Le corps après l’accouchement

Information à laquelle il faut porter une attention particulièreConsultez rapidement un médecin ou votre sage-femme ou allez à l’urgence dans l’une ou l’autre des situations suivantes :

  • Vous avez des signes d’hémorragie :
    • Vous remplissez une serviette hygiénique régulière par heure pendant 2 heures consécutives; ou
    • vous perdez de gros caillots de sang (ex. : plus d’un caillot de la grosseur d’un œuf).
  • Vous faites de la fièvre : température de 38,0 °C (100,4 °F) ou plus.
  • Vous avez une douleur abdominale intense ou non soulagée par des analgésiques.
  • Vous avez des difficultés respiratoires.
  • Vous avez une douleur nouvelle à une jambe, avec de l’enflure.
  • Vous avez des maux de tête sévères, des douleurs en barre à l’estomac ou un changement subit de vision.

Appelez le 911 si vous croyez présenter des signes de choc : agitation, faiblesse, pâleur, peau moite et froide, sueurs, confusion, palpitations

Votre corps a besoin de temps pour récupérer. Soyez patiente, il est normal que cela prenne plusieurs semaines avant de retrouver un bon niveau d’énergie.

De retour à la maison, si vous observez des signes qui vous inquiètent, vous pouvez en parler avec une infirmière du CLSC ou d’Info-Santé (811). Vous pouvez aussi consulter votre médecin ou votre sage-femme.

Les informations dans les pages suivantes concernent le corps et les soins après l’accouchement, que vous ayez accouché par voie vaginale ou par césarienne.

Contractions

Vous ressentirez peut-être des contractions utérines, surtout en allaitant. Si ce n’est pas votre première grossesse, il est possible que vous ayez plus de contractions que lors de la précédente. Si vous avez besoin de soulager la douleur, parlez-en à votre professionnel de la santé.

Pertes sanguines

Après l’accouchement vaginal ou par césarienne, les femmes ont des pertes sanguines : les lochies. Au cours des deux premiers jours, les pertes sanguines sont plus abondantes que des menstruations, puis elles diminuent. Si vos saignements augmentent au lieu de diminuer, consultez votre professionnel de la santé.

À l’occasion, vous pourrez perdre un caillot de sang. Cela survient surtout le matin, après avoir uriné ou allaité. Si le saignement diminue après le passage du caillot, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Notez qu’un effort inhabituel peut aussi causer des lochies plus rouges et abondantes. Voir l’encadré rouge ci-contre pour savoir quand consulter.

Au fil des jours, les pertes sanguines changeront de texture et de couleur. Il pourra s’y mêler du mucus (substance blanchâtre). La couleur passera graduellement du rosé au brun de plus en plus pâle et pourra devenir jaune.

Les lochies durent en général de trois à six semaines. Pendant cette période, utilisez des serviettes hygiéniques, et non des tampons ni une coupe menstruelle.

Hygiène

L’hygiène est importante après l’accouchement. Voici quelques conseils utiles :

  • Changez votre serviette hygiénique au moins toutes les quatre heures.
  • Essuyez-vous toujours de l’avant vers l’arrière.
  • Lavez vos mains après chaque passage aux toilettes.
  • Lavez-vous chaque jour, ou plus d’une fois par jour. Cependant, ne vous donnez pas de douche vaginale.

Si vous avez accouché par voie vaginale, vous pouvez prendre des douches et des bains à tout moment dans une baignoire propre, sans huile et sans bain moussant.

Si vous avez accouché par césarienne, vous pouvez prendre des douches à tout moment. Le bain est possible environ cinq jours après l’opération, si la plaie de césarienne guérit bien.

Points de suture

Si vous avez des points de suture au périnée, ne craignez rien, ils ne céderont pas lorsque vous irez à la selle. Après le bain ou la douche, asséchez délicatement les points de suture avant de vous habiller.

Si vous avez accouché par césarienne, vous devez bien assécher les points de suture au ventre avec une serviette propre après la douche ou le bain. Vous pouvez retirer les bandes adhésives qui ne sont pas tombées d’elles-mêmes après sept jours. Si vous observez des signes indiquant la présence possible d’infection à la plaie (ex. : rougeurs, écoulements), consultez votre professionnel de la santé.

Selles

Il est normal de ne pas aller à la selle pendant de deux à trois jours après un accouchement vaginal et jusqu’à trois à cinq jours après une césarienne.

Cependant, si vous n’êtes pas allée à la selle après ce délai, il est possible que vous soyez constipée. La constipation est fréquente après un accouchement, qu’il se soit passé par voie vaginale ou par césarienne.

Les conseils suivants peuvent vous aider :

  • Augmentez graduellement votre consommation d’aliments riches en fibres :
    • Produits céréaliers à grains entiers;
    • Légumes et fruits (frais, séchés, surgelés ou en conserve);
    • Légumineuses et noix.
  • Augmentez la quantité d’eau que vous buvez tous les jours.
  • Allez à la toilette dès que le besoin se fait sentir.
  • Lorsque vous vous en sentirez capable, reprenez graduellement des activités physiques de faible intensité (voir ci-dessous Activités physiques).

