France-Québec : deux visions de l’adaptation aux changements climatiques

Journée thématique
5 décembre 2017

La problématique des changements climatiques demeure un sujet d’importance pour la santé publique, priorisé par le Programme national de santé publique. Les aléas naturels, comme les vagues de chaleur et les précipitations abondantes, peuvent causer des sinistres, notamment des inondations, susceptibles d’occasionner une détresse importante ainsi que des problèmes de santé physique au sein de la population concernée. Il est aujourd’hui nécessaire de faire le point, tant sur les données récentes de la recherche que sur les expériences vécues, dans une perspective de prévention des problèmes de santé et de renforcement de la résilience des populations qui constituent la base de l’adaptation aux changements climatiques.

Cette journée permettra aux participants de saisir l’importance d’inclure dans leur pratique des connaissances quant à la prévention et à la surveillance en matière d’adaptation aux principaux aléas météorologiques. Les sujets seront traités à partir d’exemples de France et du Québec. Cette activité s’adresse aux intervenants et aux chercheurs du réseau de la santé et des services sociaux, du réseau municipal (urbanistes, aménagistes, gestionnaires) et du réseau de la protection civile.

À la fin de la journée, le participant sera en mesure de :

  • reconnaître les déterminants de l’adaptation aux vagues de chaleur et aux inondations pour soutenir l’intervention préventive;
  • distinguer les différents types d’approches analytiques et épidémiologiques en matière de surveillance;
  • définir quelques avenues futures en recherche pour la prévention;
  • déterminer les moyens les plus efficaces pour transférer les connaissances et améliorer les interventions liées aux canicules et aux inondations.

Animation de la journée :
Mélanie Beaudoin, LL. B., M. Env., conseillère scientifique, Institut national de santé publique du Québec
Christian Simard, B. Sc. Pol., directeur général, Nature Québec

8 h 30 à 9 h 30  

Conférence plénière des JASP

9 h 30 à 10 h

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

10 h à 10 h 05 

Mot de bienvenue et introduction dans le contexte des inondations québécoises de 2017

Mélanie Beaudoin, LL. B., M. Env., conseillère scientifique, Institut national de santé publique du Québec

Bloc 1 – Histoires d’eau : quels apprentissages pouvons-nous tirer de la recherche et de l’intervention en matière d’inondations?

Animation :
Antoine Verville, M. ATDR, Directeur général par intérim, ROBVQ

10 h 05 à 10 h 20  

Activité brise-glace du bloc 1 : petit exercice pratique individuel et retour en grand groupe

10 h 20 à 10 h 40

Impact des inondations sur la santé mentale, l’expérience de la région Occitanie

Anne Guinard, MD,MPH, Médecin épidémiologiste, Santé publique France

10 h 40 à 11 h

Résultats et recommandations de l’étude d’impact sanitaire du Plan d’action en prévention des inondations de l’Île de Noirmoutier

Muriel Dubreuil, M.B.A., MPH, chargée d’études, Observatoire Régional de Santé Île-de-France

11 h à 11 h 20

L’adaptation aux inondations : comparaison de populations québécoises selon leur niveau de risque et le fait d’avoir subi ou non une inondation

David Bouchard, M.A., professionnel de recherche, Université Laval

11 h 20 à 11 h 40 

Impacts de l’inondation de la rivière Richelieu, en 2011, sur la santé cardiovasculaire et psychologique de la population

Alain Vanasse, M.D., Ph. D., professeur, Université de Sherbrooke

11 h 40 à 12 h

Période d’échanges et de questions

12 h à 13 h 45

Dîner   |    Visite des communications affichées et des exposants

Bloc 2 – Il fait chaud! Enquêtes, études, projets pilotes : tout sur les interventions en matière de canicules

Animation :
Christian Simard, B. Sc. Pol., directeur général, Nature Québec

13 h 45 à 14 h

Activité brise-glace du bloc 2 : petit exercice pratique individuel et retour en grand groupe

14 h à 14 h 20

L’épidémiologie au service de l’adaptation à la chaleur

Mathilde Pascal, Ph. D., épidémiologiste, Santé publique France

14 h 20 à 14 h 40

Identification des déterminants de l’adaptation à la chaleur chez les Québécois âgés de 65 ans et plus

Pierre Valois, Ph. D., professeur titulaire, Département des fondements et pratiques en éducation, Université Laval

14 h 40 à 15 h

Mesure et évaluation de l’adaptation : caractéristiques des municipalités du Québec qui s’adaptent aux vagues de chaleur et aux inondations

Johann Jacob, M.A.P., professionnel de recherche, Université Laval

15 h à 15 h 15

Période d’échanges et de questions

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 15 h 50

Étude auprès des parties prenantes locales du plan national canicule français : perception du risque et de sa gestion sur le terrain

Karine Laaidi, M. Sc., épidémiologiste, Institut de veille sanitaire

15 h 50 à 16 h 10

Téléphone Santé : chaleur et smog 

Pierre Gosselin, M.D., MPH, coordonnateur du programme santé, Ouranos

16 h 10 à 16 h 20

Période de questions et d’échanges

16 h 20 à 17 h 05

Bloc 3 – Arrimer la recherche aux besoins du terrain : stations de travail et plénière

Animation :
Mélanie Beaudoin, LL. B., M. Env., conseillère scientifique, Institut national de santé publique du Québec

Trois sessions de travail auront lieu simultanément. Elles porteront sur les questions suivantes :

  • Quels sont les enjeux et les besoins de la recherche en matière d’inondations et de canicules?
    Isabelle Goupil-Sormany, M.D., FRCPC, adjointe médicale au directeur de santé publique, Coordination de l’équipe Santé et environnement, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale/Direction de santé publique
  • Quelles sont les meilleures opportunités pour accélérer le transfert des connaissances issues des interventions sur le terrain et des travaux de recherche?
    France-Sylvie Loisel, directrice régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches et du Nunavik, ministère de la Sécurité publique
  • Quelle devrait être la portée pour les messages-clés transmis aux différents acteurs?
    Abderrahmane Yagouti, gestionnaire, Direction générale de la santé environnementale et de la sécurité des consommateurs, Santé Canada

Les participants auront l’occasion de s’exprimer sur chacune des questions. Un retour en grand groupe est prévu à la fin de l’activité.

Comité scientifique de la journée 

Coresponsables

  • Mélanie Beaudoin, LL. B., M. Env., conseillère scientifique changements climatiques, Institut national de santé publique du Québec
  • Pierre Gosselin, M.D., MPH, coordonnateur du programme santé, Ouranos

Membres

  • Céline Campagna, Ph. D., responsable scientifique changements climatiques, Institut national de santé publique du Québec
  • Isabelle Goupil-Sormany, M.D., FRCPC, adjointe médicale au directeur de santé publique, Coordination de l’équipe Santé et environnement, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale/Direction de santé publique
  • France-Sylvie Loisel, directrice régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches et du Nunavik, ministère de la Sécurité publique
  • Mathilde Pascal, Ph. D., épidémiologiste, Santé publique France
  • Pierre Valois, Ph. D., professeur titulaire, Département des fondements et pratiques en éducation, Université Laval