à l’imprévu après la naissance de votre bébé (ex. : si vous ou votre bébé deviez être hospitalisé)?

  • de bénéficier de toute mesure facilitant votre présence constante auprès de votre enfant.

Cette information est, en partie, adaptée du dépliant Grossesse et accouchement. Droits des femmes de l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ).