Nos trois pôles d'expertise

Pour jouer efficacement son rôle en matière d’aide à la prise de décision en santé publique, l’Institut compte sur le maillage efficace de trois pôles d’expertises :

  • des expertises thématiques adaptées à l’évolution des besoins de la population, qui couvrent les problématiques actuelles en santé publique;
  • des expertises analytiques développées par l’entremise de deux laboratoires de référence (le Laboratoire de santé publique du Québec et le Centre de toxicologie du Québec) ainsi qu’à travers des services cliniques spécialisés en matière de dépistage;
  • des expertises méthodologiques transversales qui soutiennent les équipes des différents secteurs d’activité de l’Institut et concourent à l’optimisation des processus de production scientifique de l’organisation.

 

 


Expertises thématiques

Les demandes variées et complexes auxquelles nous répondons couvrent principalement ces dix grands champs d'expertise.

Maladies infectieuses

Ce champ d’expertise permet d’anticiper des problèmes en émergence et d’orienter les interventions visant à protéger la population de la propagation d’infections et d’éventuelles épidémies. Il couvre quatre champs d’activités :

  1. Immunisation
  2. Infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et biovigilance
  3. Infections nosocomiales et risques infectieux en milieu de soins
  4. Surveillance, prévention et contrôle des maladies infectieuses

Santé environnementale et toxicologie

Ce champ d’expertise s’intéresse à la prévention des problèmes de santé causés ou aggravés par la contamination biologique, chimique ou physique des différents milieux, à la protection de la santé de la population face aux menaces environnementales ou provenant de produits de consommation, de médicaments et drogues ainsi qu’aux répercussions sociales engendrées par certaines problématiques environnementales. Il se décline en quatre champs d’activités :

  1. Qualité de l’eau, des aliments, du sol et des produits
  2. Qualité de l’air
  3. Adaptation aux changements climatiques
  4. Surveillance et développement des compétences et approches évaluatives en santé environnementale

Santé au travail

Ce champ d’expertise couvre la prévention des risques associés aux maladies professionnelles, à la santé en milieu de travail et à l’état de santé des travailleurs ainsi que la promotion de la santé en milieu de travail. Il s’articule autour de six champs d’activités :

  1. Surveillance en santé au travail
  2. Maladies respiratoires
  3. Troubles musculo-squelettiques
  4. Organisation et conditions de travail
  5. Maternité et travail
  6. Bruit et audition

Sécurité et prévention des traumatismes

Ce champ d’expertise veut promouvoir des environnements et des comportements sécuritaires non violents, en visant des problèmes tels que la violence et les traumatismes (routiers, à domicile ou liés aux activités de sport et de loisirs), et il soutient les communautés locales dans leurs efforts pour améliorer la sécurité de la population. Il couvre trois champs d’activités :

  1. Stratégies locales de promotion de la sécurité
  2. Prévention des traumatismes non-intentionnels
  3. Prévention de la violence interpersonnelle

Développement des personnes et des communautés

Ce champ d’expertise traite de plusieurs déterminants individuels et collectifs de la santé dans une perspective développementale et communautaire. Il s’intéresse à la fois au développement des individus, à leurs conditions de vie et aux stratégies transversales touchant les milieux de vie dans lesquels ils évoluent. Quatre secteurs d’activités couvrent ce champ d’expertise :

  1. Périnatalité et petite enfance
  2. Santé et bien-être des jeunes en contexte scolaire
  3. Promotion de la santé mentale et prévention des troubles mentaux
  4. Développement des communautés et de villes et villages en santé

Habitudes de vie et prévention des maladies chroniques

Ce champ d’expertise vise particulièrement l’aménagement d’environnements et l’adoption de politiques publiques favorables à l’acquisition et au maintien de saines habitudes de vie afin de prévenir l’incidence, la morbidité et la mortalité associées aux maladies chroniques. Il est couvert par cinq champs d’activités :

  1. Tabagisme
  2. Nutrition, activité physique et problèmes liés au poids
  3. Alcool, drogue, jeux de hasard et d’argent
  4. Santé dentaire
  5. Santé reproductive et prévention des grossesses non désirées

Analyse et évaluation des systèmes de soins et de services

Ce champ d’expertise vise à soutenir la planification des services dans une perspective de responsabilité populationnelle par la réalisation de travaux d’analyse et d’évaluation portant sur les besoins des populations, la couverture populationnelle des soins et services ainsi que sur l’impact des soins et services sur la population. Il se décline en trois champs d’activités :

  1. Développement et analyse des mesures épidémiologiques des maladies chroniques, des traumatismes et de leurs déterminants
  2. Analyse des politiques de dépistage et lutte contre le cancer et les autres maladies chroniques
  3. Évaluation de l’organisation des soins et services

Expertises analytiques

Services de laboratoire en microbiologie et biologie médicale

Le Laboratoire de santé publique du Québec fournit l’expertise pour confirmer les diagnostics en infectiologie et le diagnostic des maladies infectieuses rares et gère des programmes d’assurance qualité externes dans les disciplines de la biologie médicale.

Services de laboratoire en toxicologie

Le Centre de toxicologie du Québec offre des services analytiques spécialisés en toxicologie sur diverses substances (métaux, contaminants organiques, médicaments, drogues, etc.) ainsi que des services d’assurance qualité à partir de programmes de comparaison interlaboratoires.

Services cliniques de dépistage

L’Institut offre des services cliniques de dépistage en gérant une unité mobile pour les mammographies de dépistage destinées aux régions éloignées, isolées ou en rupture de services, et une unité mobile pour la réalisation d’examens de dépistage en soutien à la santé des travailleurs (audiologie et radiographie pulmonaire).


Expertises méthodologiques

Gestion et analyse de l’information

Ce champ d’expertise transversale éclaire l’ampleur et l’évolution des diverses problématiques de santé et de bien-être et permet une meilleure gestion et prise en compte de l’information sociosanitaire dans le cadre des processus décisionnels, tout en contribuant au développement de nouvelles théories et méthodes de surveillance en santé publique. Le portrait continu de la santé de la population et le suivi des inégalités sociales représentent deux angles d’analyse prioritaires. L’Infocentre de santé publique y contribue par la réalisation d’activités et de projets de systèmes d’information de type informationnel (aide à la décision) et opérationnel (en soutien à des programmes de dépistage) convenus par le réseau de la santé publique.

Valorisation des connaissances

Ce champ d’expertise transversale réalise diverses activités afin de rendre disponibles et accessibles les connaissances essentielles aux activités de santé publique. Il regroupe des activités de développement des compétences et de transfert de connaissances, des activités de communication ainsi que des services documentaires, incluant une veille scientifique. Il inclut également les activités visant à favoriser l’adoption de politiques publiques susceptibles d’améliorer la santé de la population québécoise.

Planification, recherche et évaluation

Ce champ d’expertise transversale regroupe les activités permettant de mettre à contribution les expertises thématiques, analytiques et méthodologiques de l’Institut, afin de répondre aux besoins et à l’évolution des enjeux en santé publique, et ce, en collaboration avec nos partenaires institutionnels au Québec, au Canada et à l’échelle internationale. Les activités de planification se concrétisent plus spécifiquement autour de la réalisation et du suivi de la programmation scientifique. Des activités de recherche interventionnelle et d’évaluation sont réalisées principalement en soutien à la mise en œuvre et l’évolution du Programme national de santé publique. Ce champ d’expertise comporte de plus un volet « Santé des Autochtones », en soutien à l’action et au développement des connaissances et de l’expertise en santé publique de nos partenaires des milieux autochtones.