Gestion et traitement des données

La gestion des données du Plan national de surveillance et de plusieurs systèmes de vigie pour les maladies infectieuses est assurée, pour le bénéfice du réseau, par le biais de l’Infocentre de santé publique. Les banques de données les plus exploitées pour la surveillance et l’analyse de l’état de santé de la population québécoise sont les fichiers médico-administratifs, le Système intégré de surveillance des maladies chroniques et les enquêtes sur la santé.

À ces activités, s’ajoutent la programmation statistique, l’exploitation de données et l’élaboration de questionnaires. Les aspects de sécurité et d’accès à l’information entourant l’utilisation de données sociosanitaires constituent également une priorité pour l’INSPQ.