Risques psychosociaux

Les évidences scientifiques ont permis de démontrer que des contraintes organisationnelles découlant de l’organisation du travail et de pratiques de gestion peuvent avoir des impacts sur la santé physique et psychologique des travailleurs :

  • La faible latitude décisionnelle (impossibilité d’apprendre et de participer aux décisions)
  • Les exigences psychologiques élevées (quantité et complexité)
  • Les relations difficiles avec les supérieurs et les collègues
  • Le manque d’appréciation des efforts au travail
  • Le harcèlement psychologique et la violence
  • L’insécurité d’emploi
  • L’absence de justice organisationnelle (iniquité, partialité)
  • L’imprévisibilité du travail

Grille d'identification de risques psychosociaux au travail

La grille d'identification de risques psychosociaux au travail offre aux différents acteurs du milieu de travail des repères pour la compréhension, l'identification et la réduction de risques ayant un impact sur la santé psychologique et physique des travailleurs. La grille est destinée aux intervenants en santé au travail externes du milieu afin d'asseoir leur jugement sur des repères communs. Son contenu porte sur des caractéristiques du milieu de travail (partie 1) et certains aspects liés aux pratiques de gestion (partie 2). Il s'appuie sur des modèles théoriques validés par de nombreuses études scientifiques.

La grille a été conçue par le Dr Michel Vézina avec la collaboration d'un groupe scientifique de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Les premières versions ont été diffusées en 2008 et en 2009, après son expérimentation dans plusieurs entreprises. D'autres expériences ont été menées dans le cadre d'un projet de recherche terrain impliquant le réseau de santé publique en santé au travail du Québec et des intervenants en santé au travail en France. L'INSPQ et son groupe scientifique ont intégré de nombreux apprentissages à la version 2011 de l'outil.

En outre, des conditions préalables à l'utilisation de la grille s'avèrent essentielles à la validité des résultats. La formation des intervenants est un préalable incontournable tant pour développer des connaissances sur les risques psychosociaux que des habiletés à utiliser la grille comme grille d'entrevue. La démarche d'identification des risques psychosociaux dans le milieu de travail à l'aide de la grille doit elle aussi satisfaire certaines exigences, dont le recueil d'informations auprès de travailleurs et de représentants de l'employeur.

Accessibilité à la grille

Afin de faciliter l'utilisation de la grille par les acteurs concernés tout en préservant l'intégrité de l'outil, une formation en ligne doit être complétée pour avoir accès à l'outil. D'ici là, les commentaires peuvent être transmis à la Direction des risques biologiques et santé au travail à l'adresse courriel : infogrilleINSPQ@inspq.qc.ca.

Partie 1 – Contexte de l’organisation

Description de l’indicateur

Cet indicateur vise à

 A. Contexte d’emploi

Connaître l’importance de l’insécurité d’emploi et des changements organisationnels en cours ou prévus qui menacent l’emploi.

  B. Absentéisme maladie et présentéisme

Connaître l’absentéisme pour maladie et son évolution au cours des 3 dernières années de même que l’importance de symptômes ou comportements liés à une maladie et affectant la productivité (présentéisme).

 C. Politique en santé au travail

Connaître l’importance accordée à la prévention des problématiques de santé en général et pour la santé psychologique en particulier.

 D. Politique contre la violence et le harcèlement

Connaître l’importance accordée à la prévention de la violence et du harcèlement au travail.

 E. Activités ou programme de retour au travail

Connaître l’importance accordée aux activités de retour au travail, spécialement lors de problématiques de santé psychologique.

 F. Activités ou programme conciliation travail et vie personnelle

Connaître l’importance accordée aux activités facilitant la conciliation travail et vie personnelle au-delà de ce qui est prévu par la loi.

Partie 2 – Composantes clés de l’organisation

Description de l’indicateur

Cet indicateur réfère à

 A. Charge de travail

La quantité de travail à accomplir, aux exigences mentales et émotionnelles, de même qu’aux contraintes de temps.

 B. Reconnaissance au travail

Différentes façons de reconnaître les efforts, tant des hommes que des femmes, qu’il s’agisse de rémunération, d’estime, de respect, de sécurité d’emploi, ou de perspective de promotion.

 C. Soutien social des supérieurs

La disponibilité et la capacité des supérieurs à soutenir leurs employés.

 D. Soutien social des collègues

L’esprit d’équipe, au degré de cohésion dans le groupe, de même que l’assistance et à la collaboration de la part des collègues dans l’accomplissement des tâches.

 E. Latitude décisionnelle

La possibilité d’exercer un certain contrôle sur le travail à réaliser et la possibilité d’utiliser ou développer ses habiletés.

 F. Information et communication

Les moyens mis en place par la direction pour informer et consulter sur le contexte de l’organisation et sur la vision de la direction.

Conditions d’utilisation et avis de non-responsabilité
Les informations contenues sur cette page ne sont fournies qu’à titre indicatif du contenu de la grille. Elles ne remplacent pas l’outil, ni la formation préalable à son utilisation. L’INSPQ se réserve le droit de modifier ou de retirer le contenu ou tout élément sans préavis. Les informations contenues dans la présente page sont la propriété du gouvernement du Québec qui en détient les droits exclusifs de propriété intellectuelle. Les données contenues dans le présent document peuvent être citées, à condition d’en mentionner la source.