Usage de drogues et ITSS : intervenir selon une approche de réduction des méfaits (phase I) - régulier 1 ou 2 jours

Même si les études menées au Québec montrent une diminution des comportements à risque chez les personnes qui s’injectent des drogues, les taux d’infection par le VIH et le VHC demeurent trop élevés.  Ce constat appelle une intervention plus intensive pour limiter la transmission de ces deux virus parmi les milliers de personnes utilisatrices de drogues par injection (UDI). De plus, les traitements du VIH et du VHC ayant connu de nombreux progrès, ceux-ci devraient s'accompagner d'un meilleur accès aux services par les personnes atteintes.  En d'autres mots, les efforts de prévention et l’offre de services vont de pair.

Cette formation invite à réfléchir et à discuter des risques d’infections transmissibles sexuellement et par le sang  liés à l'usage de drogues. Elle vise à permettre aux intervenants et aux professionnels de la santé et des services sociaux de développer des compétences pour mieux intervenir dans une perspective de réduction des méfaits.

L’approche de la réduction des méfaits s’est imposée au Québec comme une stratégie complémentaire aux approches existantes de prévention, de traitement et d’application des lois.

Cette formation spécifique s’appuie donc sur cette perspective et propose quatre modules :

  • La dépendance aux drogues et les comportements à risque
  • Les ITSS et l'usage de drogues par injection et inhalation
  • L’approche de réduction des méfaits liés à l’usage de drogues
  • L'intervention pour prévenir les ITSS liées à l'usage de drogues par injection et inhalation (UDII)

Ce que vous verrez ou approfondirez

  • Vos perceptions et les préjugés sociaux à l'égard des drogues et des ITSS.
  • Les contextes entourant l'usage des substances psychoactives (SPA) et la dépendance.
  • Les comportements à risque d’ITSS et de surdoses et les situations de vulnérabilité des personnes UDII.
  • La nature et l'épidémiologie des ITSS de même que leurs liens avec l'usage de drogues par injection et par inhalation.
  • Les principes, les valeurs et les objectifs de l'approche de réduction des méfaits ainsi que les principales pratiques en ce domaine.
  • Vos compétences d'intervention selon cette approche en intégrant les pratiques reconnues efficaces en prévention des ITSS auprès des personnes UDII.

À qui s'adresse cette formation?

  • Aux intervenants des milieux communautaires et ceux du réseau de la santé et des services sociaux, dont les professionnels de première ligne (médecins, infirmières, psychothérapeutes, etc.)
  • Aux professionnels des centres hospitaliers, des centres de réadaptation en dépendance et des centres jeunesse.
  • Aux policiers et policières.

Une version adaptée aux professionnels des centres de réadaptation en dépendance est aussi offerte par l'Institut national de santé publique du Québec (voir formation 11 du Répertoire des programmes nationaux de formation sur les ITSS et sur les stratégies d'intervention auprès des populations vulnérables)

Durée et formule pédagogique

La formation, gratuite, se donne sur une journée ou deux.

  • La formule d'une journée est destinée aux professionnels déjà formés et expérimentés en matière de dépendances. Elle est constituée de 6 heures d'enseignement réparties en 4 modules.
  • La formule de deux jours permet de d'approfondir tous les aspects de la dépendance de même que l'approche de réduction des méfaits.
  • Le contenu pédagogique est livré par deux personnes ressources sous forme d'exposés, de présentations multimédias et d'exercices individuels ou de groupes.

Mode: 

Présentiel

Type: 

Cours

Voir: