Statistiques

Alors que les traumatismes non intentionnels sont le résultat d’événements involontaires, tels qu’une chute, un incendie ou une collision impliquant un véhicule motorisé, les traumatismes intentionnels font référence à des actes de violence contre soi-même ou contre autrui.

Les traumatismes non intentionnels et les traumatismes intentionnels sont responsables de plusieurs décès et de nombreuses hospitalisations chaque année.

Les tableaux 1 et 2 présentent les principales causes de décès et d’hospitalisation au sein de la population québécoise selon le rang et le groupe d’âge. Ils permettent de situer les traumatismes non intentionnels et les traumatismes intentionnels parmi les autres causes de décès et d’hospitalisation.

Les tableaux 3 et 4 présentent les principales causes de décès et d’hospitalisation attribuables aux traumatismes non intentionnels au Québec, telles que les chutes accidentelles et les traumatismes routiers survenus sur un chemin public impliquant un occupant de véhicule moteur, selon le rang et le groupe d’âge.