Si ces mesures ne suffisent pas, demandez à un professionnel de la santé si un laxatif pourrait vous aider.

Urine

Après l’accouchement, uriner vous donnera peut-être une impression de brûlure. Si c’est le cas, n’hésitez pas à asperger votre vulve d’eau tiède pendant que vous urinez.

Il est aussi normal, dans les premiers jours après un accouchement, d’avoir de la difficulté à retenir l’urine. Les fuites d’urine peuvent durer quelques semaines après l’accouchement. Si ces désagréments persistent, parlez-en à votre médecin lors de la visite de suivi.

Périnée et plancher pelvien

Vu de l’extérieur, le périnée est la partie du corps située entre la vulve et l’anus (voir Anatomie de la femme). À l’intérieur, les muscles du périnée forment un « hamac » : le plancher pelvien. Ce « hamac » de muscles soutient les organes internes, dont l’utérus, la vessie et le rectum. Il contribue entre autres à empêcher les fuites d’urine ou de selles.

Pendant la grossesse et l’accouchement, le périnée s’adapte pour faciliter la naissance du bébé. Après la naissance du bébé, les muscles du plancher pelvien sont étirés. Il est aussi normal que l’aspect de la vulve change, par exemple que les lèvres soient plus écartées.

Après un accouchement vaginal, le périnée peut rester sensible quelque temps. Dans certains cas, il peut aussi être sensible après une césarienne.

Les muscles du plancher pelvien peuvent prendre de plusieurs semaines à plusieurs mois avant de retrouver leur tonus. Des exercices peuvent aider, comme les exercices de Kegel. Il est recommandé de parler avec votre professionnel de la santé pour savoir à quel moment les entreprendre et comment les faire de la bonne façon.

De même, si vous avez des fuites d’urine, des douleurs lors des activités sexuelles ou d’autres inquiétudes, n’hésitez pas à en parler à votre professionnel de la santé. Au besoin, il pourra vous donner des conseils au sujet des ressources spécialisées en rééducation du périnée (des physiothérapeutes, par exemple).

Fatigue

Information qui donne du réconfort, de la confiancePour récupérer de l’accouchement, toutes les nouvelles mamans ont besoin de repos et de soutien.

Il est normal d’être fatiguée après un accouchement vaginal ou par césarienne. Cela prendra quelques semaines pour retrouver un bon niveau d’énergie. Soyez patiente, car votre corps a besoin de temps pour se remettre.

La vitesse de récupération et le niveau d’énergie varient d’une femme à l’autre et d’un jour à l’autre. Cela dépend de plusieurs facteurs, par exemple des demandes de votre bébé, de la qualité de votre sommeil et de l’aide disponible. Malgré les besoins de votre nouveau-né, essayez de prendre soin de vous. Si possible, essayez de dormir pendant que votre bébé dort.

N’hésitez pas à demander de l’aide quand vous en avez besoin.

Activités physiques

Information qui donne du réconfort, de la confianceSoyez à l’écoute de votre corps. Respectez votre niveau de tolérance, car il se peut qu’il soit différent d’avant la grossesse.

Il est habituellement conseillé d’attendre que votre périnée ait repris son tonus (voir ci-dessus Périnée et plancher pelvien) avant de progresser vers des activités physiques intenses ou avec impact, comme la course. Cela peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois après l’accouchement.

Pour ce qui est de la baignade, il est généralement possible de la recommencer lorsque les lochies (voir ci-dessus Pertes sanguines) ne sont plus abondantes. Il est conseillé de discuter avec votre professionnel de la santé avant de reprendre la baignade.

Si vous avez subi des complications pendant votre accouchement, il peut aussi être prudent de vérifier avec votre professionnel de la santé que vous pouvez reprendre les activités physiques.

Poids

Avec la sortie du bébé, du placenta et du liquide amniotique, une partie du poids gagné pendant la grossesse est perdue dès l’accouchement. Dans les six semaines qui suivent, l’utérus retrouve sa taille normale. Le volume de sang et l’enflure diminuent, entraînant aussi une certaine perte de poids.

Par la suite, votre corps épuisera graduellement les réserves accumulées pendant la grossesse. Le rythme de la perte de poids peut être différent pour chaque femme et pour chaque grossesse. Soyez patiente, car le poids gagné en neuf mois devrait aussi prendre quelques mois pour être perdu.

En ayant une alimentation équilibrée (voir Bien manger) et en étant active (voir ci-dessus Activités physiques), perdre de 1 à 2 kg (2 à 4 lb) par mois est raisonnable.


Hémorragie : Saignement abondant.

Périnée : Partie du corps située entre le vagin et l’anus.